Annonce d’un programme pilote de projets de R-D collaboratifs au Canada et en Allemagne

Le 31 janvier 2018— Ottawa (Ontario)

Le Canada et l’Allemagne sont heureux d’annoncer le premier appel de propositions de projets de recherche-développement (R-D) 2+2 axés sur la mise au point de technologies d’industrie 4.0. Ce nouveau programme pilote, administré par le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI CNRC) en collaboration avec le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) du Canada, est le résultat d’un récent accord de recherche entre le Canada et le ministère de l’Enseignement et de la Recherche de l’Allemagne (BMBF).

Le Canada et l’Allemagne collaborent depuis déjà de nombreuses années pour stimuler la mise au point d’innovations de R-D axées sur le marché, une histoire qui a débuté il y a plus de 45 ans avec la signature d’un accord bilatéral de coopération scientifique et technologique. Cet accord a entraîné la mise sur pied d’une commission canado-allemande pour la coopération scientifique et technologique dans le but de poursuivre le développement et le renforcement des relations scientifiques et technologiques entre les deux pays. Le lancement de ce tout dernier programme pilote découle directement des travaux de cette commission et constitue un excellent exemple de l’engagement continu des deux pays à renforcer une collaboration en recherche et en innovation qui favorisera leur croissance économique nationale respective.

Soutenir la transformation numérique par l’innovation

Industrie 4.0, couramment appelée « usine intelligente », désigne cette transformation numérique des procédés de fabrication qui permet de connecter entre elles des machines automatisées, ainsi que ces machines à leurs opérateurs, à d’autres procédés et services, à l’Internet des objets et à la chaîne d’approvisionnement. « La transformation numérique de tous les secteurs industriels constitue peut-être la tendance la plus importante de notre époque », indique François Cordeau, vice-président de la Division des transports et de la fabrication du CNRC et coprésident de la commission canado-allemande scientifique et technologique. « Le nouveau programme pilote 2+2 offre d’excellentes occasions pour la réalisation de projets de recherche concertée qui apporteront, par le regroupement de l’expertise dans le secteur de l’industrie 4.0, d’importantes retombées aux deux parties. »

L’appellation « 2+2 » réfère à la composition des consortiums de projets admissibles, qui doivent inclure au moins une petite et moyenne entreprise (PME) et un partenaire universitaire du Canada, ainsi qu’au moins un partenaire d’une université ou d’un institut de recherche et un partenaire industriel admissible de l’Allemagne. D’autres participants peuvent se joindre au consortium s’ils fournissent les fonds nécessaires à leur participation.

Les demandeurs doivent présenter des solutions ou projets novateurs prêts à être mis en marché et qui offrent un fort potentiel de marché au Canada et à l’Allemagne. « Le CRSNG est fier de soutenir les partenariats entre des chercheurs canadiens de pointe, des partenaires industriels et des collaborateurs plurisectoriels et multidisciplinaires de l’Allemagne », déclare B. Mario Pinto, président du CRSNG. « L’investissement dans des réseaux mondiaux de scientifiques et d’ingénieurs talentueux, qui font progresser les technologies de l’information et des communications, et les technologies de fabrication, accélérera l’atteinte de résultats et apportera des bénéfices durables pour la prochaine ère industrielle. »

Mission de partenariat en Allemagne

Outre l’appel de propositions, une mission de partenariat sur l’industrie 4.0 aura lieu à Berlin, en Allemagne, du 27 février au 2 mars 2018. Avec le soutien du PARI CNRC, du CRSNG et d’Affaires mondiales Canada, une délégation de PME, d’universitaires et de chercheurs canadiens visiteront quelques-uns des plus importants carrefours de fabrication de pointe de l’Allemagne, ce qui inclura des rencontres avec de chercheurs universitaires et institutionnels clés et la visite d’installations de démonstration, de grandes entreprises et de PME qui jouent un rôle de premier plan dans la mise au point et l’adoption de technologies d’industrie 4.0. La délégation canadienne visitera entre autres la région de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, qui abrite la grappe d’avant-garde sur les systèmes techniques intelligents pour l’industrie 4.0 nommée « it’s OWL » (Intelligent Technical Systems OstWestfalenLippe), l’une des plus performantes grappes régionales de l’Allemagne qui s’appuie sur plus de 200 partenaires.

Pour un complément d’information sur le programme pilote de projets de R-D 2+2 Canada-Allemagne sur les technologies d’industrie 4.0, consultez l’appel de propositions.

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :