Engagement à l’international du CNRC dans la recherche en Allemagne

Le 31 janvier 2018

Signature d'ententes de collaboration future entre le Conseil national de recherches du Canada, l'Alliance bavaroise pour la recherche (BayFOR) et le DLR (Centre aérospatial allemand) dans le cadre du 33e congrès canado-allemand de l'Atlantik-Brücke [pont sur l'Atlantique].

De gauche à droite : Friedrich Merz (Atlantik-Brücke), Florence Gauzy Krieger, Ph. D. (BayFOR), Martin Reichel (BayFOR), Professeur Rolf Henke (DLR), Iain Stewart (CNRC), ambassadrice Sabine Sparwasser, ambassadeur Stéphane Dion, Tom Jenkins (Atlantik-Brücke).

Photo : Atlantik-Brücke

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) prend des mesures pour améliorer la collaboration internationale en matière de science, de recherche-développement (R-D) et d'innovation commerciale. En octobre dernier, Alan Steele et Jennifer Decker, tous deux titulaires d'un doctorat, se sont rendus en Allemagne afin de partager les pratiques exemplaires et d'en apprendre davantage sur l'administration et l'organisation de la recherche dans ce pays. L'objectif était de cerner les possibilités de renforcer les collaborations actuelles en matière de recherche dans l'intérêt du Canada et de l'Allemagne.

M. Steele et Mme Decker ont été généreusement accueillis par le Centre aérospatial allemand (DLR), Projekt-Traeger, durant leur séjour à Bonn et à Berlin, et par l'Alliance bavaroise pour la recherche (BayFOR) durant leur séjour à Munich.

Le 28 janvier 2018, Iain Stewart, président du CNRC, a signé des protocoles d'entente avec le DLR et BayFOR afin d'établir les processus de collaborations futures avec le CNRC.

« Le CNRC et l'Allemagne partagent une longue tradition de coopération et de collaboration qui présente des expériences positives en matière de science, de technologie et d'innovation. Je ne saurais trop insister sur l'importance du cadre coopératif qui a mené à la création de ces protocoles d'entente. L'établissement de nouveaux réseaux ainsi que le renforcement et l'élargissement de réseaux existants suscitent l'enthousiasme au CNRC. »

– Iain Stewart, président, CNRC

Le CNRC et BayFOR font tous deux la promotion de projets de R-D dans un large spectre d'applications potentielles et ils contribuent à faciliter le jumelage de partenaires provenant de laboratoires d'universités, d'industries ou de gouvernements.

Le protocole d'entente du CNRC et de BayFOR vise à cerner et à faire avancer les possibilités additionnelles de projets conjoints de recherche, y compris avec des partenaires du secteur privé, dans des secteurs où la mise en commun de l'expertise leur serait mutuellement bénéfique. Plus précisément, cette initiative porte sur les possibilités financées par les contribuables pour favoriser l'innovation mise en œuvre dans le cadre de supergrappes thématiques et géographiques.

« Lorsque deux organisations qui partagent des priorités et intérêts s'unissent, les possibilités d'innovation sont illimitées. BayFOR est heureuse de participer à cette entente de collaboration internationale avec le CNRC et ainsi d'accroître les possibilités de recherche conjointe dans des domaines clés au bénéfice de la Bavière et du Canada. »

– Martin Reichel, directeur, BayFOR

Le CNRC et le DLR ont une relation de longue date qui évolue maintenant vers un plus grand engagement. Le protocole d'entente, signé le 28 janvier 2018, permet d'élargir la relation pour inclure une grande sélection de thèmes actuels et de pratiques exemplaires en matière de recherche. Le nouveau protocole d'entente étend le partenariat stratégique des deux organisations aux secteurs de la gestion des programmes et des projets de recherche ainsi que des études scientifiques collaboratives.

La portée du protocole d'entente du CNRC et du DLR comprend la promotion du développement industriel dans le cadre de programmes comme le réseau EUREKA (au sein duquel le DLR et le CNRC sont mandatés à titre de coordonnateurs nationaux respectifs). Ce protocole d'entente vise à établir les atouts mutuels dans le cadre d'un engagement entre laboratoires et du partage des pratiques exemplaires afin d'établir, de financer et de réaliser des projets conjoints.

En plus de s'appuyer sur les liens solides entre les chercheurs, les deux nouveaux protocoles permettent une collaboration étroite qui assurera la planification et l'intensification efficaces à long terme de l'engagement en recherche.

« Notre coopération s'étendra à d'autres domaines scientifiques des deux organisations nationales de recherche grâce aux résultats remarquables obtenus jusqu'à présent et à leur excellente expertise. Nos pays peuvent se compléter et se soutenir l'un et l'autre en matière de R-D scientifique et technologique. À titre d'exemple, cette année, une campagne conjointe de mesure en vol sera menée au Canada en vue de mettre au point une technologie radar dans la bande L. »

– Professeur Rolf Henke, membre du Conseil exécutif de DLR responsable de la recherche aéronautique

En raison de la progression de la mondialisation, les entreprises doivent accéder aux marchés étrangers pour être florissantes. Le CNRC cherche continuellement à améliorer et à faire progresser son appui aux entreprises canadiennes d'innovation qui œuvrent dans le milieu en constante évolution de l'innovation. Créer et saisir d'importantes possibilités comme la mission en Allemagne font partie des moyens utilisés pour offrir cet appui.

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :