Explorer la chaîne de blocs pour mieux gérer les affaires

Le 19 janvier 2018

« Les chaînes de blocs sont des registres publics qui consignent les transactions effectuées parmi de nombreux utilisateurs. »

Par l’entremise de son Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI CNRC), le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a récemment lancé le tout premier essai en direct d’adoption de la technologie de la chaîne de blocs (Ethereum) dans l’administration publique, plus précisément pour l’administration transparente des contrats gouvernementaux.

Pour de nombreux experts en innovation, la technologie de la chaîne de blocs constitue l’avenir. Dans son expression la plus simple, les chaînes de blocs sont des registres publics qui consignent les transactions effectuées parmi de nombreux utilisateurs. Dès que des données sont saisies dans une chaîne de blocs, elles sont sécurisées et rendues immuables, en plus de fournir une trace permanente. Les chaînes de blocs sont les championnes de la transparence et de la confiance, et cette technologie offre le meilleur des mondes aux organisations qui souhaitent faire des affaires en toute transparence.

En juin 2017, le PARI CNRC a dévoilé son expérience en matière de technologie de la chaîne de blocs lors d’un évènement réunissant des collègues du gouvernement qui participent au Laboratoire de services d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE). John Shannon, un conseiller en technologie industrielle (CTI) du PARI CNRC, a décrit le projet du PARI visant à tester la viabilité de la technologie de la chaîne de blocs dans l’administration des accords de contribution du PARI avec les clients — la première application réelle d’une technologie de ce type au sein du gouvernement et d’autres institutions publiques.

L’expérience sur la technologie de la chaîne de blocs intègre une combinaison parfaite d’éléments propres au Canada. Elle réunit une PME canadienne spécialisée dans la technologie de la chaîne de blocs (Bitaccess), des fonds obtenus dans le cadre du Programme d’innovation Construire au Canada (PICC) de Services publics et Approvisionnement Canada, et le PARI CNRC, dont le travail auprès de PME canadiennes génère un grand volume de transactions financières et de dossiers qui requièrent à la fois de la transparence et une divulgation publique.

Comme première étape de l’expérience, le PARI CNRC est maintenant en ligne sur la chaîne de blocs Ethereum et publie, en temps réel et de façon proactive, de l’information sur les accords de contribution nouveaux et modifiés. Au fil du temps, le PARI CNRC évaluera comment cette technologie pourrait être exploitée ou appliquée à d’autres processus utilisés au CNRC.

cette technologie et de la manière dont elle pourrait être utilisée pour une gestion plus ouverte et transparente des programmes publics. Cette expérience marque également un pas en avant important pour la technologie des chaînes de blocs, ainsi qu’un engagement du gouvernement à soutenir l’innovation canadienne émergente.

Liens connexes :

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :