« Le travail à la chaîne » : Faire des affaires dans la chaîne de blocs

Le 19 juin 2017

Au Canada, l’innovation est un enjeu important. Non seulement ce mot fait fureur dans le milieu des affaires et des industries, il occupe aussi une place de choix au gouvernement fédéral et compte parmi les thèmes centraux du budget 2017.

En plus de ses abondantes ressources naturelles, le Canada dispose d’une population intelligente, diversifiée, créative et très instruite. Nous avons maintenant comme priorité de renforcer le pays au chapitre de l’innovation.

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) est le mieux placé pour contribuer à l’avancement du Plan pour l’innovation et les compétences du gouvernement du Canada en tirant parti de ses connaissances et de son expertise pour explorer de nouvelles façons de faire des affaires grâce aux technologies novatrices. Dans le cadre du Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI), le CNRC travaille déjà avec des petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes à l’avant-garde de l’innovation. Le PARI vise à stimuler l’innovation auprès des PME canadiennes en les appuyant dans l’accès, l’élaboration, l’exploitation et l’application des technologies pour créer de nouveaux produits et services.

L’entrée en scène de la chaîne de blocs

Pour de nombreux experts en innovation, la technologie de la chaîne de blocs constitue l’avenir. Dans son expression la plus simple, les chaînes de blocs sont des registres publics qui consignent les transactions effectuées parmi de nombreux utilisateurs. Dès que des données sont saisies dans une chaîne de blocs, elles sont sécurisées et rendues immuables, en plus de fournir une trace permanente. Les chaînes de blocs sont les championnes de la transparence et de la confiance, et cette technologie offre le meilleur des mondes aux organisations qui souhaitent faire des affaires en toute transparence.

Le dévoilement de l’expérience du PARI en matière de technologie de la chaîne de blocs a lieu aujourd’hui à Ottawa. John Shannon (PARI), avec des collègues du gouvernement qui participent au Laboratoire de services d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE), décrira le projet du PARI visant à tester la viabilité de la technologie de la chaîne de blocs dans l’administration des accords de contribution du PARI avec les clients. Bien qu’elle n’en soit qu’à ses débuts, l’expérience est prometteuse et constitue une combinaison parfaite d’éléments propres au Canada. Elle réunit une PME canadienne spécialisée dans la technologie de la chaîne de blocs, des fonds obtenus dans le cadre du Programme d’innovation Construire au Canada (PICC) de Services publics et Approvisionnement Canada, et le PARI, dont le travail auprès de PME canadiennes génère un grand volume de transactions financières et de dossiers qui requièrent à la fois de la transparence et une divulgation publique.

« La technologie de la chaîne de blocs présente un potentiel incroyable pour l’avenir des organismes gouvernementaux, déclare Dave Lisk, vice-président du PARI. Réunir de nombreux joueurs de partout au gouvernement pour discuter de ce potentiel technologique et échanger nos idées sur l’expérience est une première étape très importante. Il convient de trouver et d’exploiter des innovations qui permettront au Canada d’être un contributeur clé sur la scène mondiale de l’innovation. Je suis impatient de voir où cela nous mènera. »

Partager les plans concernant l’expérience de la chaîne de blocs au Laboratoire de services d’ISDE n’est que la première étape pour le CNRC. Susciter le dialogue avec un si grand nombre de parties intéressées et d’acteurs provenant d’autres ministères dans le cadre de cette rencontre contribuera sans aucun doute à générer des idées et à favoriser l’innovation dans l’ensemble du gouvernement du Canada, créant ainsi des occasions plus fréquentes pour la prochaine génération de PME novatrices. Le plan du PARI sera mis en œuvre dans les mois à venir et il devrait donner des résultats éloquents sur le potentiel de la chaîne de blocs dans l’administration de programmes publics.

D’autres détails au sujet de cette expérience suivront dans les prochains mois!

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :