L’aéronef de recherche en microgravité du Conseil national de recherches du Canada met à l’essai une technologie de désorbitation

Le 15 juin 2015— Paris (France)

Défier la gravité pour reverdir l’espace

SKA Polska a mis à l'essai sa technologie ADRiNET lors d'un vol en apesanteur à bord de l'avion de recherche Falcon 20 du CNRC. Image fournie par SKA Polska.

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a appuyé les essais en vol de l'entreprise polonaise SKA Polska sur un modèle à échelle réduite de la technologie ADRiNET, un simulateur paramétrique d'un filet lancé qui pourrait être utilisé pour capturer des débris spatiaux et les retirer de leur orbite. Le CNRC a intégré avec succès le montage expérimental à son avion de recherche Falcon 20. Ses pilotes d'essai ont réalisé deux vols en microgravité comportant 21 paraboles pour éprouver la technologie dans l'apesanteur.

Le filet maillant au pourtour lesté est conçu pour s'éjecter pneumatiquement d'un cylindre et se déployer dans le but de capturer les débris spatiaux, y compris les gros satellites abandonnés. En gros, un engin spatial s'approcherait de la cible et déploierait le filet dans sa direction. Le filet, toujours accroché à l'engin spatial, s'ouvrirait après son lancement et entortillerait le débris. Une fois la cible capturée, l'engin spatial pourrait commencer à se désorbiter.

Il était essentiel que le simulateur soit validé dans un environnement en microgravité lors d'un vol parabolique afin d'observer certains aspects de la technologie comme la dérive du filet et pour prédire la façon dont celui-ci fonctionnera en orbite. Le Falcon 20 a effectué ces vols d'essai qui comportaient des chutes libres de 20 secondes chaque fois pour créer des conditions d'apesanteur à l'intérieur de l'aéronef.

« Le service du CNRC a respecté toutes les exigences complexes de notre expérience et nous a permis d'équiper le Falcon 20 selon nos besoins. Sur un total de 21 paraboles, à une seule reprise un filet a manqué sa cible, ce qui prouve que l'environnement en microgravité offert par le CNRC était stable et prévisible. Les services d'ingénierie fournis par le CNRC étaient de la plus haute qualité et tous les composants supplémentaires achetés par le CNRC étaient fonctionnels et respectaient toutes les normes de navigabilité. Cette campagne a été couronnée de succès », a mentionné Wojtek Golebiowski, directeur technique de SKA Polska.

« Le CNRC possède une flotte d'aéronefs uniques offrant des plateformes de recherche qui sont sollicitées par des clients du monde entier », a déclaré Stephen Parkinson, directeur du Laboratoire de recherche en vol du Conseil national de recherches du Canada. « Alors qu'une grande partie de notre travail se concentre sur la R-DT en aéronautique, nous multiplions nos activités spatiales, et ce projet correspondait bien à nos engagements de réduction de l'empreinte de l'industrie aérospatiale sur l'environnement, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur de l'atmosphère. »

Le projet ADRiNET de SKA Polska est réalisé pour l'Agence spatiale européenne dans le cadre de son initiative Espace Propre qui vise à réduire l'impact de l'industrie aérospatiale dans l'environnement terrestre et l'environnement orbital.

L'avion de recherche Falcon 20 du CNRC est une plateforme robuste capable de soutenir des projets exigeant des opérations à haute vitesse et à haute altitude. Les modifications du Falcon 20 visant la microgravité et les analyses techniques de soutien permettent des opérations éprouvées et sécuritaires entre la gravité zéro et deux fois la gravité terrestre, ce qui inclut la simulation des gravités martienne et lunaire. Avec le soutien du Laboratoire des turbines à gaz du CNRC, le Falcon 20 est en mesure d'appuyer les essais de biocarburants novateurs et, en 2012, a réalisé le premier vol au monde entièrement propulsé par du biocarburant. L'avion peut être équipé pour appuyer les études dans le domaine des sciences de la terre et de l'avionique ainsi que la recherche sur les capteurs aéroportés. L'équipe de soutien du Falcon 20 a une vaste expérience des essais en vol et des expérimentations aériennes.

Pour en savoir plus sur les programmes, les capacités et les installations du CNRC en aéronautique, on visitera son site Web sur son expertise en recherche-développement en aérospatiale.

Renseignements

Équipe des relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (au Canada)
1-613-991-1434 (en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (International)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Twitter : @nrc_cnrc

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :