Le Conseil national de recherches du Canada s’allie à la Garde côtière canadienne pour faire la démonstration de l’utilité des systèmes aériens sans pilote

Le 15 juin 2015— Paris (France)

Surveillance des côtes et du littoral canadiens par des systèmes aériens sans pilote

Un aéronef sans pilote survolant un navire de la Garde côtière canadienne alors qu’il surveille l’état des glaces dans le Saint-Laurent.

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) s'est associé à la Garde côtière canadienne (GCC) pour montrer comment la technologie des systèmes aériens sans pilote (UAS) pourrait compléter et soutenir les opérations que la GCC mène actuellement le long des vastes rivages du Canada.

Dans le cadre de son programme Systèmes aériens civils sans pilote, le CNRC effectue des démonstrations techniques sur les UAS commerciaux afin d'en prouver l'utilité pour diverses activités et dans des conditions difficiles. Le CNRC analysera les données recueillies puis tracera une carte routière technologique que la GCC pourra examiner en vue d'établir si elle peut intégrer les UAS et les technologies connexes du CNRC à ses activités. La plateforme et les systèmes qui l'équipent (capteurs électro-optiques et infrarouges) ont été fournis par ING Robotics Aviation, un des chefs de file canadiens dans le secteur de la télédétection aérienne.

« Le CNRC favorise l'adoption des systèmes aériens sans pilote, car ces systèmes promettent d'améliorer les capacités et de réduire les coûts de plusieurs industries clés au Canada », a expliqué Ian Potter, vice-président (Génie) du Conseil national de recherches du Canada. « Ce projet est une excellente occasion d'étudier les UAS pour voir comment ils pourraient rehausser les opérations de la Garde côtière canadienne. »

Jusqu'à présent, les démonstrations techniques se sont concentrées sur la surveillance et la maîtrise des glaces dans le Saint-Laurent par la GCC, ainsi que sur la surveillance et l'examen de pylônes.

« L'expertise du CNRC dans les domaines des systèmes aériens sans pilote et de la démonstration de technologies nous a permis d'effectuer des missions qui prouvent l'utilité des UAS pour la surveillance des côtes et du littoral canadiens », a déclaré José Fernando Mojica, Directeur de projet UAS à Transports Canada.

Les UAS présenteraient d'énormes avantages lors des opérations de surveillance et d'inspection, notamment une plus grande réactivité, une sécurité accrue pour le personnel, la réduction des coûts ainsi que de meilleures capacités de détection et d'évaluation.

Pour en savoir plus sur les programmes, les capacités et les installations du CNRC en aéronautique, on visitera son site Web sur son expertise en recherche-développement en aérospatiale.

Renseignements

Équipe des relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (au Canada)
1-613-991-1434 (en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (International)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Twitter : @nrc_cnrc

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :