Une technologie du CNRC utilisée durant des essais internationaux contribue à renforcer la sécurité aérienne

Le 31 mars 2014— Darwin (Australia)

Des partenaires internationaux collaborent en vue de recueillir des données sur la concentration d'eau globale pour la recherche en sécurité aérienne

De janvier à mars 2014, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et Science Engineering Associates (SEA) ont appuyé une campagne internationale d'essais en vol menée par la National Aeronautics and Space Administration (NASA) et la Federal Aviation Association (FAA) à Darwin, en Australie. L'essai en vol a utilisé la sonde isocinétique de taille réduite, mise au point conjointement par le CNRC et SEA, pour recueillir des données sur la concentration d'eau globale. La sonde était un composant critique dans la cueillette de données de pointe en vue d'établir des normes de certification relatives aux conditions de haut contenu en eau glacée.

Sonde isocinétique sur le Falcon 20 exploité par SAFIRE

L'aéronef utilisé dans la campagne d'essais en vol était exploité par SAFIRE, entreprise française de recherche en environnement aérien. Plusieurs autres groupes de l'Europe, de l'Amérique du Nord et de l'Australie ont par ailleurs fourni leur expertise et des sondes additionnelles.

« Au CNRC, nous sommes déterminés à améliorer la sécurité de l'aviation, tout en permettant à nos partenaires de l'industrie de respecter des directives de sécurité toujours plus sévères, à l'aide de solutions rapides et économiques », a indiqué John R. McDougall, président du Conseil national de recherches du Canada. « Cette collaboration, qui fait appel aux qualités complémentaires de chaque partenaire, est un pas dans la bonne direction en vue de réduire les risques de givrage dans l'aviation. »

La sonde isocinétique a été conçue pour prendre des mesures précises à des altitudes, des vitesses et des concentrations d'eau glacée élevées afin de fournir les données qui sont nécessaires pour la réglementation et la conception. Les données recueillies au cours de ces essais seront utilisées par les organismes de réglementation pour établir des dispositions réglementaires sur la tolérance des sondes et moteurs d'aéronef à l'accumulation de cristaux de glace et aux impacts connexes. La sonde isocinétique sera également utilisée par les équipementiers pour concevoir ou modifier de l'équipement de façon à ce qu'il résiste aux conditions prévues. Ces applications permettront d'améliorer la sécurité aérienne, et les résultats de cette campagne d'essais en vol favoriseront la compréhension fondamentale de la formation des cristaux de glace dans l'atmosphère.

Pour de plus amples renseignements consultez la page Web expertise en matière de recherche et développement en aérospatiale.

Contacts

Équipe des relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
Téléphone : 613-991-1431
Sans frais : 1-855-282-1637
Courriel : media@nrc-cnrc.gc.ca
Twitter: @cnrc_nrc

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :