Le CNRC, Bombardier et L-3 MAS joignent leurs efforts pour faire décoller l’aéronef Challenger 350

Le 17 juillet 2014— Ottawa (Ontario)

La collaboration du Canada permet d’accéder à des méthodes d’essai novatrices et opportunes

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a joint ses efforts à ceux de Bombardier aéronautique et de L-3 MAS afin d’homologuer la structure des ailettes de bout d’aile du tout dernier avion d’affaires à réaction de Bombardier aéronautique, le Challenger 350.

La collaboration de ces chefs de file de l’industrie a permis la création d’une plateforme spécifiquement conçue pour valider les analyses de Bombardier et tester la résistance des nouvelles composantes aux charges de services prévues les plus élevées afin de répondre aux exigences d’homologation de Transports Canada.

Challenger 350 de Bombardier

L'aéronef Challenger 350, dernier avion d'affaires à réaction de Bombardier.

Le programme d’essais a été réalisé en deux étapes : tout d’abord, en 2012, le banc d’essai a été conçu par L-3 MAS en consultation avec le CNRC et livré aux installations d’essai à échelle réelle du CNRC à Ottawa, où les essais de charge en vol ont été réalisés avec succès. L’ailette de bout d’aile a été homologuée pour une série d’essais en vol sur l’avion de Bombardier à Wichita, au Kansas.

La deuxième étape a débuté en 2013 lorsque L-3 MAS a effectué la production de la première aile et de la fixation de l’ailette de bout d’aile pour les monter sur le banc d’essai. L’ensemble a fait l’objet d’essais à des capacités limites de charge en vol pour simuler ce qui pourrait se produire au cours du cycle de vie de l’avion. Les essais ont pris fin en janvier 2014, conformément au calendrier du programme.

« Au CNRC, nous comprenons la complexité des essais portant sur les structures aérospatiales. Nous collaborons avec nos clients pour mettre au point des concepts et méthodes d’essais taillés sur mesure afin de réduire les délais nécessaires à la validation des produits, ce qui permet une mise en marché plus rapide », a indiqué John R. McDougall, président du Conseil national de recherches du Canada. « Cette collaboration représente une occasion pour le CNRC de faire bénéficier Bombardier de solutions novatrices qui lui permettent d’effectuer ses essais d’homologation à temps tout en assurant la sûreté de ses avions à réaction. »

Petit dernier de Bombardier dans la catégorie avions d’affaires moyens, l'aéronef Challenger 350 a été présenté le 20 mai 2013 au salon European Business Aviation Conference and Exhibition à Genève, en Suisse. L'aéronef a été certifié par Transports Canada le 14 juin 2014 et par la Federal Aviation Administration (FAA) le 25 juin 2014, peu de temps avant qu'il n'entre officiellement en service le 27 juin 2014. Il possède de nouveaux moteurs et des ailettes de bout d'aile inclinées modifiées qui offrent une performance, une efficacité et une distance franchissable accrues.

Pour de plus amples renseignements consultez la page Web expertise en matière de recherche et développement en aérospatiale.

Contacts

Équipe des relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
Téléphone : 613-991-1431
Sans frais : 1-855-282-1637
Courriel : media@nrc-cnrc.gc.ca
Twitter: @cnrc_nrc

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :