Spectroscopie par résonance magnétique du voxel conforme

Aperçu

Les cinq dernières années ont littéralement vu exploser le nombre de cliniques recourant à la spectroscopie par résonance magnétique (SRM) in vivo pour identifier et répertorier les tumeurs au cerveau, les affections de la matière blanche, les maladies neurodégénératives, le cancer de la prostate et de nombreuses autres pathologies. À partir d’un cliché IRM, les spécialistes peuvent désormais sélectionner une zone cubique (appelée voxel) dans le tissu qui les intéresse et en tirer un spectre RM. La méthode a cependant son lot de difficultés. Ainsi, il est rare qu’une tumeur adopte la forme d’un cube. Pour définir la zone à analyser, le spécialiste doit donc choisir entre exclure certaines parties de la tumeur en plaçant le voxel à l’intérieur de celle-ci ou inclure des parties du tissu normal en créant un voxel qui englobera la totalité de la tumeur. Aucune de ces solutions n’est idéale et pourrait déboucher sur un spectre non représentatif de la tumeur.

La SRM du voxel conforme (SRM-VC) résout le problème en modifiant la façon dont on définit le voxel. Cette technologie, ne se limite pas aux voxels cubiques. En effet, un algorithme informatique permet de sculpter le voxel idéal en recourant à un grand nombre de tranches de saturation spatiales très précises qui reproduiront la forme exacte de la tumeur, de la prostate ou de tout autre tissu. Dans son application la plus simple, le technicien se contente de cliquer sur le tissu, l’ordinateur faisant le reste. En plus d’optimiser le spectre obtenu, la SRM-VC élimine donc les variations attribuables à l’opérateur en supprimant les décisions subjectives.

Transfert de technologie

Cette technologie pourrait être exploitée sous licence ou perfectionnée dans le cadre d’une entente de recherche en collaboration avec le CNRC. La possibilité d’affaires peut être désignée par son numéro d’identité du CNRC (11449).

Avantages

  • Maximisation du volume auquel on s’intéresse et minimisation de celui qu’il faut exclure par définition automatique du voxel
  • Suppression des erreurs dues à l’opérateur par définition objective du voxel
  • Convivialité du système

Possibilité

Cette technologie pourrait être exploitée commercialement grâce à une licence exclusive ou pas.

Brevets

CNRC dossier 11449 : Brevet émis aux États-Unis.

Personne‑ressource

Claude Larose, Conseiller en affaires
Téléphone : 514-496-6173
Courriel : Claude.Larose@cnrc-nrc.gc.ca

Date de modification :