Procédé d’agglomération et de densification de nanoparticules

Aperçu

Cette invention se rapporte à l’agglomération et à la densification des poudres de nanoparticules ou des particules nanométriques obtenues au moyen d’une technique quelconque. Pour être plus précis, le procédé, qui en est essentiellement un d’usinage, accroît la densité des nanoparticules pour les transformer en particules micrométriques.

Transfert de technologie

Cette technologie pourrait être exploitée sous licence. On pourrait aussi la perfectionner dans le cadre d’une collaboration en recherche avec le CNRC. Prière de mentionner le numéro d’identification 11456 du CNRC en faisant référence à cette possibilité d’affaires.

Applications commerciales

Cette innovation se prête aux applications industrielles dans n’importe quel secteur où l’on recourt aux nanotechnologies. Son utilité est la plus évidente dans les domaines que voici : automobile et secteur maritime, protection de l’environnement, électronique, cosmétiques, santé, textiles et technologies de l’information. Grâce à elle, il est possible de transformer des nanoparticules (un milliardième de mètre) en particules de la taille du micron (un millionième de mètre) et d’en exploiter leurs propriétés dans divers produits.

Fonctionnement

La recherche sur les nanoparticules suscite présentement un grand intérêt scientifique en raison de la multitude des applications potentielles. On produit des nanoparticules de diverses façons. Certaines existent aussi déjà dans la nature. Si quelques techniques adoptent une approche ascendante, d’autres privilégient une approche descendante. En pareil cas, on désagrège des matériaux de taille plus importante pour en faire des nanoparticules. Les termes « broyage » et « attrition » désignent des procédés en vertu desquels les particules macroscopiques ou microscopiques sont pulvérisées au moyen d’un broyeur à boulets, planétaire ou non, ou d’une autre méthode visant à en réduire les dimensions. Le nouveau procédé engendre des nanoparticules avec un broyeur à boulets, sans utilisation de liant. Les nanoparticules sont agglomérées en poudres dont la répartition est celle de particules micrométriques. Pareil conditionnement se révèle d’une grande utilité quand les particules sont destinées à des applications exigeant un écoulement facile, comme la pulvérisation à chaud. Parallèlement, on évite de manipuler les poudres à fines particules, qui réagissent souvent très facilement en raison de leur grande surface active. L’une des principales difficultés avec les nanoparticules est que l’on ne peut les conditionner directement dans de nombreuses applications telle la pulvérisation à chaud, à cause de leur densité extrêmement faible et d’un écoulement très difficile. L’un des objectifs de la présente invention est de proposer un meilleur procédé pour consolider les poudres de nanoparticules afin que l’on puisse les manutentionner avec les techniques habituelles des poudres, de manière à rendre une transformation ultérieure superflue.

Avantages

  • Procédé applicable à tous les éléments, ou presque
  • Ne laisse pas de résidus éventuellement toxiques
  • N’augmente pas la granulométrie des particules agglomérées

Brevets

Dossier du CNRC 11456 (disponible en anglais seulement)

https://www.google.com/patents/US7235118

Breveté aux États-Unis

https://www.google.com/patents/CA2426259

Breveté au Canada

Renseignements

Pour en apprendre davantage sur cette technologie, prière de communiquer avec :

Jason Pierosara, Conseiller en affaires
Téléphone : 613-998-9378
Courriel : Jason.Pierosara@cnrc-nrc.gc.ca

Licence rapide

Cette technologie du CNRC peut être utilisée pour la recherche et le développement en vertu du programme de licences rapides. Pour vous en procurer une, veuillez remplir le formulaire de commande de licence rapide.

Date de modification :