Pour collaborer avec nous

Le programme Stockage d'énergie pour la sécurisation et la modernisation des réseaux souhaite trouver des partenaires pour les projets suivants. Pour en savoir davantage sur les possibilités offertes, communiquez avec Suzanne Morrison, chef, Relations avec les clients, au +1‑604‑221‑3019.

Grille de développement technologique

Le CNRC déploie des ressources pour créer une base de données centralisée hébergeant des informations manifestement imputables et continuellement mises à jour au sujet des attributs technologiques et des paramètres de coût de toute technologie de stockage d’énergie jugée intéressante. Ces données comprendront les paramètres techniques de l’état actuel de la technologie, ainsi que des prévisions concernant les attributs techniques à venir, de même que l’évolution du rendement et des coûts dans un contexte où les technologies, les procédés de fabrication et les marchés arrivent à maturité. Ces données seront présentées et comparées afin d’illustrer de façon transparente la progression du développement de chaque technologie, ainsi que les lacunes pour l’atteinte d’un niveau de maturité technologique adéquat.

Grâce à cette base de données, les décideurs jouiront d’une meilleure compréhension des possibilités offertes par diverses technologies, et seront donc plus en mesure de comparer objectivement leurs avantages respectifs.

Nous vous invitons à communiquer avec nous pour obtenir plus d’information sur la méthodologie employée ou pour voir comment votre organisation pourrait nous fournir des données essentielles sur une technologie donnée.

Responsable de projet : JianJun Yang

Groupe de R-D industrielle sur les batteries au lithium-ion

Bien que le marché des batteries au lithium-ion soit en plein essor, des activités de collaboration au stade préconcurrentiel sont nécessaires (développement, accélération, intégration et industrialisation) sur le plan des technologies au lithium-ion et des matières premières au Canada. Le projet de collaboration proposé est axé sur le développement et le soutien de la chaîne d’approvisionnement canadienne en graphite et en lithium, particulièrement dans le contexte des batteries au lithium-ion.

Voici les objectifs du projet de collaboration avec l’industrie :

  • Surveiller les tendances relatives à l’utilisation du graphite et du lithium ainsi que des batteries au lithium-ion
  • Définir et analyser les spécifications et les caractéristiques des produits pour cathodes et anodes
  • Caractériser et mettre au banc d’essai les produits à base de matières premières
  • Optimiser la performance des matériaux tout en cherchant à réduire les coûts

Tous les membres actuels et potentiels de la chaîne d’approvisionnement en matières premières destinées aux batteries au lithium-ion sont invités à participer au projet, tout comme les utilisateurs industriels de produits auxiliaires qui souhaitent accéder à des produits canadiens de grande qualité.

Chef de projet : Christina Bock

Groupe de R-D industrielle sur les batteries électrochimiques redox vanadium

Les batteries électrochimiques redox vanadium sont une technologie proliférante qui est appelée à occuper une place de premier plan sur les marchés du stockage de l’énergie en réseau. En effet, elles sont particulièrement avantageuses dans la gamme d’environ 10 kWh à 80 MWh pour le nivellement des courbes de charge et l’écrêtement de la demande de pointe, et ce, compte tenu de leur avantage concurrentiel manifeste dans des scénarios de décharge soutenue (plus de 2 h). On prévoit que la demande de ces services, en Amérique du Nord seulement, pourrait croître pour atteindre environ 1 700 MWh, voire 9 000 MWh, d’ici à 2026.

Le groupe de la R-D industrielle sur les batteries électrochimiques redox vanadium est un projet de recherche multipartite qui vise à atténuer les risques inhérents à cette technologie et à réduire les coûts de ces batteries. Parmi les objectifs particuliers de ce projet, mentionnons :

  • Diminuer le coût des électrolytes à base de vanadium, y compris l’optimisation de la production et des niveaux de pureté.
  • Établir des protocoles pour accélérer la mise à l’essai et améliorer l’efficacité et le cycle de vie utile de ces batteries.
  • Appuyer les fabricants de ces batteries dans les efforts qu’ils déploient pour réduire le coût des composants (électrodes, séparateurs, etc.).

Tous les membres actuels et éventuels de la chaîne d’approvisionnement de matières premières utilisées dans la conception de ces batteries, ainsi que les fabricants de composants et les utilisateurs industriels de l’électrolyte et de l’oxyde de vanadium (V), sont invités à prendre part à ce projet.

Chef de projet : Christina Bock

Feuille de route canadienne du stockage d’énergie

Le déploiement durable de solutions efficaces de stockage de l’énergie (ES) a été entravé par un manque de coordination des parties prenantes et, ainsi, par la difficulté de comprendre l’impact de la dynamique du marché local et des structures réglementaires uniques.

L’objectif est de mieux comprendre les possibilités commerciales, les obstacles et les mesures qui s’imposent aux étapes de la planification, de l’acquisition, de la tarification, de l’interconnexion, du marché et de la réglementation, afin que les technologies de stockage trouvent leur place au Canada d’ici 2021.

La Feuille de route du stockage d’énergie, structurée sous forme de chapitres abordant de nombreuses autorités compétentes au Canada, sera fondée sur une approche holistique qui aboutira à l’élaboration et au maintien d’objectifs et d’une orientation pour le secteur du stockage de l’énergie au Canada. La rédaction des chapitres de l’Ontario et de l’Alberta est en cours, et le CNRC travaille en étroite collaboration avec des développeurs de technologies, des fournisseurs de services publics, des responsables de projets, des financiers et d’autres intervenants désireux de prendre part au processus.

Chef de projet : Qianpu Wang

Systèmes stationnaires de stockage de l’énergie – collecte des données de projets de démonstration pour soutenir les codes, les normes et les règlements

Le projet permettra de définir les lignes directrices requises pour une adoption réussie des technologies de stockage de l’énergie. Une plus grande comptabilité et la réduction des écarts dans le domaine des codes et des normes devraient réduire les coûts du cycle de vie complet ainsi que les risques associés aux systèmes de stockage de l’énergie et, par conséquent, accroître l’adoption de ces technologies novatrices.

Nous recrutons actuellement des membres pour siéger à notre comité consultatif sur les codes et les normes, lequel a pour mandat de nous aider à établir une feuille de route sur les codes et les normes de stockage de l’énergie ainsi qu’à réduire les écarts actuels dans ce domaine. Nous sommes aussi à la recherche de maîtres de projet de démonstration désireux d’analyser leur projet et de tirer parti des autres projets réalisés au Canada et ailleurs dans le monde.

Chef de projet : Khalid Fatih

Date de modification :