Le Conseil national de recherches du Canada et Infrastructure Canada pilotent la préparation des bâtiments et infrastructures du Canada pour accroitre la résilience aux changements climatiques

Le 23 février 2018— Ottawa (Ontario)

Les bâtiments et infrastructures du Canada sont plus que jamais confrontés aux risques liés aux répercussions potentielles du changement climatique et des phénomènes météorologiques extrêmes.

Les systèmes actuels ont été conçus à partir de données historiques et n'étaient pas destinés à supporter les futurs phénomènes météorologiques extrêmes associés au changement climatique. Les crues dévastatrices, les sécheresses, les vagues de chaleur et les vents violents soumettent l'environnement bâti à des contraintes plus importantes. Par conséquent, il est de plus en plus important d'adapter nos bâtiments et nos infrastructures pour supporter ces nouvelles charges climatiques.

Face à cette nouvelle réalité, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) et Infrastructure Canada ont entrepris un projet novateur pour mettre à jour les codes du bâtiment, les spécifications, les lignes directrices et les outils d'évaluation afin de contribuer à la sécurité et à la résilience des Canadiens dans un environnement en évolution.

Recherche sur la résilience aux changements climatiques futurs

En 2016, le CNRC et Infrastructure Canada ont lancé le projet d'immeubles résilients aux changements climatiques et d'infrastructures publiques de base (IRCCIPB). Cette initiative d'une grande importance vient renforcer le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

Tout au long de cette initiative d'une durée de cinq ans, le gouvernement du Canada va investir 40 millions de dollars pour intégrer la résilience aux changements climatiques dans la conception, les guides et les codes des bâtiments et des infrastructures. Les résultats de ces travaux orienteront les futurs travaux de construction et de réhabilitation au Canada.

Expertise unique du CNRC

Le CNRC est particulièrement bien placé pour entreprendre ce projet avant-gardiste. Grâce à des installations et des capacités de recherche reconnues internationalement, le CNRC possède une expertise mondiale en infrastructures et sciences du bâtiment. Sur site, le CNRC peut tester et surveiller une large gamme de systèmes d'infrastructures, comme : systèmes des eaux usées, résilience des façades et toitures des bâtiments, conception de ponts, génie océanique, côtier et fluvial, et recherche en incendie.

En plus de ses installations d'essais et de son expertise en recherche, Codes Canada du CNRC fournit un soutien technique et administratif à la Commission canadienne des codes du bâtiment et de prévention des incendies (CCCBPI) qui est responsable de l'élaboration des Codes modèles nationaux de construction du Canada. Le CNRC soutiendra la CCCBPI et les organismes de normalisation dans l'élaboration de codes, de normes et de directives, notamment en effectuant des recherches, des évaluations et des analyses de risque. Ces travaux permettront au CNRC de développer de nouvelles solutions qui intègrent la résilience aux changements climatiques dans la conception des immeubles, des routes, des ponts, ainsi que des systèmes d'approvisionnement en eau et de transit ferroviaire.

Progrès à ce jour

L'année 2017 a été consacrée à l'engagement d'experts-conseils et de chercheurs afin de préparer un plan de projet détaillé dans cinq domaines : bâtiments, ponts, routes, eaux usées et transit ferroviaire.

Le Canada tire déjà profit cette année du projet IRCCIPB. L'équipe du CNRC a effectué une analyse de pointe des lacunes de la recherche, déterminant la meilleure voie à suivre pour accroitre la résilience aux changements climatiques. Cette analyse a couvert le domaine essentiel des données climatiques et entrepris des activités dans chacun des domaines suivants :

Bâtiments

Les travaux sont en cours afin de mettre au point de nouvelles données de conception incorporant les répercussions potentielles du changement climatique et pour améliorer notre compréhension des charges attendues sur les bâtiments à cause de la pluie, du vent et de la neige dus aux phénomènes météorologiques extrêmes et changements climatiques. Cette recherche vient appuyer directement l'élaboration des codes du bâtiment, des lignes directrices et des normes.

Le CNRC forme actuellement des groupes de travail et mobilise des intervenants et d'autres ministères afin d'élaborer des lignes directrices dans les domaines de la surchauffe des bâtiments, de la conception des bâtiments pour la résistance aux inondations et la conception de l'interface milieu urbain-milieu périurbain.

Ponts et routes

Des travaux sont en cours pour encadrer la mise à jour du Code canadien sur le calcul des ponts routiers du CSA de façon à prendre en compte le changement de notre environnement, et à améliorer la performance à long terme de nos nouveaux ponts.

Des travaux de recherche connexes ont été entamés pour comprendre l'impact du changement climatique et des événements météorologiques extrêmes sur la conception, la performance du cycle de vie, et la réhabilitation des ponts et des routes, notamment l'impact du changement climatique sur la durabilité des matériaux. On rédigera des lignes directrices sur l'adaptation des routes et ponts existants aux aléas du changement climatique.

Eaux usées et eaux pluviales

Les égouts pluviaux et leurs systèmes de drainage associés sont les types de systèmes les plus vulnérables dans le sud du Canada, notamment en cas de précipitations et inondations extrêmes. On élabore des lignes directrices afin d'adapter les systèmes de gestion d'égouts pluviaux existants aux changements climatiques et pour éviter les inondations des zones urbaines et le déversement des eaux non traitées des crues. L'exploitation d'infrastructures naturelles est également envisagée dans la mesure où elle permettrait au Canada de mieux résister aux changements climatiques.

Transit

En consultation avec l'Association canadienne du transport urbain (ACTU), nous explorons trois domaines de recherche clés d'adaptation aux changements climatiques. Le premier est la création de lignes directrices pour adapter les systèmes ferroviaires souterrains afin de prévenir les inondations. Le deuxième est la création de lignes directrices pour améliorer la conception des voies. Enfin, le CNRC explorera des protocoles de surveillance de la résistance aux effets des événements météorologiques extrêmes.

Futur

Reconnaissant l'importance du défi que représente le changement climatique pour le Canada, le projet mobilise des intervenants des secteurs gouvernemental et industriel afin de collaborer en vue d'un futur plus résilient aux changements climatiques.

Restez à l'affut de mises à jour sur le projet. En jouant un rôle de premier plan dans le développement de codes du bâtiment et de guides de construction, le CNRC aidera le Canada à s'adapter aux changements climatiques.

Personne-ressource

Marianne Armstrong, Agente du Conseil de recherches, Le Centre de recherche en construction
Téléphone : 613-991-0967
Courriel : Marianne.Armstrong@nrc-cnrc.gc.ca
LinkedIn : Marianne Armstrong

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :