ARCHIVÉ - Relations internationales

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 07 août 2007— Ottawa (Ontario)

Le 4 juin 2007, le CNRC signait un protocole d'entente avec l'Association Helmholtz des centres de recherches de l'Allemagne. Les deux organismes coopéreront pendant les trois prochaines années pour faire progresser le Canada et l'Allemagne dans le domaine des énergies vertes. En vertu de cette entente, certains des meilleurs chercheurs de la planète sur les énergies de remplacement, les biocarburants et les applications environnementales de l'énergie collaboreront afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution.

De gauche à droite : Eugenio Ortega, ambassadeur du Chili au Canada, Pierre Coulombe, président du CNRC, et Alejandro Ferreiro, ministre de l'Économie du Chili.
De gauche à droite : Eugenio Ortega, ambassadeur du Chili au Canada, Pierre Coulombe, président du CNRC, et Alejandro Ferreiro, ministre de l'Économie du Chili.

L'énergie verte et les technologies environnementales figuraient aussi parmi les domaines de recherche confirmés par le Comité mixte Canada-Chine à sa réunion inaugurale. Le Comité préside à l'accord S-T de janvier 2007 en vertu duquel les chercheurs des deux pays insisteront sur la collaboration, les découvertes scientifiques et les applications commerciales dans les secteurs qui auront d'importantes retombées socioéconomiques au Canada et en Chine. À la réunion du 28 mai dernier, on a désigné cinq groupes d'experts et confirmé qu'on miserait sur la santé et les sciences de la vie, d'une part, et la biotechnologie, l'agroalimentaire et les bioproduits, d'autre part. Le Comité a souligné qu'il faut aussi collaborer en nanotechnologie et dans les technologies de l'information et des communications (TIC), dont la photonique.

Pierre Coulombe, président du CNRC, a accueilli la délégation chinoise en tant que coprésident du Comité. Cette dernière était pilotée par Shang Yong, vice-ministre des Sciences et de la Technologie. Les membres canadiens du Comité comprennent des délégués de l'industrie (David Hudson, VP gestion du portefeuille, bureau principal des technologies, Nortel Networks), des universités (Luc Vinet, recteur, Université de Montréal) et du secteur public (Margaret McCuaig-Johnston, sous-ministre adjointe, CCT-RNCan; Paul Thoppil, directeur général, MAECI et secrétaire canadien du Comité).


Lien suggéré :


Renseignements : Relations avec les médias
Conseil national de recherches Canada
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :