ARCHIVÉ - Sous les feux de la rampe : une grappe, un chercheur et une entreprise dérivée du CNRC remportent des prix

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 06 avril 2006— Ottawa (Ontario)

Le 19 avril 2006, l'agence de développement économique d'Ottawa – le Centre de recherche et d'innovation d'Ottawa (OCRI) – a honoré les meilleurs et les plus brillants chercheurs de la ville au cours du 11e gala annuel des prix de l'OCRI. Trois des douze catégories furent raflées par des personnes ou des groupes qui ont de fortes connexions avec le CNRC – le prix des partenariats en technologie, le prix de la meilleure affaire financière et le prix de l'ITCN pour les « moins de 40 ans ».

MM. Charbonneau et Coulombe pendant le gala de remise des prix. (Source : Colin Rowe Photography)
MM. Charbonneau et Coulombe pendant le gala de remise des prix. (Source : Colin Rowe Photography)

Devançant des gros canons de la haute technologie pour le prix du Partenariat de l'année en technologie, le CNRC a été reconnu dans son rôle de leadership pour avoir été le fer de lance du Centre canadien de fabrication de dispositifs photoniques (CCFDP-CNRC). Le président du CNRC, M. Pierre Coulombe et M. Sylvain Charbonneau (directeur, Technologies des applications, à l'ISM-CNRC) ont accepté le prix au nom du CNRC, du gouvernement du Canada, de l'Université Carleton et du gouvernement de l'Ontario. MM. Coulombe et Charbonneau, ainsi que M. Richard Normandin, vice-président, sciences physiques du CNRC et Mme Marie D'Iorio, directrice générale de l'ISM-CNRC, ont eu l'occasion de passer une soirée avec des partenaires du CCFDP-CNRC qui représentaient le gouvernement provincial, l'Université Carleton et le secteur privé. Bravo à tous les employés du CNRC qui ont participé à la grappe de la photonique et qui ont contribué à ce succès.

James Gupta, du CNRC, avec son prix pour le meilleur jeune chercheur en photonique (Source : Colin Rowe Photography)
James Gupta, du CNRC, avec son prix pour le meilleur jeune chercheur en photonique (Source : Colin Rowe Photography)

James Gupta, chargé de recherche associé à l'ISM-CNRC s'est aussi trouvé sous les feux de la rampe lors du gala de remise des prix. Il a remporté le prix de l'ITCN pour les « moins de 40 ans » comme meilleur jeune chercheur en photonique. Sa directrice générale, Marie D'Iorio a été ravie de voir James ainsi « couronné pour son développement de structures à puits quantiques à alliage quinternaire permettant les premières démonstrations de diodes laser à base de GaAs en mode d'opération continue à température ambiante et de laser à base de GaAs à émission de surface en cavité verticale fonctionnant à 1550 nm ».

« Les gagnants sont un exemple des meilleures qualités de leadership qu'Ottawa peut offrir, » a déclaré Jeffrey Dale, président et chef de la direction de l'OCRI. « Il s'agit là d'entreprises et de cadres de première classe qui offrent une valeur exceptionnelle aux actionnaires et à la communauté, et qui démontrent véritablement des qualités de dynamisme, de vision et d'innovation dans leurs secteurs ».

M. Paul Morley, ancien employé du CNRC (Zelos Therapeutics)
M. Paul Morley, ancien employé du CNRC (Zelos Therapeutics)

Une troisième catégorie de prix avait également un rapport avec notre organisme. L'entreprise dérivée du CNRC, Zelos Therapeutics, fut co-récipiendaire du prix de la meilleure affaire financière pour avoir effectué une série de financements privés qui ont aidé la société à réaliser un important progrès dans le développement clinique de ses thérapies contre l'ostéoporose et le psoriasis. Pour en savoir davantage sur Zelos et son agent technique en chef, l'ancien chercheur de l'ISB-CNRC, Paul Morley, visitez Zelos Therapeutics obtient des niveaux record d'investissement pour son traitement recalcifiant contre l'ostéoporose.

Les prix de l'OCRI de cette année ont attiré plus de 70 candidatures venant du secteur de la haute technologie d'Ottawa. Les prix ont honoré des personnes et des organismes pour leurs contributions exceptionnelles à la région d'Ottawa et ont célébré l'excellence dans la recherche, la technologie, l'esprit d'entreprise, le développement des partenariats, le leadership éducatif, le journalisme technologique et l'esprit communautaire.

Félicitations à toutes les personnes concernées par les activités de recherche en photonique du CNRC, à James Gupta et aux entrepreneurs de chez Zelos!


Renseignements : Relations avec les médias
Conseil national de recherches Canada
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :