ARCHIVÉ - Moulage d'aluminium semi-solide

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 04 novembre 2004— Ottawa (Ontario)

 
 
CNRC Raport annuel 2003-2004
 
 

CNRC Rapport annuel 2003 - 2004

 
 

Renseignez-vous davantage au sujet des réalisations du CNRC en lisant le Rapport annule 2003-2004

 
 

Même s'il est l'un des principaux producteurs et exportateurs d'aluminium au monde, le Canada n'a pas encore développé de compétences particulières dans la fabrication de produits en aluminium à valeur ajoutée. En 2001, le CNRC s'est engagé à unir son savoir-faire dans le secteur des matériaux industriels aux capacités du secteur manufacturier de la région de Saguenay, au Québec, pour favoriser l'émergence d'une grappe spécialisée dans la fabrication de pièces d'automobile en aluminium. Le CTA-CNRC est né de cet engagement.

C'est en effet à l'automne de 2003 qu'a pris fin la construction des installations du CTA-CNRC et que l'on a entrepris d'y installer le matériel et les employés. Toutefois, avant même que le centre soit entièrement terminé, le CNRC était déjà au travail pour automatiser et rendre utilisable en milieu industriel une nouvelle technologie de fabrication de pièces en aluminium de haute performance brevetée par Alcan Limitée.

Chercheurs devant une pièce d'automobile en aluminium au Centre des technologies de l'aluminium du CNRC
Chercheurs devant une pièce d'automobile en aluminium au Centre des technologies de l'aluminium du CNRC

Cette technologie pourrait donner naissance à un nouveau procédé de fabrication de pièces d'automobile de grandes dimensions et jeter les bases d'une nouvelle industrie dans la région.

Ce nouveau procédé, connu sous le nom de moulage sous pression à l'état semi-solide, utilise comme matière première des billettes d'aluminium produites localement. Les billettes sont chauffées jusqu'à ce qu'elles atteignent une consistance similaire à celle de la pâte, puis elles sont ensuite placées dans un système d'injection sous pression qui sert au moulage de la pièce.

Ce procédé offre plusieurs avantages par rapport aux techniques actuelles. Ainsi, aux températures requises pour obtenir la pâte, les propriétés moléculaires de l'alliage restent intactes tandis qu'elles sont parfois altérées par les températures plus élevées qu'exigent les techniques de moulage à l'état liquide. Ce procédé abrège aussi les délais de fabrication. Dans la mise au point de ce procédé, Alcan a bénéficié des compétences du CNRC en moulage sous pression et, grâce aux ressources du CTA-CNRC, a été en mesure d'automatiser ce procédé de fabrication et d'en faire la démonstration. Le projet en est maintenant à l'étape de la précommercialisation.


Renseignements : Relations avec les médias
Conseil national de recherches Canada
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :