ARCHIVÉ - Harry Turner ou l'art de faire connaître la science par la photographie

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 03 novembre 2003— Ottawa (Ontario)

Pour rendre les sciences captivantes avec une photo, il faut des gens hors du commun de chaque côté de l'objectif. Les photos d'Harry Turner mettent de la vie dans les rapports annuels, les publications et les affiches du CNRC. Elles font aussi le tour du monde grâce aux fichiers numériques et à l'Internet. Pour les réaliser, M. Turner recourt à des acétates de couleur, à des appareils numériques, à la macrophotographie et au logiciel Photoshop d'Adobe. Ses sujets sont aussi variés que ses instruments et parmi eux, l'on retrouve la cryptographie quantique, l'imagerie photomicrographique, les techniques de balayage 3D, les combinaisons de patinage de vitesse et la recherche sur les lasers.

À titre de photographe au CNRC, M. Turner a sillonné le Canada entier, se rendant dans une multitude de laboratoires où se déroulaient toutes sortes d'expériences. Ainsi, il a couvert des essais dans des températures extrêmes, a fait un tour dans une noria de véhicules allant du tank au jet biplace – cela dans l'exercice de ses fonctions – et, par la force des choses, en a appris « un peu sur tout ».

Imagination
 

« Je veux donner une image des chercheurs et de leur matériel qui capturera l'intérêt et l'imagination du lecteur et, au bout du compte, l'aidera à mieux saisir les concepts scientifiques sous-jacents ».

 

Pour lui, l'être humain demeure toutefois l'élément le plus important de son travail de photographe, car les gens donnent un air d'authenticité et de sincérité à la photo quand elle relate l'histoire de créateurs et de leurs formidables réalisations. Une photo spectaculaire, qui accroît l'impact visuel d'un article, captera l'attention du lecteur, l'incitera à prendre connaissance du texte et l'amènera à en comprendre la teneur.

« Essayez de décrire un microscope à effet tunnel et son fonctionnement avec des mots et les gens imagineront toutes sortes de choses dans leur tête. Pour l'éviter, je tire une photo qui les met en situation et les aidera à saisir exactement et à apprécier la science à l'oeuvre derrière la production d'une telle image », explique M. Turner.

M. Turner a eu la chance d'immortaliser des gens hors du commun, y compris dix lauréats du prix Nobel. Ainsi, de prestigieuses publications du monde entier dont le London's Independent Times ont reproduit sa photo du Dr Gerhard Herzberg (prix Nobel de chimie 1971) et c'est elle que la British Banknote Company a retenue pour effectuer une gravure. Avec cette photo, la Monnaie royale canadienne a aussi créé une médaille dont le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie (CRSNG) se servira pour récompenser l'excellence.

Le goût d'Harry Turner pour la science et la photographie remonte à ses cours de biochimie et de préparation à la médecine. Lorsqu'il est arrivé au CNRC cependant, sa carrière a pris une tournure fort différente. Vingt-quatre ans plus tard, M. Turner a tout vu à travers ses lentilles spéciales et a cumulé un savoir hautement technique sur l'éclairage, les filtres et le comportement de la lumière des lasers, notamment. Pendant plus de 20 ans, il a transmis ce savoir en enseignant la photographie au Collège Algonquin, son alma mater, et tire une grande joie de l'expérience.

L'un de ses plus récents projets consistait à prendre des photos pour la deuxième édition d'Hommage aux innovateurs, publication d'Industrie Canada illustrant le leadership mondial de notre pays dans le domaine de la biotechnologie. Cet ouvrage a connu un vif succès et illustre parfaitement l'importance de la photographie en vulgarisation scientifique.

Harry fait partie de l'équipe du Groupe des services de création du CNRC. Les archives du Groupe des services créatifs comprennent des milliers d'images mémorables créées par Harry Turner.


Renseignements : Relations avec les médias
Conseil national de recherches Canada
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :