ARCHIVÉ - La nanotechnologie au CNRC

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 03 juillet 2003— Ottawa (Ontario)

Il est 11 h 00. Dans son laboratoire de Montréal, une biologiste moléculaire s'efforce de mieux comprendre le mécanisme biologique d'une substance à visée thérapeutique. À 200 km de là, à Ottawa, un spécialiste des matériaux est en train de préparer un film qui sera utilisé comme matière active dans une pile solaire. À Edmonton, il est 9 h 00. Un professeur d'université vient d'arriver à son bureau. Aujourd'hui, il enseigne à un étudiant comment utiliser les techniques de micro-usinage de circuits intégrés pour créer un laboratoire d'analyse chimique complet sur une puce.

Une biologiste, un physicien et un chimiste. Quel rapport y a-t-il entre ces scientifiques ultraspécialisés? Ce sont trois chercheurs en nanotechnologie. Et ils travaillent tous les trois pour le CNRC.

La nanotechnologie est l'art de créer des structures organisées utiles à partir d'atomes ou de molécules individuels.

La nanotechnologie pourrait permettre la création de nanorobots auto-assemblés, de sondes microscopiques pouvant naviguer dans l'organisme pour réparer les cellules sur leur parcours, et des sources d'énergie ultraefficaces et non polluantes. Bien que l'on ne doive pas s'attendre à profiter des retombées de la nanoscience avant de nombreuses années, beaucoup de gouvernements dans le monde reconnaissent les avantages socioéconomiques incommensurables de la recherche en nanotechnologie.

La construction de le nouvel institut commencera en septembre 2003 et l'édifice ovrira ses portes en juillet 2005.
La construction de le nouvel institut commencera en septembre 2003 et l'édifice ovrira ses portes en juillet 2005.

Les efforts du CNRC en nanotechnologie seront concentrés à l'Institut national de nanotechnologie (INNT-CNRC), à Edmonton. L'Institut a été créé dans le cadre d'une entente de collaboration unique entre le CNRC, la province de l'Alberta et l'Université de l'Alberta.

À cet institut, des scientifiques et des ingénieurs de diverses disciplines travailleront en équipe dans le but d'intégrer des systèmes fonctionnant à la nanoéchelle au monde macroscopique qui nous est familier. Au coeur de cet effort de recherche, on tente d'intégrer des matières organiques de nature biologique, comme des protéines et des peptides, aux matières inertes utilisées dans les technologies actuelles qui font usage par exemple de métaux et de semiconducteurs. Le défi à long terme consiste à produire un système intégré auto-assemblé et autonome capable de répondre à des changements de son environnement.

La biologie est maintenant au service de la fabrication, on peut faire croître des composantes électroniques dans un réactif chimique, et ce sont les lois de la physique quantique qui s'appliquent désormais. Jamais la coopération multidisciplinaire n'a été aussi importante qu'en nanotechnologie. Une telle coopération est déjà en cours au CNRC, où des scientifiques, des ingénieurs et des universitaires de toutes les disciplines scientifiques sont représentés et discutent librement de leurs idées et de leurs résultats.

Et le CNRC pousse encore plus loin cet esprit de coopération. Des grappes de haute technologie voient le jour dans les collectivités qui accueillent des instituts du CNRC, et la plupart de ces instituts entretiennent des partenariats avec l'industrie.

En continuant à favoriser la libre collaboration dans des domaines traditionnellement isolés, le CNRC peut se révéler un modèle dans le cadre de l'effort national nécessaire pour faire du Canada l'un des pays les plus innovateurs au monde.

Visitez la page Web traitant de nanotechnologie (section Domaines de recherches).


Renseignements : Relations avec les médias
Conseil national de recherches Canada
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :