ARCHIVÉ - Nouveaux succès pour les entreprises dérivées du CNRC en sciences de la vie

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 03 mai 2003— Ottawa (Ontario)

Le CNRC a une longue expérience dans la genèse d'entreprises exploitant les résultats de ses travaux et ses technologies. Depuis 1995, une cinquantaine d'entreprises dérivées ont ainsi vu le jour, avec les centaines d'emplois et les centaines de millions de dollars en nouveaux investissements au Canada que cela suppose. Deux d'entre elles, Ionalytics et Zelos Therapeutics ont récemment défrayé la chronique et éveillé l'intérêt du marché en raison de leurs solutions novatrices.

Des membres de l'équipe de Zelos : Godfrey Marchand, Rachelle De Souza, Paul Morley, Duffy Dufresne et Roberta Anderson.

Au début d'avril, Zelos a annoncé l'injection de 14 millions de dollars de sources canadiennes et américaines dans ses projets. L'entreprise tente de mettre au point l'Ostabolin-CMD, médicament contre l'ostéoporose après la ménopause. L'Organisation mondiale de la santé a fait de l'ostéoporose le second problème en importance après les affections cardiovasculaires. De 100 à 200 millions de personnes en souffrent dans le monde et on estime qu'une femme sur deux ou un homme sur huit connaîtront une fracture consécutivement à l'ostéoporose dans leur vie. L'Ostabolin-CMD est un analogue de la parathormone (PTH) susceptible de favoriser la reconstruction et la consolidation des os humains. Le médicament devrait faire l'objet d'essais cliniques d'ici la fin de 2003. Zelos doit sa fondation à l'exploitation sous licence d'une technologie élaborée au terme de 10 années de recherches à l'Institut des sciences biologiques du CNRC.

Photo du Ionalytics Selectra, un dispositif de séparation des ions pour les spectromètres de masse.Ionalytics s'intéresse elle aussi beaucoup aux sciences de la vie. Pas à la thérapeutique, mais au perfectionnement d'un instrument indispensable à la recherche de nouveaux médicaments : le spectromètre de masse. Partant du principe qu'on réalise plus de découvertes quand l'information et son analyse gagnent en précision, l'entreprise a conçu un dispositif de séparation des ions pour les spectromètres de masse. Cet appareil diminue le bruit de fond et accroît la sensibilité des spectromètres servant à analyser les échantillons complexes.

En début d'année, Ioanalytics a réuni 4,5 millions de dollars de capital-risque. Récemment, elle a d'ailleurs remporté un prix pour le meilleur nouveau produit au Pittcon 2003, important salon commercial sur le matériel scientifique pour laboratoires. La R-D sur la séparation des ions a démarré en 1997 par une collaboration entre l'Institut des étalons nationaux de mesure du CNRC et MDS Sciex. Les découvertes réalisées par l'équipe ont incité les deux partenaires à commercialiser leur technologie en fondant Ionalytics.

Zelos et Ionalytics ne sont que deux des nouvelles entreprises dérivées du CNRC s'activant dans les sciences de la vie, important secteur de recherche au Conseil, à l'origine de maints résultats prometteurs dans des domaines aussi variés que les produits pour diagnostic médical, les vaccins et les composés biopharmaceutiques. Les liens que voici vous en apprendront davantage sur d'autres entreprises dérivées du CNRC dans les sciences de la vie.


Ces liens conduisent à des sites Web extérieurs à ceux du CNRC et du Gouvernement du Canada.

PharmaLaser
Appareils pour le contrôle de la qualité en ligne à l'intention de l'industrie pharmaceutique.
Entreprise dérivée de l'Institut des matériaux industriels du CNRC

IMRIS
Systèmes IRM employés pendant les interventions en neurochirurgie.
Entreprise dérivée de l'Institut du biodiagnostic du CNRC

Ionalytics Corporation
Dispositif de séparation des ions pour les spectromètres de masse.
Entreprise dérivée de l'Institut des étalons nationaux de mesure du CNRC

NovaDAQ Technologies
Technique d'imagerie pour les opérations en cardiologie.
Entreprise dérivée de l'Institut des matériaux industriels du CNRC

PharmaGap
Technologie permettant de modifier la communication entre les cellules.
Entreprise dérivée de l'Institut Steacie des sciences moléculaires du CNRC

IatroQuest
Technologie révolutionnaire en dépistage et diagnostic.
Entreprise dérivée de l'Institut des sciences biologiques du CNRC


Renseignements : Relations avec les médias
Conseil national de recherches Canada
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :