Caractérisation fonctionnelle

Les développeurs de produits biologiques et de vaccins exploitent notre savoir-faire en caractérisation fonctionnelle pour orienter le développement de leurs produits, de la découverte à la demande d’essais cliniques. Nous pouvons vous aider à identifier des cibles et des biomarqueurs, et à choisir des candidats grâce au criblage à haut débit. Nous sommes passés maîtres dans l’évaluation du comportement de protéines thérapeutiques et de vaccins complexes – y compris les mécanismes de liaison, de signalisation, d’internalisation et d’action, sans oublier les propriétés touchant la toxicité, la biodistribution, l’immunogénicité, l’immunostimulation, l’efficacité et l’innocuité – dans les cellules et les organismes vivants.

Nos essais et notre documentation vous soutiennent dans la préparation de la demande d’essai clinique (DEC) au Canada et la demande de présentation d’un nouveau médicament de recherche (DPNMR) aux États-Unis, pour vous aider à traduire vos résultats de recherche en avantages concrets pour les patients. Nous transférons également nos données et méthodes à des organisations de recherche à contrat (ORC) et de fabrication à contrat (OFC), pour leur permettre d’offrir de nouveaux services tout en renforçant l’écosystème de l’industrie biopharmaceutique canadienne.

Expertise en R-D

IN VITRO

IN VIVO

Personnes-ressources

Jean Labrecque
Chef d’équipe, Essais primaires
Téléphone : 514-496-5323
Courriel : Jean.Labrecque@cnrc-nrc.gc.ca

Risini Weeratna
Chef d’équipe, Immunologie du cancer
Téléphone : 613-990-7934
Courriel : Risini.Weeratna@nrc-cnrc.gc.ca

Martin Perkins
Chef de section, Pharmacologie moléculaire
Téléphone : 613-998-4018
Courriel : Martin.Perkins@nrc-cnrc.gc.ca

Maria Moreno
Chef de section, Pharmacologie in vivo
Téléphone : 613-990-0829
Courriel : Maria.Moreno@nrc-cnrc.gc.ca

Contenu supplémentaire

Étude de cas

La firme Soricimed Biopharma a mené ses premières études de preuve de concept in vivo en collaboration avec le CNRC pour démontrer la capacité de leurs peptides de cibler TRPV6 dans les tumeurs des ovaires et de la prostate chez la souris. Cette étape clé a permis de valider l’approche de Soricimed consistant à utiliser des peptides dérivés de la soricidine comme biomarqueurs tumoraux, et ouvre la voie à leur utilisation comme agents capables de se fixer sélectivement pour libérer des agents anticancéreux.

Date de modification :