Khalid Fatih nommé président du nouveau comité canadien de normalisation des piles

Les piles sont aujourd’hui essentielles à un grand nombre de technologies qui font partie de notre quotidien et de l’activité industrielle : des énergies de remplacement aux véhicules électriques en passant par les outils portatifs. Devant l’explosion des applications entraînée par les nouvelles applications trouvées pour les accumulateurs au nickel-métal-hydrure ou l’appétit toujours plus grand du marché pour les piles lithium-ion, il importe que la réglementation suive le pas. Il faut garantir aux consommateurs que les nouveaux produits et les nouvelles applications qui voient le jour sont sécuritaires, au Canada comme à l’étranger.

Le comité du Conseil canadien des normes (CCN) chargé de superviser les codes et les normes ayant trait aux piles vient de mettre sur pied un sous-comité pour suivre l’évolution que connaît l’utilisation des piles alcalines et autres piles à électrolytes non acides. Le nouveau comité passera en revue les exigences techniques actuelles et en élaborera de nouvelles pour garantir la sécurité des piles utilisées au Canada, en particulier durant le transport des piles au lithium primaires et secondaires. Le président du comité représentera également le Canada à la Commission électrotechnique internationale (CEI), pour s’assurer que les piles fabriquées au Canada puissent être vendues et utilisées sans crainte partout dans le monde.

Félicitations à Khalid Fatih, agent de recherche senior, sous l’égide du programme Stockage d’énergie pour la sécurisation et la modernisation des réseaux, pour sa nomination récente à la tête du sous-comité de normalisation des piles.

Date de modification :