Guide d'élaboration du DDN

Guide d'élaboration du DDN (PDF, 737 Ko)

1. Exigences pour les nouvelles sections

1.1

Il est important que le contenu technique des sections du DDN reflète les nouvelles pratiques et les nouveaux matériaux de construction sur le marché. Les nouvelles sections devraient inclure les éléments suivants :

  • Les normes de référence nouvelles ou pertinentes
  • Les matériaux, produits et systèmes modernes
  • Les matériaux, pratiques de travail et critères associés à une conception durable
  • Les produits de pointe et novateurs
  • Les méthodes d'installation évoluées et novatrices
  • Les considérations environnementales actuelles et émergentes
  • Les nouvelles procédures de décontamination et de réduction de la pollution
  • Des conseils aux utilisateurs du DDN là où des choix apparents sont contenus dans le corps du devis, conseils qui prennent la forme de notes techniques descriptives et de notes relatives à l'environnement pour les rédacteurs de devis.

1.2

Les nouvelles sections devraient intégrer les nouvelles informations techniques et les critères de responsabilité environnementale actuels pour les matériaux, les produits ou les systèmes prescrits.

1.3

Le DDN respecte les règles, lignes directrices et principes en matière de techniques de rédaction de devis de construction qui ont été acceptés par l'industrie de la construction en Amérique du Nord. Ceux-ci sont décrits en détail dans le Manuel du praticien publié par Devis de construction Canada (DCC) et sont inclus dans le Guide d'utilisation du DDN. Cela permet aux rédacteurs de devis de concentrer leurs efforts sur la rédaction des aspects techniques et environnementaux de chaque nouvelle section. Ces aspects techniques peuvent inclure, par exemple, des normes appropriées et à jour, des nouveaux matériaux, des solutions novatrices et des techniques d'installation courantes, tout en préservant la nature générique du DDN.

1.4

Les numéros des nouvelles sections du DDN doivent être attribués conformément à l'édition courante du MasterFormatMC. Lorsqu'une nouvelle section est requise et qu'elle n'est pas contenue dans l'édition courante du MasterFormat, un nouveau numéro et un titre doivent être proposés et soumis au Secrétariat du Devis directeur national, avec les justifications requises, pour être examinés par l'équipe de mise à jour du MasterFormatMC de DCC/CSI.

2.0. Avis importants

2.1 Avis de droit d'auteur

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par le Conseil national de recherches du Canada, 1999 - Tous droits réservés.

Il est permis à l'utilisateur du Devis directeur national (DDN) de copier sous forme électronique ou d'imprimer toute information trouvée dans le DDN à des fins d'utilisation interne uniquement et dans le seul but de préparer des propositions et des devis de projet. Le Devis directeur national (DDN) ne peut, en tout ou en partie, être reproduit, modifié ou redistribué sous quelque forme ou par quelque moyen que ce soit à des fins autres que celles mentionnées précédemment (y compris à des fins commerciales), sans l'autorisation écrite préalable du Conseil national de recherches du Canada. Aucune garantie, expresse ou implicite, n'est offerte quant à la valeur ou à la fiabilité de l'information qui s'y trouve ou des liens qu'il contient.

2.2 Avertissement et restrictions d'utilisation

Le Devis directeur national ou « Devis directeur national de la construction au Canada » (DDN) ne peut être utilisé comme document de remplacement d'un cahier des charges ou d'un devis de projet.

Dans chaque cas, les sections pertinentes du DDN doivent être modifiées et adaptées en fonction des exigences de chaque devis de projet. La responsabilité de déterminer l'adéquation de l'usage et le choix des sections revient à l'utilisateur du DDN.

Le DDN est basé sur les exigences du Code national du bâtiment et il ne tient pas compte nécessairement de celles, parfois divergentes, des régions ou des municipalités concernant les produits, les méthodes, les matériaux, les systèmes, les ensembles ou les accessoires, ni de leur existence sur le marché ou de leurs méthodes de construction. Le DDN ne décrit pas non plus tous les produits, matériaux, systèmes, ensembles ou accessoires qui peuvent être requis pour un projet particulier. Il peut ne pas décrire en détail l'exécution complète des travaux requis.

Le DDN ne fait aucune représentation ni n'offre aucune garantie quant à l'exactitude ou à l'exhaustivité des données contenues dans le présent document, et il décline particulièrement toute garantie implicite, toute valeur marchande ou toute validité à des fins particulières; et il ne peut en aucun cas être tenu responsable de toute perte de profit ou de tout dommage lié à son utilisation.

2.3 Conseil national de recherches du Canada (CNRC)

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) est le principal organe de recherche et de développement du gouvernement canadien. Le CNRC s'associe à l'industrie canadienne pour sortir la recherche du laboratoire et lui trouver des applications commerciales dont les retombées bénéficieront à l'ensemble de la population. Cette approche axée sur le marché permettra d'innover plus rapidement, de rehausser les conditions de vie des Canadiens et de trouver une solution à quelques-uns des problèmes les plus pressants qui touchent aujourd'hui la planète. Ouverts et inventifs, nous sommes idéalement placés pour travailler en tandem avec l'industrie canadienne en investissant dans des programmes de R‑D stratégiques qui répondront à des questions vitales pour notre avenir.

Le CNRC fournit un soutien administratif pour l'élaboration et la mise à jour du DDN. Le CNRC reçoit ses directives du Conseil consultatif national du DDN, qui regroupe des représentants des principaux partenaires financiers des ministères fédéraux. Le DDN suit les recommandations du Manuel du praticien publié par Devis de construction Canada (DCC) en ce qui concerne le format des documents, la numérotation, le langage et le style, et les recommandations de CSC/Construction Specifications Institute (CSI) et par Devis de construction Canada (DCC),qui ont publié conjointement MasterFormatMC (Répertoire normatif) pour les titres et numéros des sections et SectionFormatMC/PageFormatMC pour la structure et l'organisation de chaque section, ainsi que la mise en page. Ces documents sont disponibles sur le site web SpeX.

Pour plus de détails sur la façon de communiquer avec les organismes susmentionnés, et pour d'autres renseignements sur le DDN, veuillez consulter le site Web du CNRC du DDN.

3. Ouvrages de référence

3.1 Ouvrages de référence utilisés pour l'élaboration des nouvelles sections du DDN

3.1.1

Manuel du praticien(MP) de DCC, une source d'information détaillée sur la théorie et les pratiques liées au cycle de vie des installations

3.1.2

SectionFormatMC/PageFormatMC 2008, un format de devis de construction recommandé – disponible en anglais seulement pour le moment

3.1.3

Guide d'utilisation du DDN 2016 du CNRC

3.1.4

MasterformatMC

3.1.5

UniformatMC

3.1.6

Catalogues de normes de référence (ONGC / CGSB, CSA, ASTM, etc.), disponibles auprès de l'organisme d'élaboration des normes pertinent ou du

Conseil canadien des normes
270, rue Albert, bureau 200
Ottawa (Ontario) KlP 6N7
Site web du CCN

NOTA: MasterFormatMC, SectionFormatMC, PageFormatMC et UniFormatMC sont des documents de formatage destinés à la construction nord-américaine produits et publiés conjointement par Devis de construction Canada (DCC) et son pendant américain, le Construction Specifications Institute (CSI). Ces documents sont disponibles à l'adresse suivante :

Devis de construction Canada
120, rue Carlton, bureau 312
Toronto (Ontario) M5A 4K2
Téléphone : (416) 777-2198
Télécopieur : (800) 668-5684
Site web SpeX

4. Critères pour l'élaboration du DDN

4.1 Analyse des produits et des normes de référence

4.1.1

L'élaboration d'une nouvelle section du DDN comprend les étapes suivantes : recherche et collecte des documents et des données des fabricants, évaluation et examen des produits, exactitude technique, questions et préoccupations environnementales courantes.

4.1.2

Les rédacteurs-conseils doivent posséder les connaissances requises dans la recherche et l'interprétation des normes de référence et des méthodes d'essais des matériaux de construction. Ils sont responsables de se procurer ou d'acheter des normes de référence à jour pour le compte du Secrétariat du DDN. Les coûts d'achat de ces normes de référence sont remboursables; les matériels achetés feront partie des produits livrables au Secrétariat du DDN, qui est le propriétaire principal des droits d'auteur.

4.1.3

Les rédacteurs-conseils doivent tenir compte des différences régionales et provinciales et des écarts qui peuvent exister à la grandeur du pays. Il est tout à fait acceptable d'inclure des NOTES AU RÉDACTEUR qui indiquent à l'utilisateur final des options appropriées pour une région particulière, les bureaux régionaux du CNRC, et les préférences des secteurs public et privé. Ces NOTES AU RÉDACTEUR doivent fournir suffisamment de directives techniques pour que l'utilisateur final puisse identifier et apporter les modifications appropriées pour respecter les préférences régionales.

4.2 Composition des sections

4.2.1 Sections du DDN

Toutes les nouvelles sections du DDN doivent être conformes aux exigences des documents SectionFormatMC et PageFormatMC (SFPF) de DCC/CSI en ce qui a trait à l'apparence et au format. Les documents SectionFormatMC et PageFormatMC sont divisés en trois parties : PARTIE 1 — GÉNÉRALITÉS, PARTIE 2 — PRODUITS et PARTIE 3 — EXÉCUTION.

4.2.1.1

PARTIE 1 — GÉNÉRALITÉS : définit les formalités administratives particulières à chaque section et complète l'information donnée à la Division 1, sans toutefois faire double emploi.

4.2.1.2

PARTIE 2 — PRODUITS : contient une description détaillée des produits qui seront utilisés et incorporés aux travaux visés par cette section.

4.2.1.3

PARTIE 3 — EXÉCUTION : décrit en détail les mesures préparatoires et comment les produits seront incorporés aux travaux.

Chacune des parties d'une section est subdivisée en articles et en paragraphes. Les titres des différents articles sont choisis parmi ceux indiqués dans le SFPF, et utilisés au besoin pour décrire les travaux. Si une partie du SFPF ne contient aucune information, inscrivez clairement les mots Sans objet.

Exemple:

PARTIE 2 — PRODUITS
Sans objet

PARTIE 3 — EXECUTION
Sans objet

4.2.2 Mise en page

Le format des pages du DDN est basé sur la version intégrale du PageFormatMC de DCC, tel que recommandé et décrit dans le SFPF. Les éléments standards de la mise en page du DDN comprennent : les marges; l'espacement; la disposition et l'emplacement des en-têtes; la numérotation des pages; les numéros et les titres des sections; les titres des parties; les paragraphes; et la mention FIN DE SECTION.

4.2.2.1

Les rédacteurs-conseils recevront un modèle numérique avec des styles et une numérotation prédéterminée pour les parties, articles, paragraphes, en-têtes et pieds de page, ainsi que pour les NOTES AU RÉDACTEUR (OBJET, PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT et VALIDATION).

4.3 Langage/Style

4.3.1

Le langage, le vocabulaire, l'orthographe, les mesures métriques, la ponctuation et la grammaire suivent les recommandations et les pratiques standards de l'industrie, recommandées par Devis de construction Canada (DCC). On doit aussi consulter le Guide d'utilisation du DDN.

4.3.2 New sections

Rédigez les nouvelles sections techniques au mode impératif, en vous adressant exclusivement à un lecteur potentiel; habituellement, ce lecteur devrait être l'entrepreneur dans le cas d'un contrat à forfait, ou le sous-traitant/entrepreneur spécialisé dans le cas de contrats de conception-construction ou de contrats gérés par le milieu de la construction.

Le verbe devoir n'est pas acceptable dans aucune des sections du DDN. Le DDN évite les énoncés au mode indicatif.

Exemples:
  • Correct Étalez l'adhésif au moyen d'une truelle brettée.
  • Incorrect L'adhésif doit être appliqué avec une truelle brettée.
  • Correct Installez les appareils d'aplomb et de niveau.
  • Incorrect Les appareils doivent être installés d'aplomb et de niveau.
  • Correct Appliquez deux couches de peinture sur les surfaces apparentes.
  • Incorrect Deux couches de peinture doivent être appliquées sur les surfaces apparentes.

4.3.3 N'utilisez pas d'énoncés négatifs

Exemple:
  • Correct Déposez les matériaux d'emballage dans les bacs de recyclage sur le chantier.
  • Incorrect Ne détournez pas les matériaux d'emballage vers les sites d'enfouissement

4.3.4 Style télégraphique

Utilisez un style télégraphique, tel qu'exemplifié dans les sections du DDN. Pour faire court sans qu'il n'y ait de perte quant à l'intention ou à la force de l'énoncé lorsque vous énumérez des produits, des matériaux et des normes de référence, favorisez :

  1. l'emploi des deux-points (:) au lieu de l'expression « doit être »
  2. l'emploi de l'expression « conformément à » lorsqu'il s'agit de décrire une action
  3. l'emploi de « selon » pour faire un renvoi
Exemple:
  • Correct Bois débité de résineux : conformément à CSA O141 et la Commission nationale de classification des sciages
  • Correct Séparez et recyclez les matériaux de rebut conformément à la section [01355 – Gestion et élimination des déchets].
  • Correct 2.2.4 Dalles en pierre [Type D] : ardoise, conformément à la norme ASTM C629, suivant les caractéristiques ci-après.
  • Correct 2.5.1 Sous-couche : selon la section [06 10 10 – Charpenterie].

4.3.5 Ponctuation

Le DDN utilise les règles de ponctuation correctes : la virgule, le point-virgule et le point final sont suivis d'un espace, tandis que les deux-points sont précédés et suivis d'un espace. Pour respecter les conventions du français, la ponctuation sera ajustée au moment de la traduction.

Une attention particulière est portée dans le DDN à la construction des phrases pour que l'élimination d'un signe de ponctuation ou son insertion au mauvais endroit ne puisse généralement PAS changer le sens de l'énoncé. La virgule est utilisée après chaque élément d'une série afin de favoriser une plus grande clarté de l'énoncé.

Exemple:

…souple, continu et de couleur noire (on emploie la virgule après chaque élément d'une série)

4.3.6 Vocabulaire

Le choix des mots est primordial dans le DDN. Chacun est sélectionné avec soin et utilisé dans son acception propre et, le plus possible, dans une seule acception qui est respectée tout au long du texte.

On a évité autant que possible d'utiliser les mots et les expressions suivants dans le devis.

tout (tous, toute, toutes)

à la satisfaction de

au lieu de

ci-dessus

aux présentes

selon les règles de l'art

devrait (devraient)

architecte

ci-dessous

et/ou

etc.

propriétaire

in situ

4.3.7 Devis générique

Le DDN préconise l'utilisation de noms GÉNÉRIQUES pour désigner les matériaux de construction, selon les recommandations du Manuel du praticien publié par DCC.

Exemples d'une mauvaise utilisation de marques de commerce :
  • Cloisons sèches : expression courante dans l'industrie, à laquelle on devrait privilégier l'expression générique « plaques de plâtre ».
  • Firecode C ou Type X : ces deux désignations sont des marques de commerce, l'expression générique étant « plaques de plâtre présentant un degré de résistance au feu »; on doit utiliser la même nomenclature que celle qui est utilisée dans le Code du bâtiment et décrite dans les normes de référence. Un certain degré d'interprétation peut être nécessaire à l'intérieur des nouvelles sections; par exemple, « Type C » est une désignation légitime pour les plaques de plâtre résistant au feu, mais elle n'est pas encore reconnue par le Code du bâtiment comme élément d'un ensemble générique présentant un degré de résistance au feu.
  • Styrofoam : il s'agit de la marque de commerce. L'expression générique privilégiée est « isolant en mousse rigide extrudé ».

4.3.8 Orthographe

Les mots utilisés dans le DDN sont, dans la mesure du possible, toujours orthographiés de la même façon, conformément aux dictionnaires de langue courants comme le Petit Robert. Dans le cas des mots qui peuvent être orthographiés de façons différentes, on emploie en général la graphie que l'on retrouve le plus souvent dans les ouvrages techniques, ou parfois la plus utilisée dans l'industrie. Dans le DDN, certains termes ne sont pas toujours orthographiés de la même façon. Voici quelques exemples courants :

Example 4.4.6

rejetteau devrait s'écrire « rejéteau »;

polyuréthane devrait s'écrire « polyuréthanne »;

paysagé devrait s'écrire « paysager »;

peinture émail devrait s'écrire « peinture-émail »;

Diesel/diésel devrait s'écrire « diesel ».

4.3.9 Abréviations, sigles et symboles

Les sigles (abréviations formées des premières lettres ou syllabes de mots différents) sont beaucoup utilisés dans le DDN. Les sigles acceptés dans l'industrie peuvent permettre d'abréger le texte et de faciliter la compréhension. Toutefois, une explication est donnée dans le texte la première fois qu'un sigle est employé dans une section.

On utilise le moins possible d'abréviations qui demandent une explication. Les éléments de désignation d'une dimension (nombre et abréviation) ou d'une norme de référence (sigle, numéro, date) paraissent autant que possible sur une même ligne, ce qui est assuré par l'utilisation d'une espace insécable.

Pour qu'une abréviation ou un sigle contribue à améliorer la communication, ils doivent être facilement compris par l'ensemble des utilisateurs. En cas de doute à cet égard, le mot doit être écrit au long.

Tout comme les abréviations et les sigles, les symboles doivent être facilement compris par l'ensemble des utilisateurs. Une explication est donnée dans le texte la première fois qu'une abréviation ou qu'un sigle est utilisé. Les sigles indiqués dans l'exemple ci-après sont régulièrement utilisés dans le DDN :

ANSI
American National Standards Institute
ASTM
American Society for Testing and Materials
CCDC
Comité canadien des documents de construction
CGSB/ONGC
Office des normes générales du Canada
CSI
Construction Specifications Institute
DCC
Devis de construction Canada

L'utilisation des symboles est limitée par la disponibilité de ceux-ci dans les logiciels de traitement de texte ou dans les programmes de composition assistée par ordinateur. Vous devez vous assurer que, lorsque ces symboles sont utilisés, ils font partie d'un élément de texte Unicode ou ASCII standard comme, par exemple, le symbole '%' pour le pourcentage (touche du clavier standard) ou '°' pour le degré (code de caractère Unicode 00B0).

Utilisez des traits d'union et des espaces insécables pour empêcher que des éléments de texte ne soient divisés à la fin d'une ligne dans un paragraphe.

Utilisez les caractères ASCII 00B2 ou 00B3 pour représenter les symboles du carré ou du cube dans les unités de mesure qui sont représentés par '²' ou '³', au lieu d'utiliser l'exposant dans le formatage du texte. Lorsque vous indiquez des fractions, utilisez les caractères Unicode, tels que 2153 qui représente '⅓', au lieu de 1/3, là ou des descriptions fractionnaires sont requises.

(Se reporter au Manuel du praticien publié par DCC, chapitre 13 – « Langage des devis » portant sur les symboles et expressions.)

4.3.10 Majuscules

À des fins de clarté quant au but du document, les majuscules sont utilisées dans des cas bien précis et d'une façon uniforme dans le DDN.

Cette uniformisation devrait s'appliquer également aux autres documents contractuels comme les Conditions générales et les Conditions supplémentaires. On trouvera dans l'exemple ci-après une liste des mots qui prennent ou peuvent prendre la majuscule dans les documents contractuels :

Convention

Architecte

Consultant

Contrat

Agent de négociation des contrats

Entrepreneur

Division

Ingénieur

Conditions générales

Gouvernement

Propriétaire

Partie

Lieu de travail

Projet

Province

Noms des pièces : Bibliothèque, Laboratoire de science

Section ou Devis

Dessins d'atelier, Données du projet, Échantillons

Sous-traitant

Travaux

4.3.11 Mesures métriques dans le DDN

Toutes les unités de mesure, que ce soit des unités de volume, poids, hauteur, longueur ou pression, sont des unités SI, c'est-à-dire du Système international d'unités, aussi appelé « système métrique ». Les centimètres ne sont pas utilisés comme unités de mesure dans le DDN.

4.4 NOTES AU RÉDACTEUR

4.4.1

Les rédacteurs-conseils devraient ajouter des NOTES AU RÉDACTEUR là où c'est approprié quand ils rédigent de nouvelles sections. Les NOTES AU RÉDACTEUR dans le DDN précèdent toujours le paragraphe concerné. Elles servent à guider l'utilisateur final dans la sélection, l'application ou l'utilisation des matériaux, de leurs options et de leurs critères. Les NOTES AU RÉDACTEUR fournissent des mises en garde sur l'utilisation, l'application ou l'installation d'un produit, d'un matériau ou d'un système, et devraient fournir suffisamment d'information pour guider le choix parmi les options contenues dans la norme technique afin que l'utilisateur final puisse faire ses propres choix.

4.4.2

Les NOTES AU RÉDACTEUR doivent être employées comme guide pour aider l'utilisateur final à faire des choix, des sélections ou à prendre des décisions appropriées.

4.4.3

Les NOTES AU RÉDACTEUR ne sont pas destinées à transmettre de l'information sur la conception.

4.4.4

Les NOTES AU RÉDACTEUR doivent fournir de l'information uniquement sur des sujets sur lesquels l'utilisateur final a un contrôle ou une influence.

4.4.5

Le DDN fournit une NOTE AU RÉDACTEUR – OBJET au début de chaque section. Cette NOTE AU RÉDACTEUR est un ajout relativement nouveau et doit être incluse dans toutes les nouvelles sections. La NOTE AU RÉDACTEUR – OBJET a pour but de fournir à l'utilisateur final des renseignements généraux sur le contenu ou l'utilité de la section.

Exemple:

RÉDACTEUR – OBJET  : La présente section vise l'application de durcisseurs chimiques et de mastics d'étanchéité pour la finition des planchers de béton, nouveaux ou existants, une fois la cure et la prise terminées.

4.4.6

Le DDN fournit une NOTE AU RÉDACTEUR – VALIDATION au début de toutes les sections pour lesquelles le SDDN a reçu un soutien d'une association ou d'un organisme pour l'élaboration ou l'examen de la section en question. Cette NOTE AU RÉDACTEUR – VALIDATION vise à reconnaître le soutien fourni par des associations de fabricants, des associations de métiers spécialisés, des associations professionnelles ou d'autres organismes gouvernementaux. Cette NOTE AU RÉDACTEUR ne doit être utilisée qu'avec la permission et le consentement de l'organisme concerné.

Exemple:

RÉDACTEUR – VALIDATION : La présente section a été produite par le Secrétariat du Devis directeur national (SDDN) et l'Unité des Services immobiliers affectée à Patrimoine canadien, Environnement Canada et Parcs Canada, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC).

4.4.7

Le DDN fournit une NOTE AU RÉDACTEUR – DÉVELOPPEMENT DURABLE au début de chaque section qui vise des mesures de protection de l'environnement et des produits et des méthodes de conception durable des bâtiments. Cette NOTE AU RÉDACTEUR vise à aviser l'utilisateur final que cette section a été révisée pour inclure des choix de matériaux, de produits et de systèmes durables. Elle doit être employée uniquement pour aider l'utilisateur final à faire des choix, des sélections ou à prendre des décisions appropriées sur le plan environnemental. Les NOTES AU RÉDACTEUR – DÉVELOPPEMENT DURABLE ne doivent pas servir d'outil éducatif; elles doivent éviter de fournir des conseils sur des sujets sur lesquels l'utilisateur final n'a aucun contrôle.

Exemple:

RÉDACTEUR – DÉVELOPPEMENT DURABLE : La présente section précise des choix de matériaux écologiques qui respectent les 3R (réduire, réutiliser et recycler) partout où c'est possible, en fournissant des options généralement disponibles pour l'élimination des déchets. Pour les pratiques relatives à la gestion des déchets de construction et de démolition dans le cadre de projets du gouvernement fédéral, se reporter à la Stratégie de développement durable de SPAC (SDD – 2007-2009), là où ces exigences sont explicitement prescrites.

RÉDACTEUR – DÉVELOPPEMENT DURABLE : La présente section précise les exigences générales ainsi que les procédures relatives aux crédits à accumuler pour obtenir les certifications LEED Canada-NC et LEED Canada-CI décernées par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa). Coordonner les prescriptions avec celles de la section 01 35 21 — Exigences LEED.

Adressez-vous au Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) pour plus d'information sur la certification LEED. Visitez le site Web du CBDCa pour plus de détails.

Emploi dans le DDN

Les NOTES AU RÉDACTEUR servent à guider le rédacteur et ne doivent pas être incorporées aux devis de projet. Les NOTES AU RÉDACTEUR sont insérées dans le DDN à des endroits bien définis de manière à fournir l'information là où c'est nécessaire pour mieux aider le rédacteur à préparer son devis.

4.5 Crochets

Square brackets are used frequently in NMS Sections to indicate that a selection has to be chosen by the End User. The End User must make a selection, fill in the appropriate information, or edit the contents within the square brackets. Square brackets containing a blank space are immediately preceded or followed by words or symbols, which clarify the intent of the blank space.

Exemple:

  1. .2 Éléments insonorisants pour [plafonds suspendus] : conformes à la norme [CAN/CGSB 92.1] [ASTM E1264].
    1. .1 Type [____].
    2. .2 [Fibres cellulosiques à teneur en matières recyclées d'au moins [75] % [Fibres de verre à teneur en matières recyclées d'au moins [35] %] [, certifiées Éco-Logo]
    3. .3 Motif [____] [, Classe [A].
    4. .4 Indice de propagation de la flamme d'au plus [____] conformément à la norme CAN/ULC-S102.
    5. .5 Indice de pouvoir fumigène d'au plus [____] conformément à la norme CAN/ULC-S102.
    6. .6 [Coefficient d'absorption du son (CNRC) : désignation de [____].] [Coefficient moyen d'absorption du son (SAA) de [0.9], conforme à la norme ASTM C423].
    7. .7 Indice d'affaiblissement du plafond (CAC) de [____], conforme à la norme ASTM E1264
    8. E1264
    9. .8 Coefficient de réflexion de la lumière (LR) de [____] conforme à la norme [ASTM E1477].
    10. .9 Indice de transmission du son du plénum de plafond de [____].
    11. .10 Rives [droites] [biseautées] [en retrait].
    12. .11 Couleur [____].
    13. .12 Dimensions [____] x [____] x [____] mm d'épaisseur.
    14. .13 Profil [plan] [en voûte].
    15. .14 Perforés pour permettre un écoulement d'air de [____] m3/s par m2 par carreau.
    16. .15 Désignation de l'alliage pour les boîtiers en acier inoxydable [302][430].
    17. .16 Fini de surface des panneaux d'aluminium [anodisé].
    18. .17 Résistant au feu, certifié pour utilisation dans les ensembles plancher/plafond et couverture/plafond offrant une protection de [____]heure, conception selon l'organisme de certification no [____]
    19. .18 Revêtements de surface : [peinture certifiée Éco-Logo] [peinture à faible teneur en COV].

4.6 Normes de référence

4.6.1

Le DDN renvoie à des normes en fournissant leur liste, leur date d'émission et leur titre à la PARTIE 1, sous l'article RÉFÉRENCES, conformément au SectionFormatMC. Les références doivent être mises à jour et intitulées correctement.

4.6.2

Le DDN inclut des références à des normes d'organismes de rédaction de normes canadiens lorsque cela s'avère approprié, et d'organismes américains et internationaux reconnus par le Conseil canadien des normes. Lorsque des normes et des agences reconnues ne sont pas disponibles pour décrire pleinement les exigences de performance, le rédacteur-conseil devrait intégrer les références aux normes appropriées d'organismes américains ou internationaux.

4.6.3

Les normes de référence sont indiquées dans les PARTIES 1, 2 et 3, au besoin; toutefois, elles sont désignées seulement par leur numéro dans le corps du texte. La date et le titre des normes de référence sont indiqués seulement à la PARTIE 1, sous l'article RÉFÉRENCES.

4.6.4

La date d'émission des normes est indiquée entre crochets à la PARTIE 1, sous l'article RÉFÉRENCES, dans chaque section du DDN.

4.6.5

Le contenu des normes de référence affecte directement la description des choix, critères et attributs des produits, matériaux ou systèmes, ainsi que les méthodes d'installation. Par conséquent, on doit réviser le contenu de ces normes pour déterminer l'exactitude et l'exhaustivité du texte inclus dans la section concernée.

4.6.6

Le DDN contient de nombreuses références à des normes, notamment celles de l'Office des normes générales du Canada (ONGC), de l'Association canadienne de normalisation (CSA), de l'American Society for Testing and Materials (ASTM), de l'American National Standards Institute (ANSI) et des Laboratoires des assureurs du Canada (ULC). Ces normes consensuelles sont des ententes ou des accords écrits visant des produits, des matériaux, des procédés ou des méthodes d'essai qui sont conformes à des critères définis et acceptés par une autorité ou un organisme public ou privé compétent. L'adjectif « consensuel » signifie que ces normes et documents de référence sont élaborés par les organismes en question, souvent avec l'apport et les commentaires de l'industrie et du public. Les renvois à ces normes sont faits de façon uniforme dans toutes les sections du DDN.

Exemple (tiré de la section 08 14 10 du DDN – Portes planes en bois

1.2 NORMES DE RÉFÉRENCE

RÉDACTEUR : Modifier le présent article selon les besoins des travaux.

  1. .1 Architectural Woodwork Manufacturers Association of Canada (AWMAC)
    1. .1 Quality Standards for Architectural Woodwork [1998].
  2. .2 Office des normes générales du Canada (ONGC ou CGSB).
    1. .1 CAN/CGSB-71.19-[M88], Adhésif par contact, vaporisable.
    2. .2 CAN.CGSB-71.20-[M88], Adhésif par contact, applicable au pinceau.
  3. .3 Association canadienne de normalisation (CSA International).
    1. .1 CSA A440.2-[98], Rendement énergétique des fenêtres et autres systèmes de fenestration.
    2. .2 CSA O115-[M1982(R2001)], Bois dur et contreplaqué décoratif.
    3. .3 CAN/CSA O132.2 Series-[90(R1998)], Portes planes en bois.
    4. .4 CAN/CSA-O132.5-[M[1992(R1998)], Portes en bois à montants et traverses.

Les normes sont énumérées dans cet article, et les renvois identifiés dans d'autres articles de la section, uniquement par leur sigle et par leur désignation alphanumérique. La ligne contenant le nom de l'organisme de normalisation doit être suivie d'une virgule, et le paragraphe qui suit doit figurer sur la même page en cochant l'option « Paragraphes solidaires » ou en utilisant une option de formatage semblable; la liste subséquente de normes de référence doit être présentée sous forme d'éléments distincts occupant une ligne simple. Les listes ne sont pas des phrases, donc il n'est pas nécessaire de mettre des points à la fin de chaque ligne.

L'exemple se poursuit avec la section 08 14 10 — Portes planes en bois, pour illustrer comment les renvois aux normes sont indiqués dans le corps du texte d'une section, soit par des initiales, soit par des sigles :

2.3 PORTES EN BOIS À MONTANTS ET TRAVERSES

RÉDACTEUR : Les portes en bois à montants et traverses peuvent aussi définies conformément à la norme CAN/CSA-O132.5, en modifiant les paragraphes suivants selon les besoins :

  1. .1 Fabriquer les portes conformément à la norme [AWMAC] [CAN/CSA-O132.5].
  2. .2 Construction:
    1. Qualité résidentielle, construction conforme à la norme [CAN/CSA-O132.5] [AWMAC], pour les portes [extérieures] [intérieures] [à âme pleine] [recouvertes d'un placage].

4.7 Fabricants

4.7.1

Le DDN prescrit tous les matériaux, produits et systèmes de manière générique. Aucun nom de fabricant, numéro de produit ou marque de commerce n'est employé dans le DDN. Le contenu générique doit refléter l'information des fabricants utilisée pour élaborer la norme, afin que les exigences décrites par les prescriptions génériques puissent être satisfaites grâce à une large gamme de solutions disponibles sur le marché. Des noms de fabricants, numéros de produits ou marques de commerce peuvent être ajoutés au contenu du DDN pour illustrer la performance décrite dans les exigences (génériques) de la norme, en s'inspirant du contenu de projets précédents, de l'usage dans le secteur public ou privé ou de l'orientation du gestionnaire de projet.

4.7.2

Un examen de la documentation du fabricant, des données sur les produits, des caractéristiques et des échantillons sera nécessaire pour confirmer adéquatement l'exhaustivité, l'exactitude et l'actualité de l'information lors de l'élaboration d'une nouvelle section du DDN. L'information générique doit indiquer un éventail raisonnable d'attentes en matière de performance, et doit être élaborée à partir d'une gamme de produits disponibles auprès des fabricants. Les descriptions génériques basées sur une source unique ne sont pas acceptables. Ajoutez des NOTES AU RÉDACTEUR lorsque plusieurs exigences de performance sont décrites et reflètent une gamme de coûts de faible à moyen ou des attributs de performance allant de faible, moyen à élevé.

4.7.3

Le nom de l'entreprise, l'adresse, les numéros de téléphone et de télécopieur, l'adresse courriel et le nom de la personne-ressource de chaque fabricant qui a été contacté durant le processus d'élaboration de la nouvelle section doivent être inclus dans l'information soumise pour le produit livrable final.

4.8 Critères environnementaux

4.8.1

Les critères environnementaux particuliers employés comme complément des caractéristiques des matériaux doivent être inclus avec les autres critères relatifs aux matériaux.

4.8.2

Chaque section technique du DDN devrait comporter plusieurs articles :

  • Deux articles à la partie 1, sous TRANSPORT, ENTREPOSAGE ET MANUTENTION, qui traitent de la gestion des déchets d'emballage;
  • Un article, sous DOCUMENTS/ÉCHANTILLONS À SOUMETTRE RELATIVEMENT À LA CONCEPTION DURABLE, décrivant les exigences de preuve de performance indiquées à la partie 2;
  • Un autre article sous CRITÈRES DE CONCEPTION/PERFORMANCE, traitant des exigences de performance environnementale ou durable; et
  • Un autre article à la partie 3 (sous NETTOYAGE), traitant de la gestion des déchets de construction/démolition.

4.8.3

Les exigences de conception durable et de performance environnementale doivent être indiquées sous Produits et ne doivent pas s'en tenir uniquement à la soumission d'information sur les produits dans le cadre de la tenue régulière des dossiers du projet.

4.8.4

Les exigences de conception durable et de performance indiquées à la partie 2 doivent tenir compte d'un éventail de systèmes d'évaluation et ne pas dépendre d'un seul organisme, tel que le Conseil du bâtiment durable du Canada ou Leadership in Energy and Environmental Design (LEED®). Les projets du secteur public et privé peuvent utiliser différents systèmes d'évaluation, incluant Green Globes, Living Building Challenge, ou d'autres organismes.

Exemple:

NOTE AU RÉDACTEUR : Coordonner le paragraphe suivant avec la section 01 35 21 – Exigences LEED. Utiliser le paragraphe suivant pour s'assurer que le Plan de gestion des déchets de construction, ou le Plan de réduction des déchets, est indiqué et l'inclure à l'article intitulé DOCUMENTS/ÉCHANTILLONS À SOUMETTRE POUR APPROBATION/INFORMATION. Cela peut contribuer à l'obtention des crédits LEED suivants : Matériaux et ressources, crédit MRc2 – Gestion des déchets de construction : soit MRc2.1 : Détourner 50 % des sites d'enfouissement, ou MRc2.2 : Détourner 75 % des sites d'enfouissement.

PARTIE 1…

  • 1.09.4 Élaborer [un plan de gestion des déchets de construction] [un plan de réduction des déchets] pour les travaux faisant l'objet de la présente section, conformément à la section [01 35 21 – Exigences LEED].
  • 1.09.5 Gestion des déchets d'emballage : récupérer les déchets d'emballage aux fins de réutilisation/réemploi [et de reprise] [des palettes,] [des caisses,] [du matelassage] [et] [des autres matériaux d'emballage] [par leur fabricant], selon les directives du [plan de gestion des déchets de construction] [plan de réduction des déchets], conformément à la section [01 74 21 – Gestion et élimination des déchets de construction/démolition] [et à la] [section 01 35 21 – Exigences LEED].

PARTIE 3…

  • 3.09.3 Gestion des déchets : trier les déchets en vue de [leur réutilisation/réemploi] [et de] [leur recyclage], conformément à la section [01 74 21 – Gestion et élimination des déchets de construction/démolition] [01 35 21 – Exigences LEED].
    • Retirer les bacs et les bennes de recyclage du chantier et éliminer les matériaux aux installations appropriées.

4.8.5

Les exemples ci-dessus doivent être modifiés pour tenir compte du sujet visé.

4.8.6

Comparez les normes de référence traditionnelles avec les normes environnementales (p. ex. les matières vierges par rapport aux matières recyclées). Les normes traditionnelles sur les matériaux ou les essais de matériaux peuvent avoir besoin de compléments dans le DDN pour satisfaire à la responsabilité environnementale et à la conception durable. Les caractéristiques des matières recyclées devraient indiquer si les matières recyclées doivent être ou non « post-consommation ».

4.8.7

Incluez des considérations environnementales (p. ex. attributs d'un produit ou d'un processus; méthodes d'application, d'utilisation ou d'élimination écologiques).

4.8.8

Rencontrez les représentations des associations de l'industrie pour vérifier si les NOTES AU RÉDACTEUR relatives à l'environnement sont réalistes.

4.8.9

N'incluez pas de NOTES AU RÉDACTEUR relatives à l'environnement sur lesquelles l'utilisateur final n'a aucun contrôle.

4.8.10

Rédigez des NOTES AU RÉDACTEUR brèves. Dès qu'une NOTE AU RÉDACTEUR fait plus du quart d'une page, elle commence à perdre de sa valeur pour communiquer de l'information aux fins de modifier le DDN pour le devis d'un projet particulier. On recommande un sujet par NOTE AU RÉDACTEUR.

4.8.11

Ne théorisez pas dans les NOTES AU RÉDACTEUR relatives à l'environnement. N'incluez pas de faits dans les NOTES AU RÉDACTEUR relatives à l'environnement, à moins qu'ils ne soient prouvés et appuyés par des données d'ingénierie ou par des données scientifiques solides. Le fait d'inclure quelque chose qui « peut » arriver implique aussi qu'elle peut « ne pas » arriver.