Un jeu mathématique qui transforme l'enseignement

Le 10 avril 2017— Burlington (Ontario)

Des élèves de 3e et 4e année de la N.H. Wixon Innovation School, de South Dennis, au Massachusetts, aiguisent leurs habiletés en mathématiques avec Prodigy, un jeu mathématique interactif gratuit mis au point par SMARTeacher de Burlington, en Ontario, avec l'aide du Programme d'aide à la recherche industrielle (PARI) du Conseil national de recherches du Canada (CNRC). Photo : Elizabeth Slevin.

Avouons-le, une bonne maîtrise des mathématiques est un élément clé de toute réussite. Dans notre monde numérique, recourir à la technologie ludique pour aider les enfants à développer d'importantes compétences d'analyse et de résolution de problèmes semble être aujourd'hui d'une évidence même.

S'attaquant au défi de rendre les mathématiques amusantes et motivantes pour les enfants, Rohan Mahimker et Alex Peters, récents diplômés de l'Université de Waterloo, fondaient en 2011 SMARTeacher, dans le but d'adapter les didacticiels de mathématiques au 21e siècle.

Installée à Burlington, en Ontario, l'entreprise s'est tournée vers le Programme d'aide à la recherche industrielle (PARI) du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) pour mettre au point son jeu mathématique Prodigy et le mettre à l'échelle — un jeu qui est maintenant utilisé par des millions d'enfants du primaire du Canada et des États-Unis.

« Nous étions encore à l'université quand nous avons réalisé que les logiciels éducatifs n'avaient pas intégré les nouveautés de la technologie ludique », explique Alex Peters, codirecteur général de SMARTeacher. « À l'école comme à la maison, les mathématiques sont une source de soucis perpétuels pour bien des enfants. Nous voulions donc concevoir un jeu qui était adapté à tous les niveaux d'apprentissage et qui permettait aussi d'éveiller et de renforcer chez les enfants l'intérêt pour les mathématiques tout en leur offrant la possibilité de cheminer dans ce domaine. Trop d'enfants sont abandonnés à leur sort. »

« Notre vision est de transformer la façon d'enseigner », ajoute Alex Peters. « Et nous voulions bâtir et faire croître notre entreprise ici, au Canada. »

Ainsi, les enseignants peuvent intégrer le jeu à leurs leçons et consulter les données analytiques au fur et à mesure pour voir la progression de chaque élève. Des personnages colorés captent l'attention des enfants et les motivent à aller plus loin dans leur exploration du jeu et du matériel d'apprentissage. Par ailleurs, l'entreprise offre des modules additionnels qui rehaussent l'aspect divertissement du jeu, modules que les parents peuvent déverrouiller moyennant une adhésion payante.

Adapter les didacticiels au 21e siècle

L'équipe de SMARTeacher célèbre son 5e anniversaire. Maintenant que Prodigy est utilisé par plus de 13 millions d'élèves au Canada et aux États-Unis, l'entreprise cible le Royaume-Uni et d'autres disciplines. Le PARI a contribué à l'histoire de réussite de SMARTeacher par des conseils et de l'assistance pour l'embauche de jeunes développeurs de logiciel dans un marché où le coût de la main-d'œuvre est élevé. Photo : SMARTeacher.

Après avoir testé leur contenu avec les élèves de deux écoles primaires privées du sud de l'Ontario, Alex Peters et Rohan Mahimker se sont adressés au PARI au début de 2012 en vue d'obtenir de l'aide pour mettre au point une plateforme technologique solide. Le soutien du PARI a permis à l'entreprise d'embaucher plusieurs jeunes développeurs de logiciel, dans un marché au coût de main-d'œuvre élevé, non abordable pour la jeune entreprise sans une assistance financière.

« Bâtir un jeu rentable est une entreprise coûteuse et exigeante en main-d'œuvre », explique Andrew Bauder, le conseiller en technologie industrielle (CTI) qui a initialement travaillé avec l'entreprise. « Il est très important d'avoir une plateforme stable dès le lancement du produit. Le logiciel doit avoir les capacités nécessaires pour prendre en charge un grand nombre de joueurs à la fois, tout en recueillant, en analysant et en présentant simultanément une énorme quantité de données. »

« SMARTeacher a tapé en plein dans le mille », déclare Vance Pan, le CTI qui travaille maintenant avec l'entreprise. « Élaborer une stratégie d'affaires, mettre le jeu au point et assurer l'extensibilité de la plateforme aussi rapidement représentent un accomplissement incroyable pour deux entrepreneurs frais émoulus de l'université. »

Prodigy a rapidement capté l'attention. En 2014, 130 000 élèves y jouaient dans des écoles primaires des conseils scolaires d'Hamilton, de Niagara et de Peel. En 2015, 1,2 million d'élèves s'amusaient avec Prodigy un peu partout au Canada et aux États-Unis. En 2016, Prodigy rejoignait 4,3 millions d'élèves.

Le prochain défi consistait à augmenter l'extensibilité de la plateforme technologique sans nuire à sa fiabilité. L'entreprise a de nouveau communiqué avec le PARI pour une assistance afin d'embaucher des développeurs d'arrière-plan pour régler les problèmes de goulots d'étranglement et améliorer les fonctionnalités du jeu. Ils voulaient en outre ajouter de nouveaux personnages, ainsi que de nouvelles fonctionnalités permettant aux élèves de se voir mutuellement jouer.

« Nous avons été réellement impressionnés par la souplesse du PARI », indique Alex Peters. « Vous ne savez jamais vraiment comment fonctionneront l'empilement technologique ou les composants logiciels tant que vous ne les avez pas essayés. Les CTI ont été incroyables, travaillant avec nous pour créer un plan de développement technologique logique et sensé. »

Positionner le Canada sur la carte de la technologie

« Nous avons été réellement impressionnés par la souplesse du PARI. […] Les CTI ont été incroyables, travaillant avec nous pour créer un plan logique et sensé de développement technologique. »

Alex Peters, cofondateur et codirecteur général, SMARTeacher

Le résultat est un outil pédagogique puissant qui aide une nouvelle génération d'élèves du monde entier à développer leur maîtrise des mathématiques, favorisant leur épanouissement dans ce monde numérique. En janvier 2017, 13 millions d'élèves étaient abonnés à Prodigy. Sur ce nombre, 85 pour cent vivaient aux États-Unis.

L'entreprise SMARTeacher est aussi en croissance, passant d'une équipe initiale de deux entrepreneurs en 2011 à 65 employés à temps plein au début de 2017.

« Le PARI occupe une place importante dans notre parcours », souligne Alex Peters. « Ils nous incitaient continuellement à réfléchir de manière stratégique et nous ont stratégiquement mis en contact avec des conseillers potentiels. »

SMARTeacher planifie maintenant sa croissance vers de nouveaux marchés, entre autres vers le Royaume-Uni, ainsi que le lancement de jeux axés sur d'autres disciplines. L'entreprise positionne le Canada sur la carte de la technologie grâce à sa vision, soit de transformer l'enseignement à l'échelle mondiale.

Restez branché

Abonnez-vous