Positionné pour réussir

Le 04 février 2013— Calgary (Alberta)

Le Trusted Portable Navigator (T-PN) établit la navigation pendant que les gens déambulent et utilisent leur téléphone cellulaire, peu importe l'endroit et l'orientation – y compris dans les centres commerciaux, les aérogares et le métro.

Le Trusted Portable Navigator (T-PN) établit la navigation pendant que les gens déambulent et utilisent leur téléphone cellulaire, peu importe l'endroit et l'orientation – y compris dans les centres commerciaux, les aérogares et le métro.

Les systèmes de localisation GPS ont fait de la navigation un jeu d'enfant pour quiconque possède un récepteur, celui-ci lui relayant l'information sur l'emplacement géographique et le temps, peu importe l'endroit où l'on se trouve sur Terre ou à proximité. La seule condition est que le récepteur se trouve à l'extérieur et jouisse d'une visibilité directe avec un satellite GPS. À l'intérieur ou dans les villes encombrées de gratte-ciels, la situation est différente. Règle générale, de tels systèmes ne fonctionnent pas.

Cette lacune technologique des systèmes de navigation a fait la fortune de Trusted Positioning Inc., dont la technologie combine des capteurs autonomes aux systèmes sans fil pour garantir un positionnement continu et précis entre quatre murs – ainsi qu'à l'extérieur, dans les zones urbaines très denses. Le logiciel se greffe aisément aux dispositifs existants, si bien que la navigation et le positionnement s'en trouvent rentabilisés dans les applications mobiles, les systèmes pour automobiles et les dispositifs de contrôle de machine.

Trusted Positioning a vu le jour en 2009, dans la foulée des recherches en géomatique technique effectuées par ses quatre fondateurs de l'Université de Calgary. Ces derniers – Naser El-Sheimy, président du conseil d'administration et scientifique en chef; Chris Goodall, chef de direction; Zainab Syed, vice-président du génie; Jacques Gregory, vice-président de la recherche-développement (R-D) – n'ont pas tardé à prendre la décision de céder les droits d'exploitation commerciale de l'entreprise.

Dénicher des fonds

Le premier pas vers la commercialisation consistait à trouver de l'argent pour la recherche-développement (R-D). Tout en défendant leurs thèses de doctorat, MM. Goodall et Syed ont fait appel aux services de l'université afin de breveter une partie de leur technologie. Une fois diplômés, ils ont obtenu la cession des brevets de l'université à l'entreprise en échange d'actions. Ensuite, ils se sont mis en quête d'investisseurs.

Les premiers fonds ont pris la forme d'une subvention de 125 000 $ du programme « De l'idée à l'innovation » du CRSNG. Assez pour subvenir aux besoins des fondateurs pendant près d'un an, le temps qu'ils perfectionnent leur technologie. En 2010, la jeune entreprise avait réuni suffisamment de fonds supplémentaires de proches et d'amis pour solliciter une subvention de contrepartie au Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI CNRC). Le projet a été retenu et le quatuor a entamé le travail avec Hamid Sarreshtehdari, conseiller en technologie industrielle (CTI) au PARI.

« Nous avons été vivement impressionnés par les talents d'administrateur ainsi que les connaissances et la détermination de l'équipe », confie M. Sarreshtehdari. « Ces aspects ont d'ailleurs joué un rôle capital dans la réussite de l'entreprise. »

Grâce à l'aide du PARI, Trusted Positioning a pu engager un premier employé, devenu par la suite directeur des logiciels – poste important dans une entreprise qui souhaite passer de la R-D à la commercialisation.

Un projet de R-D financé par le PARI a subséquemment aidé l'entreprise à mettre au point un jeu de logiciels pouvant être intégré aux dispositifs mobiles pourvus de magnétomètres, de baromètres, d'accéléromètres ou de gyroscopes. Ces logiciels recourent à des algorithmes complexes pour affiner les relevés des capteurs et réaliser un positionnement beaucoup plus précis. L'entreprise a présenté une partie de sa plateforme de base, prête à l'emploi, au PARI et a recouru au projet pour l'adapter à des applications commerciales.

« Grâce au financement du PARI, nous avons adapté la plateforme de base que nous avions mise au point aux applications commerciales qui sont devenues notre plus gros débouché. Les possibilités sont énormes. »

— Chris Goodall, cofondateur et chef de direction, Trusted Positioning Inc.

Séduire la concurrence

Le principal produit issu de la plateforme novatrice de Trusted Positioning est le Trusted Portable Navigator (T-PN) ou « navigateur portatif fiable », qui a attiré l'attention d'acteurs importants de l'industrie des appareils mobiles, notamment plusieurs entreprises cotées parmi les cent meilleures de Standard & Poor's (S&P). Le T-PN utilise le matériel existant des dispositifs mobiles pour assurer la continuité de la navigation et établir l'emplacement exact dans n'importe quelle situation, ce qui ouvre la porte à diverses applications comme la diffusion de publicité sur les appareils mobiles, la réalité augmentée et les jeux à site fixe, la détection de personnes à l'intérieur et le E-911, un service 911 enrichi qui relie automatiquement l'abonné au service d'urgence approprié en associant un lieu à l'origine de l'appel. Le T-PN devrait constituer la plus grande source de revenus de l'entreprise au cours des années à venir.

Aujourd'hui, la plupart des concurrents de Trusted Positioning sont également ses clients, y compris son principal compétiteur, une entreprise qui figure parmi les S&P 100. « Je dirais que la quasi-totalité de nos clients dans le monde tentent de fabriquer ce que nous avons déjà et que la plupart y renoncent, souvent au bout d'un an ou deux, pour se rabattre sur des technologies externes », affirme M. Goodall.

Des chiffres

Depuis que le PARI est venu en aide à Trusted Positioning en 2010 :

  • l'entreprise a vu ses effectifs passer de quatre employés à une vingtaine;
  • ses ventes, de 50 000 $ au départ, ont gonflé à près d'un million;
  • l'entreprise a éveillé l'intérêt d'importants clients (S&P 100) partout dans le monde;
  • elle a décroché un premier contrat pluriannuel de plusieurs millions de dollars.

« Sans l'aide du PARI, nous n'aurions pu élargir nos activités au marché des appareils mobiles manuels », reprend M. Goodall. « Notre CTI nous a permis de trouver un important client initial, nous a aiguillés vers d'autres sources de financement et maintenant nous signale les programmes internationaux du PARI. »

Renseignements : Relations avec les médias
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

PARI CNRC
1-877-994-4727
publicinquiries.irap-pari@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :