Une approche plus écologique en production animale

Le 15 novembre 2012— Sherbrooke (Québec)

En quelques années, Serge Auray, président du Groupe Poly-M2, a mis sur pied un laboratoire de recherche et développement (R-D) en microbiologie et développé Thymox®, un désinfectant biodégradable pour les secteurs agricole et alimentaire.

L'unité mobile d'intervention d'urgence du Laboratoire M2 permet de poser un diagnostic et de désinfecter sur place à la ferme.

L'unité mobile d'intervention d'urgence du Laboratoire M2 permet de poser un diagnostic et de désinfecter sur place à la ferme.

Anticiper les besoins du marché

Fort de son expérience dans les secteurs agricole et de haute technologie, M. Auray réalise que la traçabilité et la salubrité sont des enjeux d’avenir et se propose de concevoir des produits naturels efficaces et sans danger pour les êtres vivants et l’environnement.

En 2001, M. Auray contacte le Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherche du Canada (PARI-CNRC). « Le secteur de la production animale et agricole est un milieu où abondent les pathogènes de toutes sortes, rappelle Jean-Marie LeVasseur, conseiller en technologie industrielle (CTI) du PARI-CNRC. Créer un désinfectant naturel aussi efficace que les solutions chimiques, beaucoup plus agressantes et utilisées à grande échelle, avait beaucoup de potentiel. Le nouveau produit devait avoir un large spectre tout en étant sans danger pour les utilisateurs et les animaux. »

Un bon plan de match

Avec l’aide du PARI-CNRC et des conseils du M. Sylvain Quessy, professeur titulaire et directeur du département de pathologie et microbiologie à la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, Serge Auray poursuit sa réflexion stratégique et technique. Au fil des rencontres, Serge Auray réunit sa propre équipe de R-D en microbiologie et met sur pied un laboratoire pour développer son produit à l’interne.

La réflexion stratégique lui permet de raffiner son plan d’affaires et d’entrer en contact avec des experts de plusieurs horizons. « Le PARI-CNRC nous a aidés à structurer notre méthodologie, à bien évaluer les étapes à franchir et à nous doter d’une bonne stratégie de gestion de la propriété intellectuelle », ajoute Serge Auray.

En 2003, la division Laboratoire M2 du Groupe Poly-M2 est lancée. « Nous avons adopté dès le départ une approche scientifique afin de bien comprendre l’environnement dans lequel évolueraient nos produits et notre personnel », explique Serge Auray. Au cours des deux années suivantes, Laboratoire M2 recueille une banque de 3000 souches bactériennes en milieu agricole et réalise un programme de recherche intensif en laboratoire menant à l’obtention, auprès de Santé Canada, d’un numéro d’identification d’un médicament — plus connu dans le milieu de la santé sous l’acronyme DIN (Drug Identification Number) — pour le Thymox®.

Une stratégie commerciale qui combine produits et services

David Lalonde-Séguin, microbiologiste au Laboratoire M2, examine un échantillon en laboratoire.

David Lalonde-Séguin, microbiologiste au Laboratoire M2, examine un échantillon en laboratoire.

Lancé officiellement à InnoVet 2008, le Thymox® a été le premier désinfectant agricole à obtenir la certification ÉcoLogo sous DCC-166 au Canada. Il est vendu sous forme de concentré aux fabricants de produits désinfectants destinés au milieu agricole. Sa formule exclusive à base de thymol est maintenant brevetée dans 35 pays et en 7 langues.

Parallèlement au Thymox®, Laboratoire M2 a aussi mis sur pied une unité d’intervention d’urgence et des services d’expertise en laboratoire pour la production animale. L’équipe de chercheurs a élaboré un protocole de lavage et de désinfection homologué auprès de Santé Canada ainsi que trois guides pour la Fédération des producteurs de porcs du Québec.

Depuis 2009, les ventes du Thymox® doublent chaque année. Grâce au soutien du PARI-CNRC et aux investissements du Groupe Poly-M2, Laboratoire M2 compte maintenant huit employés, dont cinq scientifiques : il continue de concevoir des produits et des services pour des secteurs d’activité soumis à des exigences élevées de désinfection et de traçabilité.

« Le soutien du PARI-CNRC nous a permis de nourrir notre réflexion stratégique et de réunir une solide équipe scientifique », déclare Serge Auray. Laboratoire M2, désormais reconnue comme une entreprise de pointe en salubrité vétérinaire et en biosécurité agroalimentaire, s’est vue décerner en novembre 2011 le premier Prix Innovation Chimie Verte du Centre québécois de valorisation des biotechnologies (CQVB).

Renseignements : Relations avec les médias
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

PARI-CNRC
1-877-994-4727
publicinquiries.irap-pari@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :