La R-D et l'engagement envers l'innovation alimentent la croissance d'une entreprise technique de l'Ontario

Transforme le cryptage de disque pour le monde mobile d'aujourd'hui

Le 27 octobre 2011— Mississauga, Ontario

WinMagic Inc.

Thi Nguyen Huu et son épouse, Sylvia, originaires du Vietnam, ont fondé WinMagic en 1997; il s’agissait alors d’une entreprise comptant six personnes. Depuis dix ans John Dransfield, conseiller en technologie industrielle (CTI) du PARI-CNRC, épaule WinMagic en travaillant en étroite collaboration avec Garry McCracken, vice-président, Partenariats technologiques, afin d’aider l’entreprise à bien cibler ses ressources et à se créer un maximum de débouchés.

Réinvestir pour la croissance

WinMagic se distingue de bon nombre d’autres entreprises du domaine technique sur un point : comparativement, elle investit beaucoup dans la recherche et développement (R-D), en l’occurrence 20 % de ses revenus bruts. La stratégie semble porter fruit, car la taille de l’entreprise, qui continue d’embaucher, ne cesse de croitre, et elle projette d’innover davantage. Elle a déjà vendu plus de 3 millions de licences de logiciels dans le monde entier, 70 % de son marché se trouvant à l’extérieur du Canada.

Depuis 2008, M. Dransfield travaille avec WinMagic à la réalisation d’un produit connu sous le nom Next-Generation SecureDoc Enterprise Server (SES). Grâce à la connaissance du marché que possède M. Dransfield et aux renseignements stratégiques que lui-même et le PARI-CNRC lui ont fournis, WinMagic a pu élargir considérablement son marché en adaptant les produits qu’elle offre à l’évolution des besoins d’un segment de marché en pleine croissance.

Ordinateur portable faisant fonctionner le produit SecureDoc de WinMagic

Ordinateur portable faisant fonctionner le produit SecureDoc de WinMagic

Aux premiers jours de WinMagic, le cryptage de disques ne se faisait que sur des ordinateurs individuels par un groupe d’utilisateurs triés sur le volet. Au fil des ans, le besoin de cryptage s’est étendu des organismes gouvernementaux opérant dans le secret à ceux menant des activités plus générales et a débordé du gouvernement à un nombre sans cesse croissant d’utilisateurs. Finalement, les organismes avaient besoin d’un moyen de gérer centralement le cryptage et réclamaient davantage de fonctions, notamment la protection pour des supports d’information amovibles. À mesure que WinMagic répondait à ces besoins, son marché s’est accru jusqu’à englober des institutions financières et les secteurs des soins de santé et de l’éducation.

Passage à la vitesse supérieure

Le produit vedette de WinMagic, le Next-Generation SES, a été élaboré pour répondre à la demande croissante pour des solutions de cryptage de la part d’organismes qui sont caractéristiques de ces secteurs. Le Next-Generation SES peut prendre en charge des machines fonctionnant avec Mac, Linux et Windows, de déclarer M. McCracken, et gérer tout l’arsenal de dispositifs de protection des clients. « Les consoles centrales répondent également à une tendance importante de l’industrie – le passage du cryptage de logiciels à celui de matériel sous forme de disques durs qui se cryptent eux-mêmes. »

M. Dransfield a joué un rôle décisif pour aider l’entreprise à construire le SES, de déclarer M. McCracken. « M. Dransfield nous a aidés à concevoir notre projet, à définir les objectifs techniques et à concentrer nos ressources restreintes sur le segment du marché qui allait nous donner le meilleur rendement pour notre investissement. Cela nous a permis, dans une même installation, de multiplier par des dizaines de milliers de fois l’application de notre solution. »

Selon M. McCracken, M. Dransfield est également les « yeux et les oreilles » de l’entreprise pour ce qui est des possibilités de réseautage. M. Dransfield convient que ses contributions les plus importantes à la réussite de WinMagic sont imputables au fait qu’il se dévoue corps et âme au réseautage, en gardant toujours un œil sur les possibilités mondiales – ce qui explique en partie pourquoi WinMagic réalise à peine 30 % de son chiffre d’affaires au Canada.

Ainsi, M. Dransfield a informé WinMagic que le consulat général du Canada encourageait les entreprises à participer à la US Air Force IT Conference & Expo annuelle en 2009. WinMagic a assisté à la conférence et a été en mesure d’établir d’autres contacts et de tisser des liens rentables avec le secteur fédéral américain, l’un des plus grands utilisateurs de produits de technologie de l’information du monde.

S’engager à innover

L’engagement de WinMagic envers l’innovation et sa détermination à réinvestir dans sa propre entreprise l’ont aidé à survivre dans une industrie dans laquelle pour ainsi dire tous ses concurrents ont été gobés par de grandes entreprises qui fournissent des antivirus, notamment Symantec et McAfee. WinMagic s’enorgueillit à l’heure actuelle de posséder un certain nombre de clients éminents, notamment le Department of Homeland Security des États Unis, d’autres ministères américains et divers ministères canadiens. Son investissement dans la R-D est demeuré régulier au cours des deux dernières années.

En fait, depuis que l’entreprise a commencé à travailler avec le PARI-CNRC sur le Next-Generation SES :

  • Les ventes globales ont augmenté de 16 %, malgré l’appréciation du dollar canadien;
  • L’entreprise a créé 10 nouveaux emplois et compte à l’heure actuelle environ 100 personnes à son effectif, dont la plupart sont des ingénieurs en logiciel.

Lorsqu’il songe à l’avenir, M. Nguyen Huu voit son entreprise croitre grâce à l’élaboration continue de produits, à des partenariats stratégiques et au soutien du PARI-CNRC.

Renseignements : Relations avec les médias
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

PARI-CNRC
1-877-994-4727
publicinquiries.irap-pari@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :