Ouvrir l'accès aux services de consultation commerciale et technologique

Accélérer le développement des entreprises technologiques grâce à du mentorat intensif

Le 17 août 2011— Burnaby (Colombie-Britannique)

Publiée pour la première fois le 17 août 2011; actualisée en décembre 2013

L’Université Simon Fraser

L’Université Simon Fraser (USF) est une université canadienne de pointe et polyvalente qui croit fermement aux bienfaits de l’aide aux collectivités environnantes. À cette fin, l’USF a lancé le Programme de mentorat commercial technologique (PMCT).

Le Programme de mentorat commercial technologique

De gauche à droite : Bob de Wit , directeur de programme, avec quelques-uns des nombreux mentors qui ont participé au programme : Basil Peters, Phil Holland et Doug Blakeway

De gauche à droite : Bob de Wit , Directeur de programme, avec quelques-uns des nombreux mentors qui ont participé au programme : Basil Peters, Phil Holland et Doug Blakeway

Créé en 2005-2006 comme projet pilote, le PMCT a pour mission d’aider les nouvelles sociétés de la région de Surrey et des Basses-Terres en leur proposant des services-conseils. Son grand avantage réside dans le fait qu’il leur donne un endroit où se tourner pour obtenir des points de vue et des commentaires sur leurs activités qui peuvent déjà être au premier stade de développement. Au départ, les nouvelles entreprises locales sont jumelées avec un groupe d’experts. Les investisseurs providentiels, premiers dirigeants, sociétés de capital de risque et clients éventuels ne sont que quelques exemples de la variété et de la qualité des mentors disponibles; il est rare que les entreprises en démarrage aient accès à des ressources d’une aussi grande valeur. Les dirigeants de la société organisent ensuite une séance de trois heures avec cette équipe d’experts et reçoivent des commentaires précis de leurs mentors. Quelques mois plus tard, le représentant des mentors procède à un suivi auprès de la société qui aura mis en œuvre certains des conseils donnés par les experts. Le groupe d’experts tient aussi une réunion de suivi avec la société pour discuter des difficultés rencontrées et définir d’autres objectifs.

Un effort commun pour aider les petites entreprises

« Les avantages pour les sociétés clientes ont été démontrés, et l’USF est heureuse d’être en mesure de contribuer au développement des entreprises en démarrage dans la collectivité en tant qu’établissement dynamique et novateur », affirme Ian Hand, du bureau de l’innovation de l’USF.

Puisque le PARI CNRC et le PMCT de l’USF soutiennent le développement et la commercialisation des entreprises technologiques en démarrage, ils peuvent se confier des clients mutuellement et collaborer à leur croissance par leur appui. L’USF a travaillé avec Rizwan Kheraj et Glen Sampson, conseillers en technologie industrielle (CTI), et a reçu d’eux des conseils continus et des commentaires de soutien sur l’efficacité du programme. Les CTI ont pu recommander des entreprises qui correspondaient particulièrement au programme. Ils ont aidé l’USF à mettre en évidence des aspects intangibles importants difficiles à déceler, par exemple déterminer les types précis d’aide commerciale que les petites et moyennes entreprises pourraient utiliser.

Une collaboration réussie pour des résultats concrets

« L’aide du PARI CNRC a été essentielle et a permis à l’USF de réaliser ce programme précieux. Les avantages pour les sociétés clientes ont été clairement démontrés, et l’USF a contribué à la création d’emplois et à la croissance de l’économie technologique du Canada. »

Mike Volker
Directeur, Bureau de l’innovation de l’USF

Le PMCT a connu un grand succès depuis sa création. De 2008 à 2012, il a soutenu 33 entreprises, dont 23 qui ont augmenté leurs ventes. Des 33 sociétés qui ont reçu de l’aide de janvier 2008 à décembre 2012, 23 ont connu une augmentation de leurs ventes et 29 ont reçu du nouveau financement de 78 125 000 $ (une entreprise a obtenu à elle seule 49 millions de dollars lors d’une cession). Depuis la création du PMCT en 2005, 50 entreprises sont passées par le programme de mentorat dont environ 18 sont venues du PARI CNRC. Tout cela n’aurait pu être possible sans l’aide du PARI CNRC et de ses conseillers.

On espère que le PMCT de l’USF continuera à accroitre son réseau afin de mieux trouver les entreprises communautaires locales admissibles à de l’aide et à des technologies utiles. L’USF a pu donner aux sociétés, grâce à sa relation avec le PARI CNRC et d’autres organisations, plus de temps en personne et établir des liens importants qui ont souvent accéléré radicalement le cycle de croissance des nouvelles entreprises admissibles au programme.

Renseignements : Relations avec les médias
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

PARI-CNRC
1-877-994-4727
publicinquiries.irap-pari@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :