ARCHIVÉ - L'innovation prend la route

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

PSI Technologies Inc.

Le 17 décembre 2008— Saskatoon (Saskatchewan)

Géoradar de PSI Technologies Inc.

Pour répondre à la demande croissante du transport privé et commercial, un réseau routier bien entretenu est essentiel au succès de toutes les régions. Cependant, le coût de cet entretien présente un défi important aux régies des transports municipales et provinciales, particulièrement à cause du traitement brutal que notre climat inflige régulièrement aux surfaces pavées.

Une entreprise dont le siège social se trouve à Saskatoon relève ce défi et rend possible l'optimisation des dépenses publiques pour la réparation et la réfection des routes. PSI Technologies Inc. a créé de nouveaux outils qui améliorent l'évaluation de l'état des routes ainsi que des techniques pour l'utilisation de matériaux recyclés pour la réfection et le renforcement de la structure routière.

Selon le président de PSI, M. Curtis Berthelot, les systèmes diagnostiques de l'entreprise permettent de déterminer avec précision l'intégralité et le rendement d'une chaussée donnée, sans excavations coûteuses et fastidieuses. En effet, du matériel de surveillance perfectionné, notamment un géoradar ou un déflectomètre à masse tombante, peut fournir cette information sans causer de dommage.

« Le ministère de la Voirie peut disposer d'un budget fixe pour travailler sur 10 km de route, explique t il. En utilisant nos protocoles d'ingénierie, il pourrait, avec une grande précision, renforcer les parties de la chaussée abimées, puis refaire l'ensemble du revêtement, ce qui lui permettrait de faire la réfection de 25 km au lieu de 10. »

En outre, l'entreprise peut employer les dérivés de l'industrie lourde pour réparer des routes en utilisant les résidus de façon écologique. Ce facteur est devenu particulièrement important dans l'Ouest canadien, qui dispose de beaucoup moins de sources de gravier pour la chaussée.

Fondé en 1998, PSI a élaboré sa technologie d'avant-garde en collaboration avec le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches Canada (PARI-CNRC). Cette initiative fédérale offre un éventail de services de consultation de nature technique et commerciale ainsi qu'une possibilité d'aide financière à des petites et moyennes entreprises canadiennes en expansion. Grâce à un vaste réseau intégré de conseillers en technologie industrielle (CTI), un groupe de quelque 240 professionnels répartis dans 100 collectivités de tout le pays, le PARI-CNRC soutient la recherche novatrice, l'élaboration et la commercialisation de nouveaux produits et services.

« Les immobilisations et les besoins d'interprétation et de logiciels étaient tellement importants qu'une petite entreprise en démarrage n'aurait jamais pu se les permettre », d'expliquer M. Berthelot, en faisant observer que les résultats de cet investissement dans la recherche ont dépassé de loin les attentes que quiconque nourrissait relativement à cette technologie. « Notre entreprise n'existerait pas si ce n'avait été de la participation du PARI-CNRC au capital de départ et de la confiance qu'il a démontrée à l'égard de ce que nous pensions pouvoir faire. Nous ne serions jamais arrivés au point où nous sommes à présent sans ce financement des projets initiaux. »

Il mentionne également avec reconnaissance le travail des CTI Lakkavally Chandramohan et Dennis Bellevue du PARI-CNRC qui ont joué un rôle décisif en aidant PSI à convaincre le ministère de la Voirie de la Saskatchewan de laisser l'entreprise démontrer l'application de ses systèmes sur des routes existantes.

« Le partenariat a été globalement bon », de déclarer M. Berthelot, qui prévoit une croissance de 35 % à 40 % de PSI maintenant que l'entreprise commence à cibler des marchés nationaux et internationaux. « Nous sommes parvenus au point où nous changeons la façon dont la province conçoit et gère les routes. Très franchement, je crois que cela changera l'administration de la technique routière. »

Renseignements : Relations avec les médias
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

PARI-CNRC
1-877-994-4727
publicinquiries.irap-pari@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :