ARCHIVÉ - Actenum Corporation Vancouver, Colombie-Britannique

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le 08 mars 2007— Vancouver (Colombie-Britannique)

L'équipe Actenum, gauche à droite : Morten Irgens, Bill Havens, Junas Adhikary, Owen Plowman, et Paul Maurer.

L'équipe Actenum, gauche à droite : Morten Irgens, Bill Havens, Junas Adhikary, Owen Plowman, et Paul Maurer.

Pour la plupart d'entre nous, chauffer nos maisons est passablement facile : nous montons le thermostat, la fournaise démarre et, en quelques minutes, une chaleur réconfortante nous enveloppe. Par contre, pour les compagnies qui nous apportent nos produits énergétiques, les choses sont beaucoup plus difficiles. La logistique de la production et de la distribution industrielles est extrêmement compliquée : horaires, chaînes d'approvisionnement, fabrication, raffinage, employés – la liste n'en finit plus.

Pour gérer l'efficacité de leurs opérations et de leurs ressources, les compagnies investissent des montants énormes dans des applications logicielles comme ERP, EAM et CMMS et des applications en matière de planification de la chaîne d'approvisionnement (PCA). Ces importants programmes sont utiles lorsque tout se déroule comme prévu, mais ils sont limités lorsqu'une perturbation imprévue survient. Les plates-formes technologiques sur lesquelles ces programmes reposent ne peuvent pas calculer toutes les variables, particulièrement lorsqu'il y a une perturbation. Les gestionnaires doivent donc prendre des décisions importantes quant aux ressources et aux biens, en ayant trop peu de données stratégiques sur lesquelles s'appuyer. Peu importe l'expérience que possède le gestionnaire, les décisions intuitives causent un niveau de stress élevé et sont souvent la source d'erreurs.

« Énormément d'argent fuit par les trous de l'inefficacité de la gestion des ressources », dit Owen Plowman, vice-président du développement commercial chez Actenum, une société qui crée des logiciels novateurs pour résoudre ces problèmes d'inefficacité. « La plupart des compagnies savent qu'elles perdent de l'argent, mais la technologie pour gérer chaque facteur et éventualité n'existait tout simplement pas jusqu'à maintenant. »

C'est ici qu'Actenum Corporation entre en scène.

Utilisant des développements novateurs dans le domaine de la technologie des contraintes, Actenum crée des outils logiciels qui font disparaître la formulation d'hypothèses de scénarios opérationnels extrêmement compliqués. La société a développé un outil algorithmique capable d'établir rapidement des modèles de situations d'horaires complexes et d'optimiser la gestion des ressources, même dans un environnement perturbateur. Elle résout le casse-tête de l'imprévisibilité.

En 2003, Actenum, alors une société d'experts-conseils nommée Girba, s'est adressée au Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches (PARI-CNRC) pour traiter de sa situation. Julia Rylands, conseillère en technologie industrielle du PARI-CNRC, maintenant directrice régionale du PARI-CNRC pour la région du Pacifique, y a immédiatement vu une possibilité d'applications industrielles. Au départ, sous le mentorat de madame Ryland et avec l'aide financière du programme, Actenum a pu se constituer en société, attirer de l'investissement, embaucher deux chercheurs additionnels, fusionner avec une autre compagnie, enregistrer deux brevets américains et commencer à explorer la planète à la recherche de clients potentiels. Il a alors été décidé que les secteurs du pétrole et du gaz, des mines et des services publics seraient le meilleur point de départ.

Un programme de marketing d'IDC Energy Insights, un groupe d'experts dans les domaines du pétrole et du gaz, a aidé Actenum à repérer les acteurs mondiaux dans ces domaines et à se familiariser avec les tendances actuelles dans l'industrie. « Nous savions que le programme d'IDC serait très précieux, mais sans l'aide du PARI-CNRC, nous n'aurions pas pu y participer, déclare Owen Plowman. Nous sommes heureux de l'avoir fait. Ce programme nous a permis d'aplanir notre courbe d'apprentissage et d'amorcer notre base de connaissances de l'industrie mondiale du pétrole et du gaz. Il nous a aussi permis de cibler le développement de nos produits. Nous devions nous assurer que nous allions dans la direction où le secteur du pétrole et du gaz avait vraiment besoin de nous. »

Côtoyer les bonnes personnes a porté ses fruits. En 2006, le géant mondial du pétrole Saudi Aramco a mis en oeuvre le RAS (Rig Activity Scheduler ) d'Actenum. Il en coûte environ 50 000 $US par jour pour utiliser les appareils de forage, auxquels s'ajoutent les coûts de leur déplacement. « Avec une flotte de 150 appareils de forage, Saudi Aramco avait besoin d'un outil d'établissement des horaires pour maximiser le temps de forage et minimiser le déplacement des appareils », a expliqué Owen Plowman. « Le RAS optimise les horaires de ses appareils de forage, jumelant la taille de l'appareil approprié avec la taille du puits. Il permet aussi de forer les puits de grande valeur le plus tôt possible. Le programme RAS fera économiser énormément d'argent à la compagnie », prédit Owen Plowman avec optimisme.

La société Actenum compte maintenant seize employé à plein temps et plusieurs consultants. Elle a exécuté plusieurs projets fructueux avec Precarn, auxquels ont participé des partenaires de l'industrie et du milieu universitaire, et la société vient de paraître sur la liste « Ready to Rocket 25 ». Actenum s'attend à doubler ses revenus d'ici 2007, une prédiction, plus que prudente, d'un brillant avenir.

Rien ne peut toutefois prédire mieux l'avenir que l'arrivée de nouveaux clients et, avec un autre déploiement récent chez une importante compagnie pétrolière qui exploite les sables bitumineux canadiens, il est clair qu'Actenum se faire remarquer, non seulement ici, mais sur toute la planète.

Renseignements : Relations avec les médias
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

PARI-CNRC
1-877-994-4727
publicinquiries.irap-pari@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :