ARCHIVÉ - D'un poteau à l'autre : Un innovateur en résines atteint de nouveaux sommets

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Resin Systems Inc.

Le 13 février 2007— Vancouver (Colombie-Britannique)

La compagnie Resin Systems installe un de ses poteaux composés à la fine pointe de la technologie, démontrant qu'ils possèdent d'importants avantages par rapport aux poteaux de bois traditionnels. Ils sont notamment très résistants, très légers et écologiques.

La compagnie Resin Systems installe un de ses poteaux composés à la fine pointe de la technologie, démontrant qu'ils possèdent d'importants avantages par rapport aux poteaux de bois traditionnels. Ils sont notamment très résistants, très légers et écologiques.

span>Partout au Canada, les poteaux de téléphone sont traditionnellement fabriqués de bois, ordinairement sous forme de troncs d'arbres transformés. Par contre, d'autres matériaux composés, comme la résine renforcée de fibres, offrent une solution rentable et durable à la construction de ces structures, spécialement lorsqu'on a de plus en plus de difficulté à trouver du bois d'oeuvre à des prix raisonnables.

Jusqu'à récemment, les matériaux composés n'étaient pas un choix pratique pour remplacer le bois. Mais une entreprise d'Edmonton a élevé les normes des matériaux composés, spécialement en ce qui a trait à leur usage comme poteaux de ligne. La firme Resin Systems Inc. (RSI) a récemment démontré la possibilité de fabriquer des poteaux de 36 mètres, le plus grand jamais produit par la compagnie et le plus grand jamais produit dans le monde à partir de tels matériaux.

Cet accomplissement assure la réputation de l'entreprise comme la plus importante source de poteaux de transmission produits dans le commerce. S'il est vrai que ces poteaux coûtent plus cher à l'achat, ils sont plus économiques à long terme que ceux fabriqués en bois, en métal ou en béton. Non seulement ils sont plus légers et durables; ils représentent le seul choix dans certains endroits où l'on a interdit les poteaux de bois afin d'empêcher la contamination par la créosote utilisée comme préservatif du bois.

C'est pour cette raison que la firme RSI commence à attirer l'attention des marchés internationaux dynamiques. Par exemple, l'entreprise a signé une entente avec deux entreprises chinoises l'automne dernier. Une des entreprises est un fournisseur préféré de l'industrie des services publics de ce pays, qui utilisera ces poteaux pour son réseau électrique en forte expansion. En fait, la Chine ajoutera 100 000 km de nouvelles lignes de transmission. On évalue à 36 millions $ US la valeur de cette entente au cours des deux prochaines années.

L'entreprise RSI a développé sa méthode unique de placement de fibres dans l'enroulage des filaments et développe d'autres applications uniques à l'aide de la résine Version. L'entreprise a acquis une grande partie du fondement technique pour cette innovation d'une autre firme, Fibreglass North, de Yellowknife. Une grande partie de ces travaux préliminaires avait été subventionnée par le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC), qui offre un éventail de services consultatifs ainsi que la possibilité de subventions aux petites et moyennes entreprises visant à prendre de l'expansion.

Le programme est exécuté au moyen d'un grand réseau intégré de conseillers en technologie industrielle, un groupe d'environ 260 professionnels dans 100 communautés partout dans le pays. Le PARI-CNRC travaille directement avec ses clients pour subventionner la recherche innovatrice, le développement et la commercialisation de nouveaux produits et services.

Dans le cas de Fibreglass North, le PARI-CNRC lui a permis d'embaucher des experts en ingénierie et à cultiver des relations avec des centaines de chercheurs partout dans le pays afin de trouver de nouvelles façons pour travailler avec les polymères renforcés de fibres. Le conseiller en technologie industrielle avait également signalé l'existence de cette firme à RSI, qui avait déjà mis au point sa propre technologie complémentaire dans ce domaine.

« Cela nous a permis de progresser », rappelle le président de RSI, Greg Pendura. « Cela a marqué le début des travaux qui ont mené au développement de poteaux de transmission commercialisables. »

Il ajoute que le PARI-CNRC a continué de jouer un rôle d'une grande valeur dans le progrès de son entreprise, car il a subventionné les recherches ultérieures qui ont permis de développer un produit commercialisable.

Renseignements : Relations avec les médias
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

PARI-CNRC
1-877-994-4727
publicinquiries.irap-pari@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :