ARCHIVÉ - Quand la technologie dépasse la carte

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

CARIS Fredericton

Le 18 janvier 2007— Fredericton (Nouveau-Brunswick)

« Nous avons approché le PARI parce que nous le savions très innovateur, et la démarche s'est développée à partir de là. » Mark D'Arcy, coordinateur de projet, CARIS

« Nous avons approché le PARI parce que nous le savions très innovateur, et la démarche s'est développée à partir de là. » Mark D'Arcy, coordinateur de projet, CARIS

Pendant des siècles, les cartes ont été de solides outils permettant de consigner de l'information géographique et de s'orienter. Mais, de nos jours, les efforts d'une société de haute technologie établie à Fredericton, au Nouveau-Brunswick, ajoutent de nouvelles dimensions spectaculaires aux vénérables capacités des cartes.

CARIS, qui emploie quelque 120 personnes, a passé plus de 25 ans à acquérir des compétences dans certains secteurs clés de la technologie des cartes terrestres ou marines, de même que dans l'utilisation spécialisée de l'information spatiale. La compagnie, fondée en 1979, a trouvé beaucoup de marchés en croissance pour ses logiciels.

À la fin des années 1990, CARIS voyait les applications basées sur Internet comme l'orientation logique à donner comme suite à son travail. Progresser dans cette nouvelle direction commerciale posait l'important défi d'amener le personnel au-delà de toute expérience antérieurement acquise, avec les outils de développement qu'il fallait. Les administrateurs ont cherché le soutien du Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC), qui a transformé leurs ambitions en une réalité pratique.

Spatial Fusion est le logiciel de cartographie sur Internet que CARIS a mis au point grâce à l'appui du PARI-CNRC. Il affiche et distribue des données géographiques en ligne, offrant de nouvelles avenues pour le stockage de cette information ou sa manipulation en temps réel. Les travaux de développement ont établi le modèle de données de base grâce auquel la gamme de produits de CARIS a pu s'étendre.

Selon Mark D'Arcy, coordonnateur de projet de CARIS, le PARI-CNRC a joué un rôle-clé en fournissant à l'entreprise des services de planification technologique et une aide financière qui a permis la mise au point de cette technologie de base opportune. « Nous avions pour objectif de refondre près de 20 ans de travaux de développement au cours des deux années suivantes. Notre conception était unique, mais la complexité technique du projet constituait un défi de taille et exigeait la mise sur pied, par CARIS, de la plus grande équipe de développement qu'elle ait jamais réunie », a affirmé M. D'Arcy.

CARIS s'est adressé au PARI-CNRC et a amorcé une collaboration très étroite et approfondie avec des conseillers en technologie industrielle du Programme pour l'élaboration d'un plan de travail technique. La proposition définitive s'est concentrée sur un examen de la technologie de base, l'évaluation de l'incertitude technologique, la conception d'un plan détaillé pour l'atténuation de ces risques et les réalisations, très distinctes et quantifiables, qu'on attendait des travaux de recherche. À la fin du projet de deux ans, CARIS a achevé avec succès le prototype de la solution CARIS HPD (Hydrographic Production Database), qui est axée sur une base de données.

CARIS propose des versions spécialisées de ses applications Spatial Fusion et Hydrographic Production Database aux municipalités, aux ports et aux organismes de relèvement hydrographique. Grâce à ces innovations, CARIS s'est attiré de nouveaux marchés et une nouvelle clientèle dans les secteurs terrestre et maritime, tout en étant en mesure d'offrir des produits novateurs à ses clients existants, deux facteurs importants de sa croissance.

Grâce à un programme de partenariat universitaire, Spatial Fusion appuie des activités d'enseignement et de recherche dans des universités et des entreprises partout dans le monde. L'Université du Nouveau-Brunswick a récemment rendu hommage à CARIS pour son leadership dans le domaine de l'enseignement de la géomatique et pour avoir amélioré la capacité des étudiants à explorer tout le potentiel des données spatiales.

Le savoir-faire et les connaissances technologiques de CARIS reposent sur son expérience du dépassement des limites des bases de données hydrographiques axées sur des fichiers. Grâce à son réseautage avec le milieu de l'hydrographie, y compris le Service hydrographique du Canada, CARIS a profondément compris le besoin et les exigences d'une nouvelle solution ouverte qui soit axée sur des bases de données. L'entreprise devait alors mettre au point un nouveau noyau renfermant un modèle de données commun qui permette de produire une gamme étendue de produits de relèvement hydrographique. Ce progrès servirait de fondement d'une nouvelle génération de produits CARIS centrés sur des bases de données.

« L'évolution de Spatial Fusion dans le contexte de nos divers produits CARIS nous permet d'intégrer plusieurs bases de données et services de transmission de données de façons très novatrices, affirme M. D'Arcy. Ainsi, CARIS peut demeurer très concurrentiel dans le marché de la gestion de l'information spatiale. » L'avènement de Spatial Fusion a attiré à CARIS de nombreuses demandes d'adaptation du logiciel aux besoins précis de clients éventuels. En suivant de près les modèles de fonctionnement de ces clients, la compagnie entre de plein pied dans une toute nouvelle dimension d'activités de consultation.

Pour Mark D'Arcy, ce résultat est encore un autre aspect de l'élan que le PARI-CNRC a imprimé à sa société. « Nous nous sommes adressés au PARI-CNRC parce que nous le savions très novateur. Le processus a évolué à partir de là », dit-il.

Renseignements : Relations avec les médias
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

PARI-CNRC
1-877-994-4727
publicinquiries.irap-pari@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :