ARCHIVÉ - Une forêt boréale dans l'arrière-cour

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Aroma Borealis Herb Shop Inc

Le 26 avril 2007— Ottawa (Ontario); Whitehorse, Yukon

Bev – heureuse d'être la force créatrice derrière Aroma Borealis.

Bev – heureuse d'être la force créatrice derrière Aroma Borealis

Bev Gray, une herboriste et aromatothérapeute de talent qui vit à Whitehorse, au Yukon, avait en tête une idée simple mais originale – utiliser les plantes indigènes de l'écosystème de la forêt boréale qui croît dans son arrière-cour comme ingrédients pour créer les produits à base d'herbes médicinales les plus naturels et les plus frais au monde.

La société Aroma Borealis Herb Shop Inc. conçoit, fabrique et distribue maintenant des produits qui satisfont les demandes de l'un des marchés de consommation qui connaît présentement le plus de succès : les produits naturels de santé, de mieux-être et de beauté.

Toutefois, il faut bien plus qu'une simple idée pour mettre en marché une nouvelle catégorie de produits de consommation à l'échelle nationale et mondiale. Il faut relever des défis énormes, rendus encore plus difficiles lorsqu'on habite un endroit éloigné.

« J'ai cru, très tôt, que nous avions une possibilité formidable, se rappelle madame Gray, mais nous étions confrontés à de nombreux obstacles et nous avions très peu de ressources pour nous aider avec les systèmes commerciaux, la recherche et la connaissance du marché. Nous avions de la difficulté à trouver les services de compétences spécialisées qui pourraient nous aider. »

Madame Gray a alors découvert le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC). Le PARI-CNRC est un élément clé du système national d'innovation qui relie un réseau diversifié d'établissements, d'organisations et de programmes en vue d'aider les petites et moyennes entreprises (PME) à mettre au point et à exploiter des techniques dans une économie du savoir concurrentielle.

En 2003, elle s'est adressée à Josée Belisle, une conseillère en réseautage et en innovation (CRI) du PARI-CNRC. « Aroma Borealis connaissait une croissance tellement rapide que nous avions de la difficulté à garder le pas, dit madame Belisle. La société avait une clientèle et elle était bien organisée mais, pour faire des affaires à l'échelle qu'elle entrevoyait, elle avait besoin de ressources et de conseils sur les affaires et le marketing. Une vérification de l'entreprise a permis de cerner un certain nombre d'aspects particuliers où le PARI-CNRC pourrait l'aider. »

L'une de ces étapes a été la création d'un comité consultatif sur les activités (CCA). Ce conseil a fait appel à plusieurs conseillers commerciaux pour aider la société Aroma Borealis à pénétrer sur les marchés nationaux et internationaux et à élaborer et mettre en place des objectifs clairs. Le conseil l'a aussi aidée à établir des assises solides en matière d'affaires.

Dans le cadre d'un projet élaboré par Josée Belisle, la société a pu embaucher un conseiller principal en affaires, et partager ces coûts avec d'autres entreprises. Le programme Jeunesse lui a aussi permis d'embaucher un nouveau diplômé en affaires de Ryerson qui a élaboré un plan de marketing complet, incluant une campagne pour une nouvelle image de marque et un site de cybercommerce fructueux sur Internet.

« Nous sommes emballés par le calibre des personnes et des conseils vers lesquels le PARI-CNRC nous a aiguillés, se rappelle madame Gray. Nous avons reçu énormément d'information sur les processus administratifs et les processus de production, exécutant une liste de 90 recommandations. Lorsque j'y repense, cela semble énorme, mais le programme en entier était tellement bien exécuté que nous ne nous sommes jamais sentis dépassés par les événements. »

Au cours des quatre années depuis le début de la participation du PARI-CNRC, Aroma Borealis a franchi un certain nombre de jalons. Avec plus de 200 produits vendus dans plus de 75 magasins et marchés à travers le Canada et dans le monde, la société a triplé son chiffre d'affaires. Elle a récemment obtenu une licence d'exploitation de la Direction des produits de santé naturels (DPSN), devenant l'une des rares microentreprises d'herbes médicinales à obtenir une licence de la DPSN. En 2005, Aroma Borealis a reçu la médaille d'or des prix d'excellence Alive 2006 dans la catégorie « meilleur produit d'aromathérapie au Canada ». En octobre, madame Gray s'est vu décerner le titre de personnalité de l'année 2006 par la Chambre de commerce du Yukon.

En ce moment, Aroma Borealis cherche activement de nouveaux débouchés, dont le recours à un important détaillant qui lui permettrait d'avoir accès à des marchés internationaux haut de gamme. Si tout fonctionne bien, madame Gray entrevoit la création d'une école de phytothérapie Borealis et d'un centre de mieux-être et de guérison voué aux méthodes d'éducation et de guérison traditionnelles de Borealis.

« Le PARI-CNRC est un outil formidable pour les petites entreprises novatrices qui veulent que leurs idées se concrétisent fait remarquer Bev Gray. Nous aurions eu beaucoup de difficulté à nous rendre là où nous sommes aujourd'hui sans l'expertise et le soutien précieux du PARI-CNRC. »

Renseignements : Relations avec les médias
613-991-1431
media@nrc-cnrc.gc.ca

PARI-CNRC
1-877-994-4727
publicinquiries.irap-pari@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :