Un centre d'innovation collégiale ouvre les portes de la technologie numérique aux PME

Contenu supplémentaire

Red Deer College

Introduction

Le Centre d'innovation en fabrication (CIF) du Red Deer College (RDC) a, entre autres missions, d'aider les PME de l'Alberta et d'autres régions à accélérer leur croissance et à accroître leur productivité et leurs profits. Le RDC a un carnet de plus de 500 mandats couvrant des services d'aide à l'adoption de technologies numériques en passant par des services-conseils, la résolution de problèmes et le maillage d'entreprises.

L'un des alliés du RDC dans sa mission est le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC), avec lequel il entretient une collaboration depuis pratiquement deux décennies. Les conseillers en technologie industrielle (CTI) du PARI-CNRC collaborent étroitement avec le Collège, les services publics locaux et l'industrie pour cerner les besoins des PME et y répondre, les aider à surmonter les obstacles à leur croissance et à reconnaître les occasions qui se présentent, accroître leur productivité, rehausser la qualité de leurs produits et accélérer leur mise en marché, et jumeler les entreprises à des spécialistes de différents domaines. « L'aide que nous avons reçue du PARI-CNRC nous a permis d'aider des entreprises à innover et à réaliser des gains d'efficience essentiels pour accroître leurs profits et élargir leurs horizons », a déclaré Eric Kokko, directeur de la Recherche appliquée et de l'innovation au RDC.

Le RDC est également à la tête du Central Alberta Regional Innovation Network (CARIN), un réseau de communications et de maillage qui s'adresse aux entreprises du secteur manufacturier de la province, qui connaît un essor rapide. « L'idée de ce projet, réalisé grâce à un investissement d'un million de dollars par le RDC, était de permettre à des spécialistes en fabrication de communiquer de façon spontanée avec des PME pour leur offrir leurs services », ajoute M. Kokko. Grâce à des échanges de milliers courriels, le CARIN non seulement contribue à mieux faire connaître les ressources offertes aux PME, mais il leur propose des services de résolution de problème et de liaison avec l'industrie. »

Le Centre d'innovation en fabrication (CIF) du RDC, un allié précieux pour les PME.

Comptant plus de 1 400 abonnés, le CARIN facilite l'innovation et le développement de produits pour aider les entreprises en croissance ou qui cherchent à se diversifier. Le réseau propose également les services de mentors bien au fait des problèmes auxquels se heurtent les PME, pouvant faire des recommandations éclairées pour les aider à résoudre ces problèmes et à éliminer les obstacles à leur croissance.

Ce programme et d'autres outils qui tirent profit d'études de marché ont aidé le Collège à faire la liste des besoins des entreprises et à cibler celles qui seraient prêtes à engager des ressources pour mettre en branle un programme de changement. Avec le soutien du Programme pilote d'adoption de la technologie numérique (PPATN) offert par l'entremise du PARI-CNRC, le Red Deer College a pu faire la liste des entreprises qui seraient réceptives à l'adoption de technologies numériques et prêtes à faire des changements. Les indicateurs permettant d'établir qu'une entreprise est prête à passer à l'action comprennent notamment la volonté de procéder à une évaluation interne de leurs opérations ou procédures, la possibilité d'investir une partie de leurs capitaux et de désigner un champion interne pour collaborer avec le RDC et le PARI-CNRC dans la mise en œuvre des changements.

Les technologies numériques : puissant moteur de réussite pour les PME

Les étudiants et les membres du personnel du RDC aident les PME à faire du prototypage rapide au moyen d'imprimantes en trois dimensions.

Les PME qui s'adressent au Collège cherchent habituellement à combler des besoins divers : solutions technologiques, aide pour améliorer le fonctionnement de leurs usines et de leurs services administratifs, évaluations opérationnelles, plans de productivité, services de prototypage et formation spécialisée. C'est justement ce que le RDC et son vaste réseau d'affiliés peuvent leur offrir.

« Nous recevons constamment des demandes de la part des PME qui veulent être orientées vers des ressources allant de services d'essai de produits à des spécialistes hautement qualifiés, des formations ciblées, des déjeuners-causeries dans leur localité en passant par les conseillers du PARI-CNRC et d'autres encore », ajoute M. Kokko. Pour y répondre, le RDC peut compter sur le CARIN, un puissant outil de communication électronique et téléphonique pour mettre les PME sur la piste de services de référence, de consultation et de conseils.

« Le réseau des CTI du PARI-CNRC est un allié précieux pour l'industrie, poursuit M. Kokko. En plus de ses spécialistes en adoption de technologies, en amélioration de processus et en optimisation des méthodes de fabrication, le CNRC possède l'une des meilleures bases de données de référence au pays et de robustes capacités de recherche documentaire. »

Le Centre d'innovation en fabrication (CIF) du RDC a investi des dizaines de millions de dollars en équipement et en infrastructure de pointe pour aider les PME à réaliser des prototypes de leurs concepts. « Un grand nombre de ces dispositifs et innovations mis au point au Canada et exportés partout dans le monde sont l'œuvre d'entreprises albertaines novatrices », ajoute-t-il. Le CIF est pourtant le seul centre de ce genre en Alberta, alors que Red Deer est un pôle de quelque 400 entreprises manufacturières dans des domaines allant des dispositifs médicaux aux récepteurs satellites et aux leurres de pêche.

L'aide que nous avons reçue du PARI-CNRC nous a permis d'aider des entreprises à innover et à réaliser des gains d'efficience essentiels pour accroître leurs profits et élargir leurs horizons. - Eric Kokko, directeur, Recherche appliquée et innovation, Red Deer College

En exploitant les outils qu'il possède, comme le CIF, le RDC a pu apporter son aide à une diversité d'entreprises pour l'adoption de technologies numériques. Voici quelques exemples des réalisations à son crédit :

  1. Un fabricant de trépans avait besoin d'un modèle d'un de ses produits pour le présenter à un salon commercial. Le RDC a pu en produire une version allégée à l'aide de son outil de prototypage rapide.
  2. Un inventeur local d'un plateau isolant pour boîtes à lunch d'écoliers avait besoin d'un modèle pour lancer la production de son produit en Chine. Le RDC a réalisé le prototype dont il avait besoin.
  3. Un centre de congrès en Alberta, qui accueille des salons commerciaux, des expositions agricoles, des spectacles et des manifestations sportives, avait besoin de réaliser une étude sur l'efficacité des enclos temporaires utilisés dans différentes expositions agricoles afin d'en améliorer la conception. Comme les portes de ces enclos sont grandes, encombrantes et difficiles à manipuler, plusieurs manœuvres ont subi des blessures en les actionnant. Le RDC a engagé deux étudiants pour revoir la conception des enclos dans le cadre de son concours annuel de design.
  4. Une entreprise qui fabrique des récepteurs satellites portatifs essentiellement utilisés par les sapeurs forestiers souhaitait concevoir de nouveaux moules de fabrication pour élargir l'utilisation de son produit aux véhicules récréatifs et aux maisons mobiles. Après avoir analysé les avantages et les inconvénients de recourir à son prototypeur rapide pour répondre aux besoins de ce client et discuté d'autres options avec un conseiller en développement technologique du gouvernement provincial, le RDC a pu constater que sa technologie de prototypage était la plus économique.
  5. Un fabricant de dispositifs médicaux avait réalisé des dessins en trois dimensions d'un clamp utilisé dans des accidents graves, en particulier des blessures par balle ou à l'arme blanche, pour refermer les plaies et stopper les saignements. Les inventeurs avaient un besoin urgent d'un prototype pour procéder à des évaluations. Grâce à son prototypeur rapide, le RDC a produit plus de 20 échantillons qui ont permis aux inventeurs de fabriquer et de mettre leur produit en marché rapidement. Ce produit a remporté le prix pour réalisation scientifique ou technologique exceptionnelle par une entreprise en démarrage décerné par la ASTech Foundation Award en 2012 (Innovative Trauma Care Inc.)

Embark Enterprises, Sundre, Alberta

L'imprimante en trois dimensions du RDC a permis à Embark de produire un prototype de sa prothèse révolutionnaire de l'articulation fémoro-tibiale chez le chien.

Il y a cinq ans, Neil Embleton et Veronica Barkowski, deux vétérinaires de l'Alberta, ont mis au point une approche révolutionnaire pour la correction de l'instabilité de l'articulation du genou chez le chien. La rupture du ligament croisé est la lésion qui nécessite le plus de chirurgies orthopédiques chez les animaux de compagnie. Selon Neil Embleton, leur invention, contrairement aux techniques chirurgicales actuelles, apporte immédiatement de la stabilité à l'articulation fémoro-tibiale et s'avère un traitement beaucoup moins invasif que les techniques nécessitant une ostéotomie (section de l'os).

Forts d'une longue expérience dans les soins chirurgicaux dispensés dans des cliniques vétérinaires du Centre et du Sud de l'Alberta, les vétérinaires Embleton et Barkowski possédaient le savoir-faire pour assurer le succès de leur invention. Le défi de leur projet consistait à concrétiser leur concept dans un produit capable de s'imposer sur le marché pour la correction les problèmes de rupture du ligament croisé. Le Red Deer College a été un partenaire essentiel dans la réalisation de ce rêve. « Si j'avais pris contact avec le Collège dès le début, j'aurais gagné au moins un an », a précisé M. Embleton.

Lorsque Neil Embleton s'est adressé au Centre d'innovation en fabrication du RDC, il a été mis en contact avec une équipe d'ingénieurs, composée de membres du personnel enseignant et d'étudiants, qui l'ont aidé à concevoir des prototypes d'essai sur des cadavres. « Nos réunions de travail se sont toujours déroulées dans un climat de dynamisme et d'ouverture, se rappelle-t-il. L'équipe m'a aidé à procéder aux analyses et à développer mes idées, et nous sommes parvenus à élaborer un plan d'action précisant les coûts à chaque phase. »

Si j'avais pris contact avec le [RDC] dès le début, j'aurais gagné au moins un an. - Neil Embleton, vétérinaire et inventeur, Embark Enterprises

Le prototypeur rapide du RDC a été déterminant dans l'élaboration du plan d'action, puisqu'il a grandement accéléré la recherche et le processus de développement, et ce, à bas coût. Pour les essais, des prototypes en acier inoxydable de qualité ordinaire suffisaient, mais pour l'implantation sur des chiens vivants, le RDC a permis d'établir que l'acier inoxydable de qualité chirurgicale et un polyéthylène ultraléger (utilisé pour les prothèses de remplacement des os de la hanche et du genou chez l'humain) était la bonne combinaison de matériaux.

Grâce à l'aide du RDC, M. Embleton est parvenu à vendre son invention à un distributeur international qui fabriquera la prothèse et la commercialisera.

MPowRx Health and Wellness Products 2012 Inc., Calgary, Alberta (mpowrx.com)

Une entreprise albertaine a réussi à concevoir un dispositif peu coûteux et facile à utiliser pour corriger les troubles du sommeil tels que les ronflements et l'apnée du sommeil. Beaucoup moins coûteux que d'autres produits sur le marché et ayant un taux de succès supérieur, le petit dispositif tout simple mis au point par MPowRx séduit les consommateurs partout dans le monde.

Le prototypage rapide a permis à MPowRx de faire l'essai de différentes modifications de son produit.

L'outil de prototypage rapide a aidé MPowRx à éprouver différents modèles de conditionnement pour l'expédition de son produit sur les marchés internationaux.

Fabriqué et commercialisé par l'équipe de cinq personnes de MPowRx Health and Wellness Products, ce dispositif s'adapte par succion à l'extrémité de la langue et la tire vers l'avant pour dégager la trachée. Selon la présidente et chef de la direction de MPowRx, Nancy Markley, après six années de succès en Amérique du Nord, l'entreprise avait compilé une liste d'améliorations à apporter à son modèle universel pour pénétrer encore plus de marchés. « Les commentaires des consommateurs nous ont convaincus qu'il faillait améliorer l'ajustement de notre appareil pour le rendre plus performant et trouver un meilleur conditionnement pour sa distribution, déclare-t-elle. En outre, malgré la popularité des services en ligne, bon nombre de consommateurs préfèrent encore s'adresser à un professionnel de la santé, alors nous commercialisons donc deux versions du produit. »

La vitesse d'exécution du prototypeur rapide nous a permis de gagner des mois de travail et de réaliser des économies allant jusqu'à 30 000 dollars par prototype. - Nancy Markley, présidente et chef de la direction, MPowRx Health and Wellness Products

La conception et les essais des modifications ont été effectués à l'aide du prototypeur rapide de RDC (une imprimante en trois dimensions). « Nous avons pu produire plusieurs prototypes de modèle et de conditionnement et les essayer sur un éventail de patients. » Mme Markley souligne que l'équipe multidisciplinaire mise sur pied par le RDC les a aidés à concevoir les plastiques, la technique de moulage sous vide et le conditionnement du produit. Cet aspect était très important, puisque le produit devait pouvoir être livré par la poste partout dans le monde de manière efficace et peu coûteuse.

« La vitesse d'exécution du prototypeur rapide nous a permis de gagner des mois de travail et de réaliser des économies allant jusqu'à 30 000 dollars par prototype, ajoute-t-elle. Avec l'aide du RDC, nous avons pu passer de l'étape de la conception à la fabrication en trois jours, à un coût d'environ 200 dollars pièce. » MPowRx a évalué cinq modèles de conception différents, qui variaient par les matériaux, les températures de moulage et la durée d'exposition au vide utilisés.

« Le fait de pouvoir réaliser tout ce programme de modification en l'espace d'un an nous a aidés à passer du stade de fabricant de dispositifs médicaux local à celui de distributeur international, commercialisant ses produits sur les cinq continents. »

Un avenir prometteur

Le réseau des CTI du PARI-CNRC est un allié précieux pour l'industrie. - Eric Kokko, directeur, 
Recherche appliquée et innovation, Red Deer College

Eric Kokko rappelle qu'au cours de sa collaboration avec le PPATN sur les projets d'adoption de technologies numériques, le Collège a réalisé deux fois plus de mandats que prévu. À l'époque, on a également exploré de nouvelles possibilités de partenariat avec l'École d'affaires du RDC qui ont débouché sur un certain nombre de projets.

Dans la foulée des projets réalisés dans le cadre du PPATN, le RDC est à mettre au point une méthodologie de collaboration avec les entreprises pour coordonner la mise en œuvre de programmes de changement permettant d'accroître la productivité, qui pourront être déployés en Alberta et ailleurs au pays. L'utilisation de cette méthodologie dans les régions accélérera la vitesse d'adoption des technologies numériques par les PME. Le RDC s'en tiendra à un système de tarification sur la base du recouvrement des coûts uniquement, puisqu'il fonctionne comme un organisme sans but lucratif.

Comme d'autres collèges, le RDC mise sur la « puissance de son réseau » dans la communauté et à l'échelle du pays. « Nous sommes très actifs dans tous les secteurs de l'économie au sein de notre communauté, que ce soit par notre collaboration avec les associations professionnelles et les chambres de commerce, les services gouvernementaux, les organismes, les bailleurs de fonds et d'autres institutions d'enseignement partout au pays, précise-t-il. Cela nous permet d'offrir des services de consultation et d'orientation pour répondre aux besoins pressants des PME lorsqu'ils surviennent. »

À propos du Programme pilote d'adoption des technologies numériques (PPATN)

Dans le cadre de la Stratégie sur l'économie numérique du gouvernement du Canada, le PARI-CNRC réalise le Programme pilote d'adoption des technologies numériques (PPATN). Le PPATN a été créé pour offrir des services de soutien de novembre 2011 à la fin mars 2014.

Le PPATN représente un investissement important dans l'économie canadienne dont l'objectif est d'augmenter la productivité des PME canadiennes dans tous les secteurs de l'économie par l'adoption des technologies numériques.

Un élément important de ce programme pilote est l'évaluation et la mesure des résultats de l'adoption des technologies numériques sur la productivité des PME. Le PPATN fera usage de cette information et transfèrera les pratiques exemplaires et les leçons retenues à la communauté générale des PME afin d'atteindre les buts suivants :

  • Augmenter la vitesse d'adoption des technologies numériques par les PME;
  • Mieux comprendre le lien entre les technologies numériques et la productivité;
  • Mieux faire connaître les avantages et l'importance d'adopter ces technologies.

Cette information constituera un outil d'une importance cruciale pour les sociétés qui adopteront éventuellement les technologies numériques et continuera à avoir des retombées sur la croissance potentielle de la productivité de l'économie canadienne pendant longtemps.

Date de modification :