ARCHIVÉ - TRIUMF

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Sommaire Exécutif

Le présent document présente les conclusions et les recommandations formulées en 2008 par le Comité d'évaluation par les pairs de TRIUMF sur le Plan quinquennal 2010-2015 qui a été soumis au Conseil national de recherches du Canada pour l'obtention d'un financement. Les membres du comité représentaient un large éventail de disciplines et comprenaient des experts dans les domaines de la physique des particules et de la physique nucléaire, tant expérimentale que théorique, de même que des accélérateurs, de la médecine nucléaire, de la physique de la matière condensée, de l'oncoradiologie et de la commercialisation. Le comité, nonobstant son expertise et son expérience diversifiées, en est rapidement arrivé à un consensus et appuie entièrement tous les éléments clés du Plan quinquennal de TRIUMF.

Le Plan – qui se concentre sur les compétences de base de TRIUMF dans le domaine des faisceaux radioactifs, du soutien aux expériences en physique des particules et de la médecine nucléaire – est guidé par la science, tout en offrant en même temps des possibilités pour des retombées sociétales. Il est orienté sur l'infrastructure des accélérateurs et des détecteurs, aussi bien existants que planifiés, qui font le lien entre tous les secteurs scientifiques ciblés par le laboratoire. Ces interconnexions représentent une force unique pour TRIUMF. Le Plan renforce ces liens et, bien qu'il couvre les cinq prochaines années de manière détaillée, il va au-delà de cet horizon en présentant une vision stratégique pour l'avenir du laboratoire, une vision dans laquelle le Canada devrait investir. Le Plan est aussi « transformationnel » : il s'appuie sur les forces de la recherche actuelle, mais prépare la voie à de nouvelles initiatives de classe mondiale. Les deux principaux moteurs de la recherche sont l'accélérateur linéaire d'électrons à cavité supraconductrice proposé (e-LINAC), et l'expansion de la médecine nucléaire, ces deux secteurs représentant des avancées énormes sous plusieurs aspects.

Le Plan mise sur les fortes interconnexions entre les accélérateurs, les détecteurs et les projets de recherche individuels, qui répondent tous à des questions fondamentales dans leur champ respectif. Sa cohérence et sa nature transformationnelle reflètent le leadership dynamique du nouveau directeur du laboratoire et de son équipe. Le Plan s'appuie également sur l'expertise du personnel de TRIUMF, incluant l'équipe de personnes jeunes et talentueuses qui ont été attirées par les perspectives passionnantes que le laboratoire commence à offrir et qui seront grandement bonifiées par le Plan.

Le Plan représente une occasion exceptionnelle pour les milieux scientifiques et des affaires canadiens de devenir des leaders mondiaux dans les deux principaux volets de la proposition. Il est également en total accord avec la Stratégie des sciences et de la technologie du Canada et renforce les trois avantages définis dans cette stratégie : l'avantage entrepreneurial, l'avantage du savoir et l'avantage humain.

Recommandation : Pour ces raisons, le Comité d'évaluation par les pairs appuie sans réserve et unanimement le Plan proposé dans sa totalité. Le fait de ne pas soutenir soit l'axe scientifique, soit le niveau de financement proposé dans le Plan mettrait en péril ces possibilités de manière irréversible.

Cette recommandation est étayée par les éléments clés suivants :

Élément clé no 1 – Accélérateurs

L'accélérateur linéaire (e-LINAC) sera un ajout transformationnel au complexe actuel d'accélérateurs qui accroîtra les capacités et élargira la portée de toutes les activités scientifiques entreprises à TRIUMF.

L'ajout d'un second faisceau de protons accélérera le développement de la capacité des faisceaux radioactifs, laquelle constituait un facteur limitant dans l'expansion du programme scientifique à ISACI et ISACII, et il permettra de réaliser des expériences simultanées, accroissant de ce fait la productivité globale des accélérateurs.

L'expertise et les ambitions actuelles de TRIUMF dans l'exploitation d'accélérateurs offrent de nouvelles possibilités de partenariat exceptionnelles, à la fois avec des laboratoires internationaux qui exploitent des accélérateurs à la fine pointe et avec l'industrie canadienne. Les composants de l'accélérateur qui s'ajouteront avec le Plan proposé accroîtront considérablement ces possibilités.

Élément clé no 2 – Physique nucléaire

Le second faisceau de protons et la nouvelle station de cibles spéciales sont des éléments clés qui permettront à TRIUMF de continuer d'être reconnu pour son programme de recherche de classe mondiale sur la structure nucléaire et l'astrophysique des noyaux déficients en neutrons.

L'accélérateur e-LINAC sera transformationnel puisqu'il permettra de poursuivre un programme de recherche de classe mondiale sur les noyaux riches en neutrons.

Ces deux composants permettront à TRIUMF de se hisser aux premiers rangs des laboratoires d'astrophysique nucléaire sur la scène mondiale.

Élément clé no 3 – Sciences de la vie et médecine nucléaire

Le Canada bénéficie, à ce moment-ci, d'une occasion unique de promouvoir une médecine et des soins de santé personnalisés et optimisés grâce à l'intégration de la médecine nucléaire et des sciences de la vie, comme en témoigne cette proposition.

TRIUMF et ses partenaires (les universités et les entreprises) sont idéalement placés pour faire des percées majeures à la fois dans le domaine de l'identification précoce des maladies et dans la mesure de l'efficacité des interventions médicamenteuse. Cela placera le Canada à l'avant-garde de ces domaines.

L'accélérateur e-LINAC, le second faisceau de protons et l'expertise de TRIUMF en technologie des détecteurs d'images sont nécessaires pour que le rôle transformationnel de cet élément se concrétise dans le domaine de la médecine nucléaire et des soins de santé.

Élément clé no 4 – Physique des particules

Le milieu de la physique des particules au Canada tente de répondre à des questions scientifiques primordiales en participant à des programmes de classe mondiale tels que : ATLAS au CERN, T2K au Japon, et le Laboratoire de neutrinos de Sudbury au Canada.

Le Centre ATLAS Tier 1 et le centre d'analyse T2K sont des composants essentiels à la mise en oeuvre de ce programme dynamique.

Les capacités de TRIUMF dans le domaine des technologies et de l'infrastructure des détecteurs demeurent cruciales pour la participation continue du Canada dans la recherche de classe mondiale en physique des particules.

Élément clé no 5 – Sciences moléculaires et science des matériaux

TRIUMF fait partie d'un très petit nombre de laboratoires dans le monde, et est la seule installation nord-américaine, capables d'utiliser des muons pour sonder les champs électromagnétiques locaux dans tout système de matière condensée, et de fournir des données expérimentales pertinentes pour les matériaux magnétiques et les supraconducteurs, de même que pour d'autres matériaux dont les propriétés à l'échelle moléculaire et à la nanoéchelle revêtent une importance cruciale.

L'effet de levier des investissements dans les faisceaux mis à niveau (M9A et M20) qui ont été consentis par TRIUMF et par la FCI fait aussi partie du Plan.

Élément clé no 6 – Commercialisation et retombées économiques

TRIUMF a connu dans le passé des succès enviables sur le plan de la commercialisation. La récente subvention du CECR pour lancer AAPS Inc. le met en bonne position pour doubler ses retombées économiques au cours des cinq prochaines années. Les compétences de base nouvellement acquises élargissent les possibilités de transfert de technologie, en particulier dans le domaine de la technologie RF supraconductrice où les possibilités de commercialisation sont manifestes, et dans les domaines de la cryogénie, des cavités RF et des instruments associés.

Élément clé no 7 – Formation et rayonnement

TRIUMF a mis sur pied un important programme de formation de grande qualité correspondant à l'importance et à l'étendue de ses activités. Les nouvelles initiatives enrichiront tous les aspects du programme d'éducation et de formation de TRIUMF.

Élément clé no 8 – Gestion

TRIUMF est dirigé par une équipe de gestion très talentueuse et très capable qui est pleinement qualifiée pour réaliser avec succès le Plan quinquennal dans sa totalité.

Le Comité a constaté avec satisfaction l'enthousiasme et l'engagement qui sont perceptibles à tous les niveaux du personnel de TRIUMF, du directeur et de son équipe aux étudiants et aux techniciens. L'esprit au sein du laboratoire est excellent et reflète l'enthousiasme du milieu pour le programme qui a été élaboré de manière stratégique et en collaboration avec les parties prenantes.

Élément clé no 9 – Cohérence

Les profondes interconnexions qui existent entre les projets scientifiques individuels de TRIUMF et son expertise dans le domaine des accélérateurs et des détecteurs créent des synergies qui renforcent les deux aspects fondamentaux de la mission du laboratoire, soit : la création de connaissances et les retombées économiques.

Élément clé no 10 – Nature transformationnelle du Plan

Le Plan pave la voie à de nouvelles initiatives de classe mondiale qui présenteront de grands avantages pour la science, l'éducation et l'économie au Canada. Les deux principaux moteurs du Plan sont l'accélérateur linéaire d'électrons supraconducteurs proposé (e-LINAC), et l'expansion du programme en médecine nucléaire.

Date de modification :