Mission de partenariat Canada-Allemagne sur l’industrie 4.0

Demande d'expression d'intérêt

Le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI CNRC), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie (CRSNG) et Affaires mondiales Canada (AMC) ont le plaisir d'inviter les PME canadiennes et leurs partenaires universitaires actuels ou potentiels qui souhaiteraient se joindre à une mission sur l'industrie 4.0 à Berlin, en Allemagne, du 26 février au 2 mars 2018 à faire connaître leur intérêt. Cette mission comprendra une activité de partenariat sur l'industrie 4.0 et des visites d'entreprises allemandes, d'installations de démonstration et de grappes technologiques.

Objectif de la mission

Répertorier les possibilités de projets conjoints de R-D appliquée dans les secteurs de l'industrie 4.0 entre entreprises canadiennes et allemandes et leurs partenaires universitaires respectifs afin de créer des retombées économiques au Canada et en Allemagne.

Industrie 4.0

Le concept d'« industrie 4.0 » a été inventé en Allemagne. Il désigne l'ensemble des systèmes de cyberphysique qui communiquent et collaborent les uns avec les autres et avec des humains par l'entremise de l'Internet des objets, en temps réel, sur l'ensemble de la chaîne de valeur. Il s'agit en quelque sorte d'une « usine intelligente » qui permet une production de masse personnalisée, offrant une grande souplesse.

Profil du délégué canadien idéal

Voici le profil de l'entreprise participante idéale à cette mission :

  1. PME canadienne active dans le développement ou la mise en œuvre de technologies de l'industrie 4.0 qui répond aux exigences ci-dessous :
    • S'est déjà associée à un chercheur universitaire dans un projet de R-D appliquée ou a eu de l'intérêt pour un tel partenariat.
    • Possède la capacité et l'intérêt pour exécuter des projets de R-D appliquée avec des partenaires allemands.
    • Applique une stratégie de croissance dynamique axée sur une expansion mondiale.
    • Possède la capacité financière d'entreprendre un projet conjoint de R-D s'étalant sur plusieurs années et les ressources requises pour en commercialiser les résultats.
    • Commercialise déjà des produits sur le marché canadien ou sur d'autres marchés.
    • Entretient déjà des relations avec des partenaires étrangers ou a la capacité d'en développer et de les maintenir.
    • Est en phase d'élargissement de ses marchés et a besoin de la R-D pour faire franchir une nouvelle étape à sa technologie et pénétrer de nouveaux marchés.
    OU
  2. Chercheur universitaire canadien répondant aux critères d'admissibilité pour présenter une demande de subvention au CRSNG ou pour obtenir de tels fonds, et effectuant déjà de la recherche dans le secteur des sciences naturelles et du génie. En outre, le chercheur doit répondre aux critères suivants :
    • posséder des compétences dans un domaine scientifique lié aux technologies de l'industrie 4.0;
    • avoir des antécédents démontrés de collaboration avec des partenaires industriels et internationaux, ou afficher la volonté et la capacité de collaborer avec de tels partenaires;
    • être prêt à intégrer la formation d'étudiants à sa participation à un projet conjoint éventuel.

Description de la mission

L'activité de partenariat Canada-Allemagne dans le domaine de l'industrie 4.0 aura lieu à l'ambassade du Canada à Berlin, en Allemagne, les 27 et 28 février 2018. En prévision de cet événement, nous travaillons actuellement avec nos partenaires allemands du BMBF (le ministère fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche) à l'organisation de visites d'entreprises appartenant à certains des principaux pôles de la fabrication de pointe en Allemagne, dans la région de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Cette région est celle où les autorités publiques allemandes investissent le plus lourdement dans le développement et la promotion des technologies de l'industrie 4.0. Les bénéficiaires de cette aide sont des chercheurs universitaires et institutionnels, des installations de démonstration, et de grandes et petites et moyennes entreprises qui jouent un rôle prépondérant dans le développement et l'adoption des technologies de l'industrie 4.0.

Dans le cadre des préparatifs à l'activité de partenariat Canada-Allemagne sur l'industrie 4.0, le profil des délégués canadiens sera distribué à nos partenaires allemands afin de procéder aux jumelages les plus pertinents possible et de permettre un recrutement ciblé de délégués allemands, sur invitation seulement. L'activité comprendra des présentations du Canada et de l'Allemagne sur les programmes d'aide aux projets conjoints de R-D internationaux et industriels, des présentations des invités allemands sur l'étendue des capacités de fabrication de pointe de l'Allemagne, et des présentations individuelles de délégués canadiens et allemands sur leurs propres capacités, leurs idées de projets conjoints et sur ce qu'ils attendent d'un éventuel partenariat. Les présentations et activités de jumelage se feront en fonction d'un système structuré qui sera préalablement communiqué aux délégués canadiens et allemands.

Programme préliminaire de la mission

Jour 1 – Lundi 26 février, arrivée à Berlin

Jour 2 – Mardi 27 février, activité de partenariat Canada-Allemagne sur l'industrie 4.0 (état du développement de l'industrie 4.0 en Allemagne et au Canada, possibilités de financement, présentations des entreprises et des chercheurs, et argumentaires)

Jour 3 – Mercredi 28 février, poursuite de l'activité de partenariat Canada-Allemagne sur l'industrie 4.0 (initiatives allemandes dans l'industrie 4.0, rencontres individuelles, récapitulation); fin d'après-midi, déplacement.

Jour 4 – Jeudi 1er mars, visites d'entreprises, d'universités et d'installations de démonstration de la grappe régionale « it's OWL » (Intelligent Technical Systems OstWestfalenLippe), qui s'intéresse aux technologies de pointe pour l'industrie 4.0 (à Bielefeld et Paderborn)

Jour 5 – Vendredi 2 mars, poursuite des visites dans la grappe « it's OWL » ou déplacement vers Dortmund pour des visites dans des établissements de la grappe de technologies de pointe EffizienzCluster LogistikRuhr, puis voyage en fin d'après-midi à destination de Düsseldorf.

Jour 6 – Samedi 3 mars, retour au Canada

Fabrication de pointe et industrie 4.0 en Allemagne

  • Le secteur manufacturier représente 21 % de l'économie allemande (contre approximativement 10 % de l'économie canadienne). Même si elle est surtout connue pour ses multinationales très réputées, l'Allemagne se distingue aussi par son « Mittelstand », un ensemble de PME allemandes se concentrant sur des produits de créneaux et des marchés spécialisés où elles jouissent d'une réputation de qualité supérieure. Elles occupent souvent le premier ou le deuxième rang mondial dans leurs créneaux respectifs et génèrent 70 % de l'ensemble des exportations manufacturières allemandes.
  • Cinquante-sept pour cent des PME allemandes du secteur de la fabrication en usine et des machines sont engagées dans l'industrie 4.0.
  • Les entreprises allemandes de fabrication sont bien soutenues au niveau national et régional par une infrastructure efficace dans les domaines de l'éducation, de la formation et de la recherche.
  • Appartenant aux 10 « projets d'avenir » ciblés en 2012 dans la « stratégie de technologies de pointe pour 2020 » de l'administration allemande, l'INDUSTRIE 4.0 est une initiative stratégique visant à faire de l'Allemagne un chef de file sur le marché et un fournisseur de solutions dans le domaine de la fabrication de pointe. Un financement maximal de 200 millions d'euros est prévu pour ces projets.
  • Entre autres exemples d'investissement de l'État allemand, mentionnons le projet « it's OWL » (systèmes techniques intelligents OstWestfalenLippe), une grappe à la fine pointe qui a été créée en 2012 avec l'aide du ministère fédéral allemand de l'Éducation et de la Recherche. La grappe est passée de 24 entreprises membres en 2012 à 205 en ce moment. Elle compte parmi ses membres des universités et des instituts de recherche. Les entreprises membres de la grappe détiennent actuellement 75 % du marché mondial de la connectique électronique. La grappe a mis en œuvre 46 projets de recherche d'une valeur globale de 100 M€.

Demandes de participation

Si vous désirez participer à la mission de partenariat Canada-Allemagne sur l'industrie 4.0, nous vous demandons aimablement de bien vouloir communiquer dès que possible par courriel avec le PARI CNRC pour obtenir un formulaire de demande.

La date limite pour présenter le formulaire de demande dûment rempli au PARI CNRC a été fixée au 15 janvier 2018.

Dès que nous aurons la confirmation de la nature exacte des visites, le programme sera mis à jour et communiqué directement à toutes les parties qui auront exprimé leur intérêt.

Aide financière aux participants

Les PME sélectionnées pour participer à la mission seront invitées à présenter une demande de remboursement pouvant couvrir les frais de voyage et d'hébergement associés à la mission jusqu'à concurrence de 3 000 $. Les entreprises participantes sélectionnées recevront les instructions et renseignements nécessaires pour demander cette aide. Les entreprises participantes qui ne sont pas des PME devront financer elles-mêmes leur participation à la mission. Ces délégués pourraient présenter une demande d'aide au programme Visée mondiale en innovation d'Affaires mondiales Canada.

Date de modification :