Le CNRC et la JAXA s’unissent pour mieux évaluer les dommages dus à la fatigue généralisée du fuselage des avions

Vers des vols plus sûrs pour les passagers

Le 19 juin 2013— Paris (France)

Kazuhiro Nakahashi et Jerzy Komorowski serrent la main

Kazuhiro Nakahashi, directeur à la JAXA, et Jerzy Komorowski, gestionnaire principal du portefeuille Aérospatiale du Conseil national de recherches du Canada, signant l’entente de collaboration.

Le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a annoncé la conclusion d’une entente de deux ans avec la Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA), institution aéronautique nationale du Japon, pour la collaboration en recherche en vue de mieux évaluer les dommages causés par la fatigue généralisée dans le cadre des essais de la JAXA sur les éléments de fuselage courbés.

De tels essais constituent une solution économique à l’étude des dommages généraux subis par la cellule pressurisée des aéronefs, où se trouvent l’équipage et les passagers ou les marchandises. Ils concourront à établir des technologies pour évaluer les dommages attribuables à la fatigue généralisée, le but ultime étant de préserver l’intégrité structurale des avions civils neufs ou vieillissants, donc de rehausser la sécurité des transports aériens.

« Le Conseil national de recherches du Canada a récemment utilisé avec succès ses outils d’évaluation de la fatigue généralisée pour déterminer la vie utile des appareils de transport de l’Aviation royale canadienne », a déclaré John R. McDougall, président de l’organisation. « L’avancement des recherches du CNRC et son expertise dans les applications en cours d’utilisation aideront la JAXA à mieux évaluer les dommages extensifs subis par les éléments du fuselage consécutivement à une fatigue généralisée. »

L’évaluation des dommages dus à la fatigue généralisée suppose une estimation de la formation des fissures et du moment où les dommages résultants apparaissent durant la vie de l’appareil, de même qu’une analyse de l’expansion des nombreuses fissures voisines. Font également partie du projet l’étalonnage et la validation des outils du CNRC employés pour évaluer les dommages attribuables à la fatigue généralisée sur les modèles d’appareil existants et nouveaux.

Le Conseil national de recherches du Canada a procédé à de vastes recherches sur les dommages causés par la fatigue généralisée. Il a notamment développé des outils pour les évaluer. Il a aussi mis au point une série d’outils permettant d’évaluer l’intégrité structurale, avec laquelle il est possible d’analyser la durabilité du métal et sa tolérance aux dommages à divers emplacements cruciaux des appareils, là où ils sont enclins à subir des dommages à la suite d’une fatigue généralisée.

- 30 -

Renseignements

Relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
Téléphone : 1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
Téléphone : 001-613-991-1431 (à l’étranger)
Sans frais : 1-855-282-1637 (au Canada) (en tout temps)
Courriel : media@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branché

Abonnez-vous

Date de modification :