Bâtiments à haute performance : Développer des technologies de rénovation visant à améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments commerciaux et institutionnels

Chaque année, les propriétaires de bâtiments commerciaux et institutionnels au Canada investissent des milliards de dollars en technologies en vue de réduire leur facture énergétique annuelle. Face au coût de l’énergie qui devrait doubler au cours de la prochaine décennie, le besoin de technologies éconergétiques rentables et éprouvées continue de croître.

Jusqu’ici, les propriétaires de bâtiment ont surtout tenté de réduire leurs coûts énergétiques en réduisant leur consommation d’énergie. Même si la réduction de la consommation d’énergie par des mesures d’efficacité énergétique demeure une stratégie clé pour les propriétaires, l’apparition du « réseau électrique intelligent » donne la possibilité à l’industrie de répondre aux besoins des propriétaires en leur offrant des technologies adaptées à la demande. Les fabricants de matériaux de construction et de systèmes de contrôle tireront parti des progrès technologiques récents dans les domaines des capteurs et de l’automatisation, de même qu’en science des matériaux, pour mettre au point des produits qui permettront de réduire la consommation d’énergie.

Les fabricants et les consultants pourront répondre à la demande du marché de construire des bâtiments qui génèrent plus d’énergie qu’ils n’en consomment en combinant des capteurs et des technologies d’automatisation et d’exploration des données pour concevoir des matériaux et des enveloppes de bâtiment dynamiques et éconergétiques. Là où c’est possible, les fabricants pourront aider les propriétaires de bâtiments à retourner cette énergie excédentaire au « réseau intelligent », faisant de cette énergie une source de revenus plutôt qu’une source de coûts. De façon toute aussi importante, les entreprises canadiennes qui font partie de la chaîne de valeur énergétique des bâtiments pourront aussi mettre à profit ces nouvelles avancées pour offrir des produits d’amélioration énergétique des bâtiments existants dans ce marché en pleine croissance.

La transformation des bâtiments existants en bâtiments à haute performance

Pour répondre à la demande du marché de construire des bâtiments éconergétiques à haute performance, le CNRC a lancé un nouveau projet de recherche dirigé par l’industrie qui permettra aux entreprises canadiennes de commercialiser et de mettre en œuvre des produits et des services d’amélioration énergétique dont l’efficacité a été démontrée. Ces solutions engloberont la mise au point et la validation de nouveaux produits et systèmes, et leur étude en laboratoire, dans le cadre de démonstrations en vraie grandeur et dans des bâtiments réels. Le CNRC collaborera avec des clients de l’industrie à la mise sur pied de projets stratégiques et de services techniques dans trois domaines :

  • Enveloppe du bâtiment dynamique : Ce volet exploitera et intégrera les récentes avancées en science des matériaux et dans les systèmes de contrôle de la chaleur, de l’air et de la ventilation avec le génie de l’enveloppe du bâtiment pour soutenir le développement et l’amélioration des technologies existantes afin de réduire la demande en chauffage et en climatisation des bâtiments et de tirer parti des énergies renouvelables. Les technologies nouvelles et améliorées qui devraient voir le jour dans le cadre de ce projet comprennent les suivantes :
    • matériaux d’isolation sous vide et de pointe pour les murs et les toits;
    • murs-rideaux préfabriqués qui présentent une résistance thermique élevée et qui intègrent des capteurs et des systèmes de contrôle dynamique de la charge solaire;
    • systèmes de couverture de pointe offrant une résistance thermique élevée, avec matériel photovoltaïque intégré.
  • Contrôle du milieu du bâtiment intelligent : Ce volet vise à répondre aux besoins de l’industrie qui souhaite avoir des technologies de contrôle plus efficaces et plus fiables afin de réduire la consommation énergétique requise pour l’éclairage, la ventilation et les charges internes du bâtiment (comme les ordinateurs) et des bureaux plus sains. Les technologies et les solutions attendues à l’issue de ce projet comprennent les suivantes :
    • systèmes de commande d’éclairage intérieur à DEL, incluant des outils pour l’acceptation de ces systèmes par le marché;
    • plate-forme sans fil pour les installations de contrôle du milieu;
    • installation CVCA avec conduites de distribution de faible diamètre.
  • Plates-formes interactives reliant les systèmes d’énergie des bâtiments au Réseau intelligent : Ce volet fournira à l’industrie des outils qui lui permettront d’évaluer, de prédire, d’ajuster et de contrôler en continu et de façon automatique la performance des systèmes d’énergie des bâtiments. Il aidera les propriétaires de bâtiments à réaliser des économies sur le plan des coûts et à accroître l’efficacité opérationnelle de ces systèmes. Les technologies anticipées comprennent les suivantes :
    • détection des défaillances des systèmes d’énergie des bâtiments fondée sur l’information géographique fournie par ces systèmes;
    • gestion de l’ensemble de l’énergie du bâtiment et implantation d’une interface de Réseau intelligent;
    • stockage électrochimique de l’énergie générée au sein du bâtiment.

En plus de participer au développement et à l’évaluation des produits, le CNRC collaborera avec l’industrie à des projets de démonstration en vraie grandeur et dans des conditions réelles. Le but de ces projets est de permettre à l’industrie de commercialiser et de déployer les technologies validées qui permettront aux propriétaires de bâtiments de réduire considérablement leur consommation d’énergie annuelle, voire même de convertir l’énergie excédentaire produite par ces bâtiments en une source de revenus.

Personne-ressource

Veuillez communiquer avec Trevor Nightingale à trevor.nightingale@cnrc-nrc.gc.ca ou au 613-993-0102.