ARCHIVÉ – Systèmes d’isolation thermique durables v14n1-10

Volume 14, Numéro 1, mars 2009

Contenu archivé

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Le Canada étant un pays nordique, la consommation énergétique par habitant y est élevée. Afin de contrer le changement climatique et ses effets délétères sur l'environnement, nous devons impérativement réduire notre consommation globale d'énergie. Sachant que les bâtiments représentent plus de 30 p. 100 de la consommation énergétique nationale du Canada, il est évident que l'amélioration de la performance thermique des bâtiments pourrait contribuer à accroître grandement l'efficacité énergétique des environnements bâtis.

Des chercheurs de l'Institut de recherche en construction du CNRC (IRC-CNRC) ont réalisé d'importants progrès dans l'étude de la résistance thermique à long terme des isolants en mousse. Ces dernières années, ils ont aussi étudié des matériaux d'isolation thermique à haute performance caractérisés principalement par leur résistance thermique élevée par rapport aux matériaux traditionnels. Ils se sont penchés en particulier sur la caractérisation et le développement des panneaux d'isolation sous vide (PIV) à haute performance (voir Innovation en construction, juin 2006).

Bien que certains de ces produits isolants soient déjà utilisés par l'industrie canadienne de la cons­truction, on sait peu de chose sur leurs incidences environnementales. Une analyse approfondie est donc requise pour déterminer la consommation énergétique et les conséquences de ces produits sur l'environnement. Ces informations, combinées aux valeurs d'isolation thermique, aideront les utilisateurs à choisir un matériau qui soit non seulement efficace sur le plan thermique mais aussi respectueux de l'environnement. Et elles aideront du même coup l'industrie de la construction à atteindre ses objectifs de durabilité.

Des chercheurs de l'IRC-CNRC ont récemment lancé un nouveau projet de recherche dans le but :

  • d'identifier des matériaux d'isolation thermique à haute performance qui soient aussi écologiques, c.-à-d. renouvelables, éconergétiques, biodé­gradables et produits localement;
  • d'élaborer un guide de sélection des isolants thermiques pour les utilisateurs.

Outre les PIV, les chercheurs se pencheront sur d'autres produits isolants, qu'ils analyseront « du berceau au tombeau » afin d'obtenir de l'information sur leur consommation énergétique et sur leurs impacts environnementaux à toutes les étapes de leur cycle de vie.

De nombreux organismes participent déjà au projet. Afin d'assurer une meilleure représentation de l'industrie de la construction dans son ensemble, l'IRC-CNRC invite toutefois de nouveaux partenaires industriels à se joindre au projet.

Si vous êtes intéressé à en savoir plus, veuillez communiquer avec Phalguni Mukhopadhyaya : T 613-993-9600, F 613-998-6802, courriel : phalguni.mukhopadhyaya@nrc-cnrc.gc.ca.