Une technologie révolutionnaire pour éviter les collisions de drones et accroître la sécurité

Le 15 juin 2017 — Paris (France)

Réseau PICAS de capteurs passifs intelligents employé pour éviter les collisions et ses sept caméras.

Les véhicules aériens sans pilote (UAV) gagnent sans cesse en popularité et le risque de collision avec des aéronefs pilotés est devenu préoccupant. Pour intégrer les UAV à l’espace aérien national, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a développé un système intelligent de détection passive anticollision (PICAS). Cette nouvelle technologie de pointe permet à des aéronefs sans pilote de détecter avec plus de précision que jamais les aéronefs qui s’approchent afin d’éviter toute collision et d’accroître la sécurité.

Le système PICAS a été créé pour combler une lacune cruciale dans les véhicules aériens sans pilote sur le plan de la technologie et de la sécurité, soit leur capacité de détecter des aéronefs qui ne sont pas en mesure de communiquer leur position à d’autres aéronefs.

« Dans le domaine de la détection et de l’évitement, le nœud du problème est la capacité de détection. L’idée est de parvenir à créer un système de détection longue portée qui allie légèreté et faible consommation d’énergie pour bien s’intégrer à un UAV. Voilà exactement ce que nous nous efforçons de créer avec le système PICAS », a expliqué Cyrus Minwalla, agent de recherches au Laboratoire de recherche en vol au CNRC.

Le système PICAS est doté de caméras à très large champ qui ont également la capacité de « voir » de très loin les objets en rapprochement. L’algorithme à la base du logiciel du système PICAS est capable d’examiner les images et de déterminer si l’objet détecté est un autre aéronef sur une trajectoire de collision avec l’UAV. Cette capacité est unique parce qu’elle permet de détecter un aéronef qui s’approche de front alors qu’il est encore suffisamment loin de l’UAV pour qu’il puisse l’éviter. Le système est en mesure de détecter, en temps réel, une cible de la taille d’un appareil Cessna sur une trajectoire de collision à une distance pouvant aller jusqu’à huit kilomètres. Le capteur en forme de boîte est par ailleurs suffisamment petit pour être fixé à l’extérieur d’un véhicule aérien sans pilote.

Réseau dans son boîtier étanche avec enceinte en fibre de carbone et filtres UV à l’avant.

À ce jour, il n’existe aucune technologie comparable sur le marché. Des essais en vol sont en cours afin d’établir le degré de précision du système PICAS; le CNRC serait donc en mesure d’offrir le premier système de détection et d’évitement commercialement viable d’ici à 2018.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme Systèmes aériens civils sans pilote. Pour des renseignements sur le Conseil national de recherches du Canada, ses programmes en aérospatiale, ses capacités et ses installations, nous vous invitons à cliquer sur les liens ci-bas.

Liens connexes

Renseignements

Équipe des relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (au Canada)
1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (international)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Twitter: @nrc_cnrc

Restez branché

Abonnez-vous