Le Conseil national de recherches du Canada réduit le délai de certification des produits aéronautiques

Le 15 juin 2017 — Paris (France)

Essais de certification statiques sur l’aile extrême et l’ailette de bout d’aile du Challenger 300 de Bombardier, devenu depuis le Challenger 350, après perfectionnement.

Dans le cadre de son programme Technologies de développement des produits aéronautiques (TDPA), le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) a abrégé de trois mois le délai de commercialisation des nouveaux produits aéronautiques. Pour ce faire, le CNRC s’est appuyé sur 16 technologies d’essai améliorées qui accélèrent le processus de certification, y compris sa soufflerie de calibre mondial et son laboratoire d’essai en vol, de même que ses installations d’essai des structures et de recherche sur les turbines à gaz.

« Les entreprises du secteur de l’aérospatiale sont confrontées à une concurrence mondiale sans précédent qui les force à livrer de nouveaux produits sur le marché rapidement, alors que l’évaluation et le perfectionnement d’un produit particulièrement novateur peuvent exiger plus de temps que jamais en raison du resserrement constant des exigences de certification imposées par les autorités chargées de la navigabilité », affirme Jerzy Komorowski, gestionnaire principal, Aérospatiale au CNRC. « Pour atténuer cette pression, le CNRC développe des solutions pour l’étape consécutive au lancement dans le continuum du développement de produits de l’industrie aérospatiale, reconnaissant que les exigences de certification sont plus coûteuses que dans toute autre industrie. »

À ce jour, grâce au programme TDPA, le CNRC a collaboré avec 43 clients canadiens et internationaux et certifié plus de 24 produits nouvellement développés. Grâce à l’ajout récent de services de prototypage, conçus pour répondre aux besoins des démonstrateurs de technologies, de certification de nouveaux carburants et de certification de procédés de fabrication additive pour les pièces secondaires, des technologies de propulsion hybride et d’intégration de systèmes, le CNRC peut maintenant aider encore plus de clients à progresser plus rapidement vers la certification des produits destinés aux aéronefs.

Pour s’assurer que les activités du programme TDPA sont conformes aux besoins de l’industrie, ses orientations stratégiques sont établies par un conseil consultatif dirigé par l’industrie et constitué de représentants des autorités nationales chargées de la navigabilité, en l’occurrence, Transports Canada, et de six grandes sociétés du secteur de l’aérospatiale : Bombardier Aéronautique, Bell Hélicoptère, CAE, Héroux-Devtek, Pratt et Whitney Canada et Siemens Canada.

Voici quelques exemples de solutions que le CNRC a mises au point pour ses clients dans le cadre du programme TDPA :

Aérodynamique

L’équipe de l’aérodynamique du programme TDPA a développé une fixation monojambe pour soutenir les maquettes d’aéronefs testées dans la soufflerie de deux sur trois mètres du CNRC. Ce bâti comporte un système d’amortissement actif qui réduit la transmission de vibrations aux maquettes, particulièrement à proximité du point de décrochage pour réduire l’incertitude des mesures. Comparativement à la fixation traditionnelle à trois appuis, ce nouveau bâti permet des mesures plus précises des forces agissant sur la maquette et réduit le temps nécessaire pour mener une batterie de tests en soufflerie.

Essais en vol

Le groupe des essais en vol du programme TDPA a développé une technologie qui vient au secours des Canadiens en danger. Lorsque l’on a demandé au CNRC de contribuer au développement de simulateurs pour les hélicoptères utilisés dans la formation des équipes de recherche et de secours, ses ingénieurs en navigabilité et en essais en vol ont livré un concept d’instrument prêt à l’emploi révolutionnaire qui a été utilisé pour collecter des données d’essai en vol durant des missions de formation sur des hélicoptères. Ces données ont ensuite été utilisées pour accélérer le développement et la commercialisation de nouvelles technologies de formation aux missions. Les pilotes du CNRC ont ensuite effectué des essais en vol qui ont appuyé le développement d’un simulateur à postes de pilotage interchangeables de pointe pour l’entraînement tactique comme le souhaitait le client. Cette avancée a contribué à former les pilotes plus rapidement dans certains des environnements les plus hostiles auxquels sont parfois confrontés les équipages de recherche et de secours canadiens.

Propulsion

L’équipe du programme TDPA a trouvé une solution technique qui permet non seulement de réduire le coût des essais en vue d’établir le niveau des émissions, mais aussi d'augmenter la puissance des moteurs. Après avoir construit une chambre de combustion d’une configuration particulière, les ingénieurs du CNRC ont conçu un moyen d’évaluer une section de la chambre et d’appliquer les résultats à l’ensemble du moteur. Cette manière de procéder fait épargner aux clients un temps d’essai précieux et leur permet de mettre leurs produits à émissions réduites plus rapidement sur le marché.

Essais de structures

Lorsque Bombardier a ajouté une ailette de bout d’aile à son concept dans le cadre du programme d’amélioration de son avion d’affaires Challenger 300, le groupe des structures du programme TDPA a été appelé à la rescousse pour effectuer les essais de structures de la nouvelle configuration de la voilure de l’aéronef. En utilisant les capacités d’essai des structures du CNRC, l’équipe a été en mesure de prouver que l’ailette pouvait soutenir les charges auxquelles elle serait soumise en vol, ce qui a permis de recevoir l’autorisation de Transports Canada pour procéder à des essais en vol. Après vérification des charges durant les essais en vol, le CNRC a pu terminer les tests de certification et soumettre les données et les documents requis à Transports Canada afin d’obtenir la certification de la structure.

Pour des renseignements sur le Conseil national de recherches du Canada, ses programmes en aérospatiale, ses capacités et ses installations, nous vous invitons à cliquer sur le lien ci-bas.

Lien connexe

Renseignements

Équipe des relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (au Canada)
1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (international)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Twitter: @nrc_cnrc

Restez branché

Abonnez-vous