Acide lysophosphatidique acyltransférase de la plante Tropaeolum majus

Aperçu

Cette invention relève du domaine de la biotechnologie végétale. Plus précisément, elle améliore la composition ou accroît la quantité de l'huile extraite des cellules végétales, des plantes et de leurs graines. L'invention décrit le clonage, la caractérisation fonctionnelle et l'expression de l'acide lysophosphatidique acyltransférase de Tropaeolum majus (TmLPAT2). La TmLPAT2 permet la production de cellules, de plantes et des graines qui renferment plus d'huile ou une huile composée d'acides gras variés à très longue chaîne (AGTLC), comme l'acide érucique.

Transfert de technologie

Cette technologie pourrait être exploitée sous licence. On pourrait aussi la perfectionner en vue d'applications précises ou s'en servir pour effectuer la démonstration du produit final dans le cadre d'une collaboration en recherche. Prière de mentionner le numéro d'identification 12109 du CNRC en faisant référence à cette possibilité d'affaires.

Applications commerciales

L'invention pourrait être exploitée dans divers secteurs, allant de l'agriculture à la fabrication. L'acide érucique et les autres AGTLC, dont l'huile est enrichie, peuvent servir notamment à la production, par dérivatisation, d'agents de surface pour enduits, d'agents glissants, de carburants et de biocarburants pour aéronefs, de composés tensio-actifs améliorés pour la récupération du pétrole, de bioplastiques, de lubrifiants, de détergents, d'agents de développement et de revêtements. Produire plus d'huile est un objectif majeur pour la culture des oléagineux, des levures et des cellules végétales qui en constituent des sources renouvelables. Fonctionnement

Par son expression, la molécule d'acide nucléique isolée, purifiée ou recombinée grâce à cette invention synthétise l'acide lysophosphatidique acyltransférase (LPAT2), un enzyme de T. majus, dans la cellule, la plante ou la graine servant d'hôte. L'enzyme insère des groupements acyle caractéristiques en position sn‑2 sur la chaîne du glycérol durant l'assemblage des triacylglycérols (TAG). Lors de son expression dans les cellules végétales, chez la plante ou dans la graine, l'enzyme peut entraîner une meilleure incorporation des AGTLC en position sn‑2 à l'huile et une production accrue d'huile par l'hôte.

Avantages

  • Succédané aux dérivés industriels du pétrole
  • Amélioration durable et renouvelable de la quantité et de la composition de l'huile chez l'hôte biologique
  • Plus grande proportion d'AGTLC dans l'huile, avec réduction du coût de la purification et de la dérivatisation

Brevets

Renseignements

Pour en apprendre davantage sur cette technologie, prière de communiquer avec :

Paul Neima, conseiller de portefeuille
Téléphone : 902-566-7444
Courriel : Paul.Neima@nrc-cnrc.gc.ca

Licence rapide

Cette technologie du CNRC peut être utilisée pour la recherche et le développement en vertu du programme de licences rapides. Pour vous en procurer une, veuillez remplir le formulaire de commande de licence rapide.