Modification chimique des nanotubes de carbone

Aperçu

Les technologies proposées permettent de produire à moindres coûts des nanotubes de carbone chimiquement modifiés à une échelle variable. Leur particularité réside dans le contrôle de la fonctionnalisation chimique des nanotubes, si bien que ceux-ci peuvent être intégrés à des plastiques thermodurcissables, à des thermoplastiques et à des élastomères pour en rehausser les propriétés.

Transfert de technologie

Cette technologie pourrait être exploitée sous licence. On pourrait aussi la perfectionner en vue d’applications précises ou s’en servir pour effectuer la démonstration du produit final dans le cadre d’une collaboration en recherche. Prière de mentionner les numéros d’identification 11880, 11884 et 12283 du CNRC en faisant référence à cette possibilité d’affaires.

Applications commerciales

Les nanotubes ont d’innombrables applications dans tous les secteurs où l’on recourt à des composites. Pour fonctionner, ces applications nécessitent toutefois des modifications chimiques que permettent les technologies proposées. Avec une production économique de nanotubes que l’on incorporera ensuite à des matériaux de pointe, ces nouvelles technologies ouvriront un monde de possibilités à une multitude d’applications industrielles.

Fonctionnement

Les propriétés mécaniques, électriques et thermiques des nanotubes de carbone surpassent celles de tous les matériaux connus, ce qui promet énormément pour maintes technologies et applications. Les technologies proposées offrent une façon économique de modifier chimiquement les nanotubes de carbone à paroi simple, à double paroi et à multiples parois à plus grande échelle en vue de leur intégration aux plastiques thermodurcissables, aux thermoplastiques et aux élastomères. Les solutions élaborées par le CNRC permettent de fixer des groupes fonctionnels aux nanotubes de diverses manières. Il pourrait s’agir, par exemple de polymères séquencés qui en modifieront la plasticité. Les parois des nanotubes de carbone peuvent aussi être modifiées pour donner un nanotube enveloppé de polymère. L’enveloppe polymérique se liera à un autre polymère par covalence, ce qui permettra une incorporation efficace du nanotube à divers composites de pointe. Les méthodes proposées sont les premières à permettre une modification des nanotubes de carbone et leur intégration à des composites sans que leurs propriétés mécaniques et électriques s’en ressentent, sans que l’on ait à isoler des intermédiaires et sans qu’il faille ajouter des catalyseurs pour obtenir la coquille de polymère.

Avantages

  • Rentabilité
  • Mise à l’échelle
  • Rapidité cent fois plus grande que les méthodes de production antérieures
  • Excellente maîtrise du procédé

Patents

Renseignements

Pour en apprendre davantage sur cette technologie, prière de communiquer avec :

Roderick Paterson, Conseiller de portefeuille
Téléphone : 613-991-9047
Courriel : Roderick.Paterson@nrc-cnrc.gc.ca

Licence rapide

Cette technologie du CNRC peut être utilisée pour la recherche et le développement en vertu du programme de licences rapides. Pour vous en procurer une, veuillez remplir le formulaire de commande de licence rapide.