Matériau cellulosique résistant au feu

Aperçu

Qu'ils soient naturels ou synthétiques, les matériaux à base de cellulose sont souvent inflammables. Ils brûlent et, en présence d'oxygène, peuvent propager les flammes. Pour ces raisons, on ne les utilise que dans les applications n'exigeant pas de résistance au feu.

Avant que l'on puisse s'en servir dans le mobilier, les tissus ou les composites, les matériaux cellulosiques doivent être traités avec divers ignifuges, les plus fréquents reposant sur les halogènes, le graphite, les métaux alcalino-terreux ou leurs mélanges. Les ignifuges à base d'halogènes sont les plus efficaces, cependant ils sont aussi très dangereux pour l'environnement. D'autres, tels les dérivés du bore, sont efficaces eux aussi, mais leurs applications demeurent restreintes, car ils sont solubles dans l'eau.

Cette nouvelle technologie permet de traiter les matériaux cellulosiques avec une solution aqueuse de métaux alcalins ou de l'hydroxyde d'ammonium combiné à des métaux alcalino-terreux ou à un sel d'aluminium.

Le procédé est inoffensif pour l'environnement et les matériaux traités s'éteignent d'eux-mêmes. En outre, les fibres gardent leurs propriétés mécaniques.

Le traitement peut être appliqué avec l'équipement existant, ce qui minimise les investissements et les risques au niveau de la production.

Les matériaux résultants peuvent être utilisés tels quels ou servir à la fabrication de composites à base de polymères.

Transfert de technologie

Cette technologie pourrait être exploitée sous licence. L'invention pourrait également être perfectionnée en vue d'applications particulières ou pour effectuer la démonstration du produit final dans le cadre d'un projet de recherche collaboratif. Prière de mentionner le numéro d'identification 12278 du CNRC.

Applications commerciales

Parmi les secteurs que cette technologie pourrait intéresser figurent ceux des textiles, du transport, de l'aéronautique, du bâtiment, de l'agriculture et le secteur maritime.

Avantages

  • Procédé inoffensif pour l'environnement
  • Matériaux auto-extinguibles après traitement
  • Préservation des propriétés mécaniques du matériau
  • Usage possible avec les polymères disponibles dans le commerce pour la fabrication de composites
  • Intégration facile aux procédés industriels existants
  • Faibles immobilisations et risques minimes au niveau de la production

Brevets

Renseignements

Pour en apprendre davantage sur cette technologie, veuillez communiquer avec :

Jason Pierosara, Conseiller aux affaires du portefeuille
Téléphone : 613-998-9378
Courriel : Jason.Pierosara@cnrc-nrc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Avis de confidentialité