Transporteurs pour franchir la barrière hémato-encéphalique (L-11085, 11750, 12133, 12596, 12599, 12600)

Survol

La barrière hémato-encéphalique (BHE) est le principal obstacle à la mise au point de médicaments pour soigner les maladies du système nerveux central (SNC) comme la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson, l'épilepsie et le cancer du cerveau. Constituée de cellules endothéliales étroitement accolées, la BHE empêche activement les corps étrangers de se rendre au cerveau, d'où l'incapacité pour la quasi-totalité des molécules biologiques de le franchir et provoquer une réponse thérapeutique.

Pour répondre au besoin en produits biologiques modificateurs des maladies du SNC, les chercheurs du portefeuille TSH du CNRC ont créé des transporteurs de médicaments qui franchissent les barrières du cerveau. Ceux-ci peuvent se lier avec un vaste éventail de molécules réceptrices et être utilisés dans la prévention, le diagnostic et le traitement des maladies du SNC.

Transfert de technologie

  • Licence d'exploitation commerciale non exclusive
  • Entente de R-D à des fins de développement

Applications de marché

  • Livraison d'anticorps, de peptides, de protéines, et d'enzymes thérapeutiques au-delà de la BHE afin de prévenir et de traiter des maladies neurodégénératives et d'autres pathologies du SNC
  • Livraison d'agents de contraste au-delà de la BHE pour imagerie diagnostique et pronostique
  • Livraison de nanoparticules transportant des produits thérapeutiques au-delà de la BHE

Comment ça fonctionne

Les transporteurs du CNRC sont des anticorps à domaine unique (sdAb) qui se lient aux récepteurs BHE, s'intègrent aux cellules BHE et franchissent la BHE pour se rendre au cerveau. La technologie exploite un processus d'endocytose appelé transcytose relayée par récepteur (TRR) qui permet de traverser la BHE et ainsi administrer des produits thérapeutiques et biologiques de faible poids moléculaire, y compris des peptides, des anticorps et de l'ARN.

Divers configurations d'anticorps à domaine simple utilisés comme transporteurs BHE: (1) avec des agents de contraste pour imagerie; (2) en tant que protéines de fusion avec d'autres anticorps à domaine simple, des peptides, des facteurs de croissance, et des anticorps monoclonaux.

À l'opposé des autres technologies concurrentes de la TRR à travers la BHE qui utilisent les récepteurs de la transferrine, de l'insuline ou LRP-1 et LRP-2 exprimés à la BHE pour transporter des molécules au cerveau, la technologie du CNRC utilise de nouveaux récepteurs, découverts récemment, qui participent à la TRR à travers la BHE. Contrairement aux récepteurs mentionnés auparavant, qui sont fortement exprimés dans des organes périphériques, et par conséquent sont très peu sélectifs, les récepteurs exploités par le CNRC sont hautement enrichis dans la BHE et régulés à la hausse dans des maladies propres au cerveau, ce qui permet à des produits thérapeutiques liés à un transporteur de cibler le cerveau avec une sélectivité accrue.

Bénéfices

  • Deux générations de sdAb de petite taille (13 kDa), stables, humanisés et facilement personnalisables
  • Des sdAb ciblant de nouveaux récepteurs hautement sélectifs
  • Validation préclinique de principe réalisée in vivo

Brevets

  • Dossier CNRC 11085 (1ère génération de récepteurs) : Brevets émis au Canada, aux États-Unis et en Europe.
  • Dossier CNRC 11750 (1ère génération d'anticorps à domaine simple) : Brevet émis au Japon, en instance au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Inde.
  • Dossier CNRC 12133 (neuropeptide analgésique, antiépileptique) : Brevets en instance au Canada, aux États-Unis et en Europe.
  • Dossiers CNRC 12596, 12599, 12600 (2ème génération de récepteurs et d'anticorps à domaine simple) : Brevets provisoires déposés aux États-Unis.

Personne-ressource

April Luong, Chef, Relations avec les clients
Téléphone : 514-496-2745
Courriel : April.Luong@cnrc-nrc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Avis de confidentialité