Des nanoparticules d'or formées directement sur des membranes grâce à l'exposition aux rayonnements ultraviolets (L-12655)

Aperçu

Des chercheurs de l'Université de l'Alberta et du Conseil national de recherches du Canada ont mis au point une méthode permettant de synthétiser les nanoparticules d'or directement sur des membranes, notamment les couches minces de carbone, le nitrure de silicium ou les lames porte-objets. Les membranes sont immergées dans une solution d'Au3+ avant d'être retirées et séchées rapidement à l'air ambiant ou à l'air comprimé à la température ambiante. Les membranes obtenues sont ensuite exposées aux rayonnements ultraviolets pendant environ cinq à dix minutes. Enfin, pour stabiliser davantage les nanoparticules, les nanoparticules d'or sont recuites à faible température. La caractérisation à correction d'aberration du microscope électronique à transmission et à balayage (STEM) présente des nanoparticules d'or avec des diamètres allant de 3 nm à 12 nm.

Transfert de technologie

Cette technologie est disponible pour l'octroi de licence ou pour un développement plus approfondi par l'entremise d'une entente de recherche concertée avec le Conseil national de recherches du Canada (CNRC). Numéro du CNRC pour cette occasion d'affaires : 12655.

Applications de marché

Cette méthode de production de nanoparticules d'or sur des membranes vise le marché à créneaux en croissance des grilles de microscopie électronique à transmission recouvertes de nanoparticules (couches de carbone, membranes de nitrure de silicium ou couches utilisées en imagerie par microscopie électronique). Ces nanoparticules peuvent également servir d'indicateurs dans diverses expériences ou techniques de microscopie électronique à transmission, par exemple la tomographie ou la vérification de la résolution de la microscopie électronique, ou être utilisées comme référence pour le calibrage de la diffraction.

Bénéfices

  • Méthode simple et peu coûteuse pour fabriquer des nanoparticules d'or.
  • Plus rapide que les autres processus de ce type.
  • Production de nanoparticules d'or uniformes et réparties régulièrement sur toute la membrane.
  • Applicable à d'autres métaux, comme l'argent.
  • Méthode de fabrication sans marqueur (non intrusive).
  • Plus besoin de stabilisant ou d'agent de recouvrement.

Brevets

  • Dossier no 12655 du CNRC : Brevet en instance.

Personne-ressource

Pour en apprendre davantage sur cette technologie, veuillez communiquer avec :
Jose Raez, Chef, Relations avec les clients
Téléphone : 780-641-1623
Courriel : Jose.raez@nrc-cnrc.gc.ca

Puisqu'une demande de brevet a été déposée pour cette innovation, une entente de confidentialité sera requise avant d'en discuter davantage.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Avis de confidentialité