Banques d’anticorps humains à domaine unique VH et VL pour des applications thérapeutiques humaines (L-11686, L-11965)

Les anticorps à domaine unique VHH de camélidés et VNAR de requin présentent l'inconvénient d'être immunogéniques, en raison de leur nature non humaine. Cet inconvénient limite leurs applications en thérapie humaine. Des anticorps à domaine unique VH et VL entièrement humains seraient des molécules idéales pour la thérapie humaine en raison de leur faible immunogénicité attendue, ou de l'absence d'immunogénicité. Toutefois, étant donné que ces anticorps sont généralement insolubles, il faut mettre au point des méthodes pour sélectionner des domaines non-agrégants de la molécule d'anticorps. Les anticorps humains à domaine unique non-agrégants du CNRC possédent toutes les propriétés souhaitables des anticorps produits naturellement, avec l'avantage supplémentaire d'être non-immunogènes de sorte qu'ils peuvent être utilisés dans un large éventail d'applications thérapeutiques, par exemple contre le cancer ou contre des maladies infectieuses.

Transfert de technologie

  • Une licence pour l'exploitation commerciale de la technologie.
  • Le développement de cette technologie dans le cadre d'une collaboration.

Applications de marché

Les anticorps monoclonaux sont utilisés pour traiter un large éventail de maladies, allant du cancer à l'arthrite rhumatoïde. Ce type d'anticorps représente le segment de molécule avec la plus forte croissance dans le marché des prescriptions pharmaceutiques; les ventes globales d'anticorps monoclonaux grimperont de 36 millards de dollars en 2009 pour atteindre 62.7 milliards de dollars en 2015, un taux de croissance annuel composé de 9.5 % (source : Datamonitor).

Comment ça fonctionne et bénéfices pour nos partenaires

L'invention a pour but de contourner les inconvénients que sont la trop grande taille ou les faibles propriétés biophysiques (comme une faible stabilité, un dépliement irréversible et une faible expression) des anticorps ou fragments d'anticorps conventionnels humains, qui en limitent leur application clinique.

La technologie offre :

  • une méthode de sélection pour l'isolement d'agents de liaison non agrégants à partir de banques phagiques d'anticorps à domaine unique fondés sur des vecteurs phagemides;
  • deux nouvelles stratégies de randomisation qui :
    • font des banques synthétiques d'anticorps VH une bonne source d'inhibiteurs enzymatiques et d'agents de liaison à des sites cryptiques; et
    • augmentent la proportion d'anticorps VH et VL non-agrégants dans les banques synthétiques d'anticorps VH.

Brevets

CNRC Dossier 11686 : Brevets émis aux Étas-Unis, au Canada, en Europe, au Japon, et à Singapore.
CNRC Dossier 11965 : Brevets en instance.

Personne-ressource

Stacey Nunes, Chef, Relations Client
Téléphone : 613-993-9212
Courriel : Stacey.Nunes@nrc-cnrc.gc.ca>
LinkedIn: Stacey Nunes