Télescope Canada-France-Hawaï

Contactez nous

Le TCFH permet d’observer le rayonnement optique et infrarouge émis par les objets célestes. Pour obtenir de l’information sur la façon d’accéder au TCFH, pour obtenir de l’aide au sujet des données provenant du TCFH ou pour entrer en contact avec notre groupe de soutien en astronomie optique/infrarouge, nous vous invitons à communiquer avec :

JJ Kavelaars
Téléphone : 250-363-8694
Courriel : JJ.Kavelaars@nrc-cnrc.gc.ca

Renseignements :

Aperçu de l’installation de recherche

Source de l'image : Jean-Charles Cuillandre (CFHT)

L’observatoire Canada-France-Hawaï héberge un télescope optique/infrarouge de 3,6 m de classe mondiale. Le siège social du TCFH se trouve à Waimea, à Hawaï, et l’observatoire, pour sa part, est installé sur la crête du Mauna Kea, un volcan en dormance de 4 200 mètres d’altitude, sur la grande île d’Hawaï.

Le TCFH, qui a capté ses premières lueurs en 1979, a déjà été l’un des plus imposants télescopes du monde. Aujourd’hui, l’observatoire continue de mettre à la disposition des scientifiques du monde entier les outils dont ils ont besoin pour réaliser des projets d’imagerie à grand-angle dans les spectres optique et infrarouge et de spectroscopie à haute résolution.

Des membres nommés provenant du Canada (CNRC), de la France (Centre national de recherche scientifique) et de l’Université d’Hawaï supervisent la gouvernance du télescope par l’entremise du Conseil d’administration du TCFH, et surveillent les activités scientifiques par l’entremise du Conseil scientifique consultatif du TCFH. Tout comme la France, le Canada possède une part de 42,5 % dans le TCFH, les 15 % restants appartenant à l’Université d’Hawaï.

Ce que nous offrons

Encore aujourd’hui, le TCFH demeure à l’avant-scène de l’astronomie grâce à la qualité de son emplacement, à ses instruments de pointe et aux services exceptionnels offerts par son personnel dévoué.

  • MegaCam : Imageur dans un champ de 1 degré à une résolution de 0,18 seconde d’arc.
  • WIRCam : Imageur dans l’infrarouge dans un champ de 0,1 degré à une résolution de 0,3 seconde d’arc.
  • ESPaDOns : Spectropolarimètre à échelle pour la réalisation d’observations spectroscopiques et polarimétriques à haute résolution.
  • SITELLE : Spectromètre imageur à transformée de Fourier pour l’étude en long et en large des raies d’émission.

L’équipe du TCFH se penche actuellement sur la faisabilité du projet Explorateur spectroscopique du Mauna Kea (Maunakea Spectroscopic Explorer [MSE]), lequel est un projet proposé de modernisation visant le remplacement du télescope par un autre beaucoup plus imposant (10 mètres) consacré à la spectroscopie multi-objets à champ large.

Les données produites par le TCFH depuis février 1990 sont stockées dans une archive et mises à la disposition des chercheurs à des fins de recherche astronomique par le Centre canadien de données astronomiques (CCDA). Le CCDA est un organisme chargé d’archiver, de gérer et de fournir des données et qui est appuyé par le CNRC et l’Agence spatiale canadienne.

Accès et utilisation

Afin d’assurer l’exploitation la plus efficace possible des instruments et d’atteindre les objectifs scientifiques, le TCFH fonctionne selon un modèle de file d’attente dans lequel du personnel spécialisé traite toutes les observations depuis le siège social de Waimea. Les observations à effectuer sont mises « en file d’attente » suivant l’ordre de priorité établi par un comité de pairs qui analyse les propositions qui lui sont présentées et qui procède ensuite aux observations selon les conditions atmosphériques les plus appropriées pour chacun des programmes approuvés.

Le temps d’observation du télescope est attribué tous les semestres en fonction des propositions ordinaires soumises. Des demandes de propositions sont publiées tous les semestres. Dans le cadre d’une demande de propositions spéciale, l’observatoire appuie aussi les grands programmes scientifiques qui exigent du temps d’observation échelonné sur plus d’un semestre.

Demandes de temps d’observation :

Pour de plus amples renseignements sur la soumission de propositions et sur les échéanciers actuels, veuillez vous reporter à la page de demandes du TCFH (disponible en anglais seulement).

Processus d’allocation de temps

Les propositions sont examinées, puis classées par le Comité canadien d’attribution de temps (CanTAC).

Contact

JJ Kavelaars
Téléphone : 250-363-8694
Courriel : JJ.Kaveaars@nrc-cnrc.gc.ca