Soufflerie de 0,9 mètre

Contactez nous

Pour discuter de votre projet ou en apprendre davantage sur la façon dont nous pourrions vous aider, communiquez avec :

Matthew Tobin
Téléphone : 613-990-0765
Courriel : Matthew.Tobin@nrc-cnrc.gc.ca

Industrie ciblée

Aérospatiale, automobile et transport de surface, construction, énergie.

Installation de recherche

La soufflerie de 0,9 m est une version à l’échelle 1/10 de la soufflerie de 9 m du CNRC qui est au service de la recherche et des communautés industrielles depuis plusieurs dizaines d’années.

Présentement, l’installation offre une soufflerie en circuit fermé ou aux ¾ libre, d’une largeur d’un mètre et d’une hauteur de 0,8 mètre. Sa vitesse peut être réglée de 0 à 44 m/s et utilise la vélocimétrie des images des particules.

Image modèle tracteur/remorque dans la soufflerie de 9 m

Modèle tracteur/remorque dans la soufflerie de 9 m

La taille relativement petite de la soufflerie lui permet d’être utilisée pour le développement de prototypes illustrant des capacités qui peuvent par la suite être intégrées aux autres souffleries du CNRC, de 9 m et de 2 m sur 3 m.

Récemment, le CNRC a développé une petite échelle du système de mesure de débit qui sera installé dans la soufflerie de 9 m. On y reproduira des vents comparables à ceux que subissent les véhicules sur les autoroutes canadiennes. Les effets des différents générateurs de turbulence ont été évalués sur un camion semi-remorque typique. Un nouveau système d’acquisition de données fournit des mesures à vitesse élevée grâce à une combinaison de capteurs de pression à réaction rapide (pour étudier la turbulence des vents), un modèle léger muni d’une balance et d’une table tournante cruciforme (pour évaluer les charges dynamiques supportées par le semi-remorque) et un modèle de pression (pour examiner les pressions instables exercées sur le véhicule).

Essais sur un train d’atterrissage

Essais sur un train d’atterrissage

Le circuit de la soufflerie de 0,9 m a récemment été doté de pales directionnelles insonorisées qui réduisent le niveau de bruit de fond dans la partie des essais, et la chambre de distribution a été tapissée de coins à propriétés acoustiques. L’installation peut maintenant prendre des mesures acoustiques sur les maquettes pour les industries de l’aérospatiale et de l’automobile.

Obtenues par un réseau de microphones en phase et à canaux élevés, ces mesures servent à déterminer les sources principales de bruit sur le modèle en soufflerie. Il devient alors possible de travailler sur la réduction du son pour éventuellement obtenir un aéronef ou un véhicule plus silencieux. Associées aux données aérodynamiques acquises simultanément, les données acoustiques peuvent mettre en lumière les endroits où la traînée est élevée, information importante pour améliorer la consommation de carburant.

L’installation sert aussi à l’étalonnage d’une grande variété d’instruments de mesure de débit pour des clients du secteur privé ou public.

Mesure des niveaux acoustiques sur une maquette

Mesure des niveaux acoustiques sur une maquette