OFR - demandes de temps d'observation

Le télescope de synthèse (TS) de l'Observatoire fédéral de radio-astrophysique (OFR) exploité par le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) accepte les demandes visant à obtenir du temps d'observation. Les projets peuvent être soumis deux fois l'an, aux équinoxes. Le temps est attribué par voie de concours et les propositions sont examinées par un jury de pairs indépendant qui accorde du temps d'observation selon le mérite scientifique du projet et ses justifications techniques. Le personnel de l'OFR offre de l'aide pour la préparation des propositions et le traitement subséquent des données à ceux qui le souhaitent.

Le TS de l'OFR est un télescope à synthèse d'ouverture comprenant sept antennes de neuf mètres disséminées le long d'un axe est-ouest de 600 m. Trois de ces antennes sont mobiles, ce qui permet de modifier la configuration de l'ensemble. Les systèmes d'arrière-plan autorisent une polarisation complète sur quatre bandes adjacentes de 7,5 MHz voisines de 1420 MHz, pour une intensité globale simultanée de 408 MHz (en polarisation simple) et l'observation sur la raie HI de 21 cm (256 canaux sur une largeur de bande de 0,125 à 4 MHz en polarisation double). À 1420 MHz, le pouvoir de résolution spatiale est d'environ 1 minute d'arc, contre environ 3 minutes d'arc à 408 MHz. Pour d'autres précisions techniques, on lira Landecker et coll. 2000, « The Synthesis Telescope at the Dominion Radio Astrophysical Observatory », Astronomy & Astrophysics Supplements, 145, p. 509–524.

Le TS sert couramment à l'étude du milieu interstellaire galactique (comme le « Relevé canadien du plan galactique »; Taylor et coll. 2003, Astronomical Journal, 125, p. 3145-3164), mais on l'a déjà utilisé à de nombreuses autres fins, qu'il s'agisse de recherches sur le système solaire ou d'études extra galactiques. Les observations sont habituellement réparties en douze périodes de 12 heures, sous différentes configurations couvrant la totalité de l'ouverture, soit de 13 à 600 m, ce qui engendre de petits lobes secondaires et une bonne sensibilité aux émissions élargies. Avec la grandeur du champ observé (près de 2 degrés à 1420 MHz et de 6 degrés à 408 MHz), ces caractéristiques font de l'OFR un excellent instrument de recherche. Signalons la capacité de polarisation à grand champ, avec correction complète de la polarisation de l'instrument pour un champ de 1,5 degré à 1420 MHz.

Habituellement, les observations s'effectuent par regroupement de champs contigus et déplacement des antennes tous les quatre jours. Par conséquent, il faut en général 48 jours pour acquérir toutes les données dans un champ précis. Néanmoins, d'autres modes d'observation peuvent être envisagés, sur demande. Les observations sont effectuées par le personnel de l'observatoire, si bien qu'il n'est pas nécessaire de se rendre sur les lieux, à l'OFR, durant la période d'observation. Le personnel responsable du télescope effectue aussi les corrections des données et les opérations de réduction initiales. Les données peuvent être transmises aux astronomes pour qu'ils procèdent à la simplification finale, mais on préconise un passage à l'OFR, surtout dans le cas des étudiants.

Personne-ressource

Andrew Gray
Téléphone : 250-497-2313
Courriel : Andrew.Gray@nrc-cnrc.gc.ca