Une entreprise canadienne lance sur le marché mondial un « emballage intelligent » pour produits pharmaceutiques et médicaments en vente libre

Le 10 janvier 2017 — London (Ontario)

Boite

Avec l’aide du PARI, Jones Packaging, de London, en Ontario, lance un « emballage intelligent » sur le marché mondial des produits pharmaceutiques et des médicaments en vente libre. Les consommateurs n’auront qu’à frapper légèrement les « étiquettes intelligentes » avec leur téléphone pour lancer une conversation numérique avec le fabricant et savoir si un produit précis répond à leurs besoins.

Avez-vous déjà souhaité pouvoir découvrir quel médicament est le mieux indiqué pour votre situation sans devoir attendre en ligne pour parler au pharmacien? Jones Packaging, de London, en Ontario, est sur le point de rendre le choix plus facile et plus rapide, d’un simple petit « coup » de téléphone intelligent.

Établie depuis plus de 130 ans, l’entreprise familiale de 330 employés est en voie de transformer la façon dont nous achetons nos produits pharmaceutiques et nos médicaments sans ordonnance. L’entreprise a en effet mis au point des « étiquettes intelligentes » et des « emballages intelligents » interactifs, résultat d’un projet concerté de recherche-développement (R-D) fructueux avec Thin Film Electronics ASA («Thinfilm»), établie en Norvège et en Suède. Le projet a été rendu possible grâce au soutien du Programme d’aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches du Canada (PARI-CNRC), de Vinnova (l’agence nationale d’innovation de la Suède) et d’EUREKA (administré au Canada par le CNRC). EUREKA, un réseau intergouvernemental européen auquel participe le Canada à titre de membre associé, favorise et soutient la R-D et l’innovation internationales orientées vers le marché et facilite l’accès à du financement.

« Aujourd’hui, les consommateurs veulent établir un dialogue avec leurs marques », indique Chris Jones Harris, directrice du Développement des affaires chez Jones. « Grâce à notre nouvel emballage intelligent, ils peuvent interagir numériquement avec le fabricant et obtenir les informations dont ils ont besoin. Pour les fabricants, la technologie ouvre une myriade de nouvelles possibilités pour comprendre les besoins des consommateurs, leur offrir des coupons et leur faire connaître d’autres produits. » Des capteurs et des dispositifs de surveillance intégrés permettront en outre aux consommateurs, aux travailleurs de la santé et aux fabricants de savoir si un emballage a été endommagé ou ouvert durant le transport, ce qui est particulièrement utile pour les produits pharmaceutiques de grande valeur ou les produits de luxe, tels les cosmétiques, les parfums ou l’alcool, secteurs dans lesquels les produits contrefaits posent un risque pour les consommateurs.

Le PARI et EUREKA : bâtir un avantage international

En 2012, Jones Packaging se joignait au Consortium de l’électronique imprimable du CNRC, un regroupement public-privé axé sur la recherche en vue de l’adoption précoce, par l’industrie canadienne, des technologies émergentes d’électroniques imprimables. Ce type de technologies permet la fabrication numérique, à faible coût, de dispositifs électroniques sur des surfaces pliables telles que le papier ou le plastique

Bande d’étiquette CCP

Saisissant l’occasion de devenir un leader dans l’emballage intelligent, Jones s’est tourné vers le PARI-CNRC et EUREKA (administré par le CNRC au Canada) pour collaborer avec Thin Film Electronics ASA, établie en Norvège et Suède. Par l’intermédiaire d’EUREKA, Jones et Thinfilm mènent en collaboration la R-D nécessaire pour appliquer la technologie sans fil de communication en champ proche (CCP) OpenSenseMC de Thinfilm sur une variété de produits de Jones. Thinfilm a fait appel à EUREKA pour obtenir le soutien de Vinnova, l’agence d’innovation de la Suède.

Alors que les consommateurs tendent à privilégier de plus en plus un emballage minimal, Jones a saisi l’occasion que lui procurait sa participation au Consortium pour devenir un leader en emballage intelligent. En 2015, l’entreprise s’est tournée vers le PARI pour faire appel au programme EUREKA et établir une collaboration avec Thinfilm. Elle avait comme objectif d’intégrer à ses emballages la technologie sans fil de communication en champ proche (CCP) OpenSenseMC de Thinfilm, à partir de ses chaînes de production haute vitesse automatisées situées dans ses installations de London.

«Avec la participation du PARI et de Vinnova, et par l’intermédiaire d’EUREKA, nous avons pu aider les deux entreprises à maîtriser les complexités associées à l’établissement d’un projet de R-D international», explique Andrew Bauder, conseiller en technologie industrielle (CTI) pour les projets internationaux du PARI.

«Il fallait faire vite pour assurer à Jones un avantage technique concurrentiel, explique Charlie Johnston, le CTI gestionnaire du projet de Jones. Nous avons dû agir rapidement pour obtenir les papiers nécessaires à l’obtention du financement et mettre en place l’expertise requise. Le projet était prêt à être mis en œuvre en janvier 2016.»

De nombreux produits pharmaceutiques sont vendus dans des emballages métalliques. Il a donc fallu consacrer une partie du projet à l’intégration d’un écran en ferrite pour protéger les signaux radio émis par les étiquettes CCP contre les interférences, et ce, d’une façon qui permettrait la production du produit fini sur les chaînes de production haute vitesse de Jones. Chacun des partenaires s’est attaqué à un défi distinct : Thinfilm a fait appel au soutien de Vinnova pour intégrer l’écran de ferrite sans nuire au signal CCP, pendant que Jones modifiait ses chaînes de production pour appliquer avec fiabilité les étiquettes CCP sur ses nouveaux produits sans qu’une décharge électrostatique risque de les endommager.

«Les conseils et l’expertise des CTI ont été irremplaçables, déclare James Lee, directeur, Technologie et innovation, chez Jones. Grâce à leur expérience en génie électrique, ils ont pu comprendre les défis potentiels et nous guider vers la réussite. Le soutien financier que nous avons obtenu nous a permis de consacrer du temps aux activités de génie requises, temps que nous aurions autrement dû utiliser pour répondre aux besoins immédiats de nos clients.»

Chaine de production

Jones et Thin Film Electronics ASA travaillent en partenariat pour permettre à Jones d’appliquer les étiquettes CCP OpenSenseMC de Thinfilm à l’aide de ses chaînes de production automatisées, tout en protégeant les signaux radio des étiquettes contre les interférences. Jones peut maintenant produire dans ses installations 15 000 boîtes dotées d’étiquettes OpenSense par heure.

L’avenir est déjà là pour Jones et ses clients

«Nous sommes très heureux des résultats. Le projet a été mené à bien cinq mois plus tôt que prévu », ajoute James Lee. Les installations de Jones peuvent maintenant produire 15 000 boîtes de produits pharmaceutiques dotées d’étiquettes OpenSense par heure. Il s’agit d’un bond de géant, qui positionne l’entreprise bien devant ses concurrents; les étiquettes CCP étaient auparavant appliquées à la main, au rythme de 100 étiquettes par heure, sans validation intégrée.

«Nous sommes prêts à commercialiser notre emballage intelligent au Canada et à l’étranger, ajoute Chris Jones Harris. Nos clients ont déjà exprimé un intérêt considérable, car ils veulent s’assurer de positionner leur marque pour l’avenir. Nous nous attendons à ce que les emballages intelligents enregistrent un taux de croissance à deux chiffres d’ici 2020; nous considérons donc cette innovation comme une solide voie de croissance pour Jones.»

«Le soutien du PARI a été essentiel à la réussite de notre projet, souligne James Lee. Grâce au PARI, nous avons acquis la confiance et les ressources nécessaires pour envisager l’avenir avec confiance en mettant au point un emballage intelligent destiné au marché mondial.»

Restez branché

Abonnez-vous