Conseil national de recherches Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Expérience scientifique : la microgravité sur la Terre

Avertissement L'information sur cette page a été archivée et n'est conservée qu'aux fins de référence, de recherche ou de tenue de dossiers. Visitez le nouveau site du CNRC pour y trouver les informations les plus récentes.

Contenu archivé

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.


Recommandé pour les étudiants de 8e et 9e années

Partout dans notre Univers, nous sentons l'attraction de la gravité. Quand les astronautes vont dans l'espace, ils font l'expérience de « l'apesanteur » où tout tombe librement à la même vitesse. Les personnes semblent ne pas avoir de poids parce qu'il n'y a rien dans le chemin pour arrêter leur chute.

La gravité zéro que connaissent les astronautes dans la Navette spatiale n'est pas réellement une gravité zéro, pas du tout. La gravité zéro implique que l'attraction gravitationnelle, dans l'espace, est nulle. Ce n'est pas le cas.

Les astronautes « flottent » dans l'espace parce qu'ils sont dans un état de chute libre produit par leur mouvement orbital autour de la Terre. Les astronautes et leur vaisseau spatial tombent ensemble. Cette condition est parfois appelée « apesanteur » parce que la balance de la salle de bain, à l'intérieur de la Navette spatiale, n'enregistrerait aucun poids pour un astronaute qui se tiendrait dessus. La balance serait également en chute libre. Le terme plus précis est celui de microgravité, puisque les astronautes et le vaisseau spatial ont en fait une petite attraction gravitationnelle les uns sur les autres.

Objectif

Simuler « l'apesanteur » en faisant une démonstration de chute libre

Matériel et équipement

  • verre en styromousse
  • crayon ou autre objet pointu
  • eau
  • seau ou autre objet pour recueillir l'eau

Méthode

  1. Perce un petit trou dans le côté d'un verre de styromousse, près du fond.
  2. Tiens le pouce sur le trou en remplissant le verre d'eau. Prédis ce qui va arriver à l'eau si tu enleve le pouce.
  3. Place le seau sur le plancher, sous l'endroit où tu travailles. Enleve le pouce et laisse couler l'eau du verre dans le seau posé sur le plancher.
  4. À nouveau, replace le pouce sur le trou et remplis le verre d'eau.
  5. Cette fois-ci, laisse tomber le verre rempli d'eau dans le seau. Essaie de laisser tomber le verre du plus haut possible.

Répète l'expérience plusieurs fois et compare les résultats.

Observations/Résultats

Inscris tes observations dans ton journal scientifique.

Questions

  • Comment cette démonstration montre-t-elle la microgravité pendant un bref moment?

Pourquoi l'eau reste-t-elle à l'intérieur du verre?  Quelle force la tient là?